Search

Face à la souffrance, il y a trois types de chrétien, lequel es-tu?

La souffrance fait partie de la vie. Que l’on soit croyant ou pas, homme ou femme, riche ou pauvre, nous rencontrons tous sur le chemin de la vie de nombreuses douleurs. Les chrétiens ont une part parfois encore plus élevée de tribulations puisque la Bible dit que le juste devra passer par beaucoup de souffrances. Face aux difficultés, il existe trois types de chrétiens, lequel es-tu?

1. Le chrétien qui rétrograde

2 Pierre 2:20-22  (parole vivante) En effet, il y a ceux qui ont échappé aux mauvaises influences du monde grâce à la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ; mais s’ils se laissent ensuite reprendre et vaincre par elles, ils se trouvent finalement dans une situation pire qu’auparavant. Il aurait mieux valu pour eux ne pas avoir connu le juste chemin, que de l’avoir connu et de se détourner ensuite du saint commandement qui leur avait été transmis. Il leur est arrivé ce que le proverbe dit précisément : « Le chien retourne à ce qu’il a vomi », ou : « Le cochon, à peine lavé, va de nouveau se rouler dans la boue. »

Nous avons été, nous sommes ou nous avons déjà rencontré ce genre de personnes. Ils servent Dieu quand tout va bien et s’arrêtent quand tout va mal. Ils disparaissent des bancs de l’église dès qu’ils se sentent dépassés par les épreuves. Ils s’aigrissent contre Dieu « Pourquoi as-tu permis?! » et Lui tourne le dos quand la vie leur échappe. Ils retournent à leur ancienne vie, quand leurs espoirs sont déçus. Après avoir expérimenté la vie en Christ, les difficultés ont raison d’eux et ils retournent dans le monde. La Bible appelle ça retourner à son vomis.

Hébreux 10:39 (parole vivante) Quant à nous, nous ne sommes pas de ceux qui retournent en arrière pour aller se perdre, mais de ceux qui s’attachent à la foi et sauvent ainsi leur vie.

Ils n’arrivent pas à s’attacher à Dieu car leur vie spirituelle vacille au gré de leur état d’âme. Ils sont prêts à remettre tous leurs engagements en question quand ils sont dépassés par leurs émotions troublées. Un tel croyant n’aura jamais une marche chrétienne victorieuse et pire, il y a de grandes probabilités qu’il quitte le Seigneur à un moment donné. Il n’y pas pire douleur physique pour une femme que le jour de son accouchement. Nous venons au monde au milieu de la douleur indescriptible d’une femme et cela devrait nous en dire beaucoup sur la vie elle-même. Il faut comprendre que la souffrance est une partie intégrante de la vie. Et même chrétien, on ne pourra pas éviter toutes les douleurs. Retourner dans le monde, s’éloigner de Dieu ou vivre dans l’instabilité ne nous aidera pas non plus! 

2. Le chrétien qui renonce

1 Pierre 5:8-9 (parole vivante) Ne vous laissez pas distraire, soyez vigilants. Votre adversaire, le diable, rôde autour de vous comme un lion rugissant. Il cherche quelqu’un qui se laissera dévorer. Opposez-vous à lui avec une foi inébranlable. Vous savez que vos frères dispersés à travers le monde passent par les mêmes épreuves.

Il y a beaucoup de croyants comme cela. Nos églises débordent de chrétiens qui ont déposé les armes et se sont fait une raison. Non seulement ils acceptent les souffrances mais ils se plient à leurs exigences. Le diable les attaque farouchement avec des maladies, des divorces, des esprits de peur, d’impureté et de haine mais ils ne répliquent pas. Il l’acceptent. Ils sont plein de faux raisonnements du genre « si Dieu veut me délivrer, Il le fera », « ça arrive parce-que c’est la volonté de Dieu », « qui suis-je pour résister à la volonté du Seigneur? » , « j’ai essayé mais c’est trop difficile », « Dieu m’a abandonné »  . Il est vrai que Dieu est souverain, il est vrai qu’Il utilise les épreuves pour nous façonner mais nul part la Bible ne nous dit d’adopter une mentalité défaitiste et devenir les pantins du diable!

Il existe deux genres d’épreuve :

  • celles qui sont permises par Dieu pour peaufiner notre caractère. Les épreuves ne viennent pas de Dieu c’est à dire qu’Il ne les crée pas mais Il les utilise. Il les utilise pour nous façonner, bâtir notre caractère, nous purifier du péché, nous rendre humbles et solides. Dans ce type d’épreuves, nous devons avoir une part active dans le processus! Cherchez ce que Dieu essaie de nous dire au travers de la situation, qu’est-ce qu’Il veut travailler en moi ou au travers de moi? Nous devons collaborer avec le Saint-Esprit et non rester passif en attendant que ça passe.
  • celles qui sont les conséquences directes de notre ignorance ou du péché. Le péché est la pire des portes ouvertes au diable pour nous attaquer férocement! Il enverra maladies, troubles, disputes, déceptions de tout genre. Et quand le diable attaque, on ne doit jamais se laisser faire! Même si c’est de notre faute, même si c’est nos mauvaises décisions qui ont provoqué la situation, Dieu nous donne les armes pour nous défendre et mettre l’ennemi dehors! N’acceptons pas de devenir des victimes car nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés.

3. Le chrétien qui s’élève

Plus il souffre, plus il se rapproche de Dieu. Plus la vie le frappe, plus on le voit servir dans l’église. Plus il a mal, plus il devient féroce dans la prière. Plus il pleure, plus il place sa confiance en Dieu. On le regarde et on se dit « mais comment il/elle fait pour garder le sourire malgré telle situation? ». C’est le genre de chrétiens que nous sommes appelés à être.

1 Samuel 30:1-6 (segond 21)  Deux jours plus tard, lorsque David arriva à Tsiklag avec ses hommes, les Amalécites avaient lancé une attaque dans le Néguev et à Tsiklag. Ils avaient détruit et brûlé Tsiklag, après avoir fait prisonniers les femmes et tous ceux qui s’y trouvaient, petits et grands. En arrivant à la ville, David et ses hommes virent qu’elle était brûlée et que leurs femmes, leurs fils et leurs filles avaient été faits prisonniers. Alors David et la troupe qui l’accompagnait se mirent à pleurer tout haut jusqu’à ce qu’ils n’aient plus la force de pleurer. David fut dans une grande angoisse, car la troupe parlait de le lapider. Tous éprouvaient en effet de l’amertume, chacun à cause de ses fils et de ses filles. Mais David reprit courage en s’appuyant sur l’Eternel, son Dieu.

À son retour de guerre, David arrive chez lui dans la ville de Tsiklag et découvre la macabre situation : une armée ennemie a profité de son absence pour piller son camp et prendre toutes les femmes et les enfants en otage. Lui et ses soldats revenaient de guerre, ils étaient déjà épuisés! Dans leur tristesse, les soldats ont commencé à se retourner contre David et dire que tout cela était de sa faute, ils voulaient le tuer pour se venger. Au lieu de se morfondre et en vouloir à Dieu, la Bible dit que David est aller se réfugier dans la présence du Seigneur par la prière et il a puisé de la force en l’Éternel. Il est retourné au combat et est revenu victorieux! Ils ont récupéré toutes les femmes et les enfants sains et saufs et sont même revenus avec des richesses.

1 Pierre 5:10 (français courant) Vous aurez à souffrir encore un peu de temps. Mais Dieu, source de toute grâce, vous a appelés à participer à sa gloire éternelle dans la communion avec Jésus-Christ ; il vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera et vous établira sur de solides fondations.

Aucune souffrance n’a le pouvoir de nous détruire si nous refusons d’être détruit. Au contraire, permettons au Seigneur d’utiliser tous les traits enflammés de l’ennemi à notre avantage. Les épreuves sont à notre service si nous savons les utiliser avec intelligence. Ouvrons notre cœur à Dieu et permettons-Lui au travers d’elles de nous rendre forts, inébranlables; laissons-Le mettre en nous un esprit guerrier et conquérant. La Bible déclare que nous sommes des vainqueurs; mais pour vaincre, il faut se battre!

Psaumes 34:20 (semeur) Le juste doit passer par beaucoup de souffrances
mais l’Eternel l’en délivre toujours.
Effectivement, la Bible affirme que le juste passera par beaucoup de souffrances mais elle ajoute que le Seigneur le délivrera de chacune d’entre elles. Nous ne savons pas toujours pourquoi les difficultés viennent mais nous sommes certains d’une chose : le Seigneur nous délivrera! Si tu passes en ce moment par la vallée de l’ombre de la mort comme l’a surnommée David, voici un article qui sera un puissant encouragement pour toi! Clique juste ICI.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close