Search

Est-ce que je fais assez pour Dieu ?

De nos jours, la tendance est à la course pour accomplir des œuvres pour le royaume de Dieu. Cela n’est pas mauvais en soi. Il est important pour un enfant de Dieu de s’occuper des affaires de son Père. Il nous arrive ainsi d’être confronté à des questionnements par rapport à ce que nous faisons pour Dieu. Quand nous voyons des frères et des sœurs accomplir des œuvres apparemment très grandes et applaudies, nous pouvons des fois être frustrés, quand ce que nous faisons ne semble pas atteindre ce niveau aux yeux de tous.

Cet article est pour toi qui t’interroge sur ce tu fais et te demande si tu fais assez pour Dieu.

Les apparences sont trompeuses

Marc 12 : 41- 42 (Louis Segond) « Jésus, s’étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l’argent. Plusieurs riches y mettaient beaucoup. Il vint aussi une pauvre veuve, elle y mit deux petites pièces, faisant un quart de sou.»

La valeur d’une action ne se situe pas, la plupart du temps, dans son apparence. Parce que les apparences sont trompeuses, nous devons faire attention à ne pas nous laisser diriger par ce qui frappe aux yeux. Certes, Dieu fait au travers de plusieurs de grandes choses, de grands exploits. Mais ce n’est pas parce que ce que tu fais pour Dieu n’a pas un retentissement spectaculaire que ce n’est pas approuvé et assez aux yeux de Dieu.

Dans cette histoire relatée dans Marc 12, on voit des gens qui viennent donner de l’argent. Les riches y mettaient beaucoup. Et on pouvait croire qu’ils étaient en train de faire beaucoup pour Dieu mais dans le verset 44, le Seigneur révèle que tous ceux qui passaient, sauf cette pauvre veuve, ne donnaient que leur superflu. La pauvre veuve a donné très peu, mais c’était elle, qui selon le Seigneur, avait donné plus qu’eux tous. Les apparences ne sont-elles pas trompeuses ?

C’est le regard de Jésus qui compte

Marc 12 : 43 (Louis Segond) « Alors Jésus, ayant appelé Ses disciples, leur dit : je vous le dis en vérité ; cette pauvre veuve a donné plus qu’aucun de ceux qui ont mis dans le tronc »

J’imagine que les gens tout autour qui suivaient cette scène, ont dû se moquer de cette veuve. Certains lui auront peut-être ouvertement reproché de ne pas donner assez pour Dieu. Mais voici le regard que le Seigneur porte sur cette elle.

Peut-être que les gens te reprochent de ne pas faire assez de ceci ou cela pour Dieu. Tu es dans un comité qui n’est pas trop visible dans ton église et les gens te reprochent ton manque de visibilité. Tu donnes sincèrement tout ce que tu peux, en temps, en argent, en énergie, en dons et talents, mais cela ne semble pas assez extraordinaire aux yeux de tous.

Il fut un temps, j’ai fréquenté une communauté chrétienne qui était très éloignée de chez moi. Je ne pouvais pas me permettre d’assister à toutes les activités de l’église en semaine. Après mon baptême, j’ai voulu comme tout le monde, intégrer un comité. Non seulement c’était compliqué pour moi, mais le Seigneur me résistait. Je voulais partir de l’église, pour avoir une vie chrétienne normale dans une autre communauté, mais le Seigneur pendant un temps, me retenait encore là-bas.

Les gens me reprochaient mon manque de participation à la vie de l’église et j’en souffrais. Pourtant je faisais sincèrement tout ce que je pouvais. J’ai fini par comprendre que c’étaient mes deux petites pièces que je mettais dans le tronc comme cette veuve. Et j’ai décidé d’accepter l’approbation de Dieu qui était déjà dans mon cœur et de continuer ma route. Aujourd’hui je suis dans une communauté chrétienne, tout près de chez moi, où je peux participer pleinement à la vie de l’église.

La bible ne dit-elle pas dans 1 Samuel 16 :7 (Louis Segond) « …L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur ». Si tu veux marcher avec Dieu, il va falloir t’appuyer sur ce qu’Il te dit, Son approbation, en dépit et contre tout ce que les gens pourront te dire. En vérité, l’homme ne considère pas comme Dieu, et Dieu ne considère pas comme l’homme.

Toutefois, si dans ton cœur, tu le sais, que ce que tu fais pour Dieu n’est pas assez, repens-toi aujourd’hui. Ne laisse pas la paresse ou l’attachement à ton confort t’empêcher de servir Dieu. Tu serais un obstacle pour ta propre bénédiction. Il y a des portes qui ne s’ouvriront pour toi que quand tu décideras résolument de travailler pour Dieu et de t’investir corps et âme pour Son royaume.

Donne-toi d’abord toi-même à Dieu

Marc 12 : 44 (Louis Segond) « Car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre »

Ce qui préoccupe d’abord Dieu, ce n’est d’abord ce que tu fais pour Lui. Le Seigneur Jésus n’a pas mis l’accent ici sur le montant que la pauvre veuve a donné. Mais plutôt sur le fait qu’elle s’est donné elle-même. Car en donnant tout ce qu’elle avait pour vivre, c’était tout comme si elle s’offrait elle-même en sacrifice vivant pour le Seigneur.

Romains 12 : 1 (PDV 2017) « Frères et sœurs chrétiens, Dieu est plein de bonté envers nous. Alors, je vous demande ceci : offrez-Lui votre personne et votre vie, c’est le sacrifice réservé à Dieu et qui Lui plait. Voilà le vrai culte que vous devez Lui rendre. »

T’es –tu donné toi-même, ta personne et ta vie, en offrande au Seigneur ? As-tu renoncé à toi-même pour marcher à Sa suite ? Maintenant il te reste de te laisser diriger par le Saint-Esprit dans les activités dans lesquelles Dieu t’appelle. Car il ne faut pas confondre activisme et travailler pour le Seigneur. Il ne faut pas confondre la religion à la direction du Saint-Esprit.

Ce que tu fais pour Dieu n’est pas trop visible, ni extraordinaire, continue ! Tant que tu es rassuré que c’est cela la volonté de Dieu pour toi en cette saison de ta vie. Ou peut-être tu es convaincu par le Saint-Esprit que tu dois en faire plus, lève –toi ! En toutes choses, sois en paix avec Dieu et laisse cette paix te remplir et ne fais pas les choses pour impressionner ou plaire aux autres. Amen !

2 comments

  1. Cette méditation m’était dédiée, elle m’a fait du bien. C’est tellement vrai! Devant les maux de ce monde, on se sent inutile, on a l’impression de ne pas faire assez pour sauver autrui. Et en communauté, on pense que les responsables et autres très visibles servent plus Dieu que nous. Merci et que Dieu te bénisse !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close