Search

Être délivré(e) des œuvres de la chair, comment y arriver ?

Galates 5 :19 (LSG) Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.

Lorsqu’Adam et Eve ont désobéi, immédiatement ils ont connu la mort morale et spirituelle, la séparation avec Dieu, puis la mort physique quelques temps après. Leur rébellion a introduit la loi du péché dans toute l’humanité.

Romains 5.12 (LSG) « C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché »

Tout être humain naît dans ce monde séparé de Dieu avec une nature pécheresse. Ses capacités naturelles et talents lui viennent de Éternel en tant que créateur; néanmoins, il dépendra de lui-même et accomplira sa propre volonté. Il est incapable de faire le bien selon la pensée de Dieu.

De plus en plus rebelle, sa chair le domine; il cède aux diverses convoitises et tentations qui se présentent à lui: « … les pensées de leur cœur se portaient chaque jour vers le mal. L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et Il fut affligé dans Son cœur » Genèse 6:5-6 (LSG).

Éphésiens 2.1-2 (LSG) Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.

La chair est au contrôle, elle tient l’homme captif face aux péchés, et le condamne à vivre selon sa propre volonté et ses convoitises. Ceci le rend Incapable de faire le bien selon la pensée de Dieu.

Éphésiens 2 :3 (LSG) « Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres ».

 Romains 8 :3 (LSG) « Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, Son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché »

Dans Son amour, Dieu a envoyé Jésus-Christ, Son Fils unique pour briser la malédiction de la loi du péché, affranchir de la chair et réconcilier tous ceux qui croiront en Lui. Grâce à l’œuvre du Christ, nous pourrons désormais marcher selon l’Esprit et crucifier la chair.

Le sacrifice de Jésus-Christ et le salut

Grâce à la rédemption que Dieu nous a accordée, l’humanité a été rachetée et libérée de la malédiction de la loi, au travers du sacrifice de Jésus-Christ, selon Jean.16, 1 Jean3.5 et Hébreux 9.22.

Hébreux 9:22 (LSG) Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.

Lorsqu’on expérimente la nouvelle création, la vieille nature corrompue ne disparaît pas pour autant. Les envies et les désirs mauvais subsistent. L’apôtre Paul décrit la nature de l’être charnel dans l’épitre aux Romains 7.18-19 (LSG) : Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair : j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.

Comprenons définitivement le processus de la croissance spirituelle qui consiste à vivre non selon la chair mais selon l’Esprit, comme il est dit dans Colossiens 2.6-7. Les chrétiens qui Luttent avec leurs propres forces faibliront.

Crucifier la chair et être libre du péché

Pour être libre de péché, il faut crucifier la chair, « le vieil homme » et mourir à soi-même comme il est dit dans Jean 12.24, Galates 2.20, Romains8.7. Pour parvenir à la nouvelle création et revêtir l’homme nouveau, soyons déterminés, disciplinés, persévérons et résistons avec une foi ferme et inébranlable. Voyons-nous comme morts au péché et vivant pour Dieu.

Romains 6.6-7 (LSG) Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est libre du péché.

Rechercher continuellement Sa présence et vivre selon l’Esprit

Recherchons la présence de Dieu et l’union permanente avec le Saint-Esprit. Maintenons avec Lui une relation personnelle et intime dans la prière, la lecture et la méditation quotidiennes de Sa parole (Psaume 1 :1-2), la louange, l’adoration et la célébration avec actions de grâces, pour l’accomplissement de toutes Ses promesses dans notre vie, pour les victoires que nous remporterons désormais sur la chair et le monde. Seuls ceux qui sont remplis du Saint-Esprit auront du succès et vivrons une vie de faveur.

Galates 5.16 (LSG) Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.

Grandir dans sa foi et devenir des disciples de Christ transformés, forts et matures, requiert une vie de consécration et de sanctification dans le jeûne. Mettons en place des périodes, séparons-nous durant un temps de toutes distractions. Analysons notre marche depuis notre conversion, à quel stade en sommes-nous ? Quel est notre objectif ? Sommes-nous conscients que Dieu nous a choisis et destinés à une espérance glorieuse ? Christ en nous, l’espérance de la Gloire (Colossiens 1.27).

Et si nous tombons, rappelons-nous cette parole de l’Écriture :

Proverbes 24:16 (LSG) Car sept fois le juste tombe, et il se relève.

Ésaïe 55:7 (LSG) Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close