Search

Halloween : quel est le rôle du chrétien ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Cette année comme tous les ans, le 31 octobre, la fête d’Halloween est célébrée. C’est une fête très populaire dans les pays anglo-saxons, notamment aux États-Unis et au Canada et qui chaque année, prend de plus en plus d’ampleur en France et dans d’autres pays du globe.

La tradition veut que chaque enfant se déguise et se maquille en personnages effrayants (sorcier, vampire, morts-vivant, fantôme…) pour aller à la chasse aux bonbons. Ils vont sonner de maison en maison pour récupérer des gourmandises.

A chaque fois qu’un voisin ouvre la porte, ils doivent prononcer cette fameuse phrase rituelle : « Trick Or Treat ! » Traduction : « Un bonbon ou un sort ! ». En d’autres termes : « Je viens chercher des friandises chez toi et si tu ne m’en donnes pas, alors je te jetterai un sort ! ».

Au fil du temps, les adultes se sont également pris au jeu. Les maisons sont décorées, les soirées déguisées et à thème rivalisent d’inventivité. Certains parcs à thème et restaurants jouent même le jeu. Mais que signifie réellement cette fête ? Quelle est sa portée spirituelle ? Pourquoi la date du 31 Octobre et quel est son lien avec la Toussaint ?

Halloween, c’est quoi au juste ?

Le terme anglais Halloween est la contraction d’une expression : « All Hallows Eve » qui signifie : « la veille de tous les saints » soit « la veille de la toussaint ». En effet, la fête d’Halloween et de la Toussaint trouvent une partie de leurs origines dans la fête de la Samain. La Samain est une fête celte qui se célèbre dans la nuit du 31 octobre au 1ER Novembre. Elle remonte à plus de 2500 ans et signifie le passage d’une année à une autre.

Les Celtes pensaient que durant la nuit de Samain, les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes et que les esprits venaient rendre visite aux vivants. Selon la tradition, cette nuit appartenait aux défunts qui se déguisaient en monstres et venaient visiter les vivants. On retrouve donc dans cette fête, l’origine des déguisements d’Halloween.

Quelle est la portée spirituelle de cette fête ?

Maintenant que le décor est planté, nous pouvons en tant qu’êtres spirituels nous interroger sur la réelle nature de cette fête et des messages qu’elle véhicule. Alors, ne tournons pas autour du pot et soyons clairs : la fête d’Halloween est une fête occulte qui célèbre le dieu de la mort. Cette fête fait clairement l’apologie des œuvres des ténèbres et en tant que chrétiens, nous devons en prendre conscience.

2 Corinthiens 6 : 14 (Ostervald) « Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles ; car qu’ y a-t-il de commun entre la justice et l’iniquité ? Et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? »

La Parole de Dieu est claire et sans détours, nous sommes des êtres de lumière et nous n’avons aucun rapport avec les ténèbres et leurs œuvres. Nous devons être sensibles à ce genre de choses qui peuvent paraître anodines. « Après tout, ce n’est qu’une fête ! Qu’il y a-t-il de mal à se déguiser juste pour une journée ? Il n’ y a rien de méchant dans le fait d’aller chercher des bonbons ! Ce n’est pas comme si on prenait part à des rituels ou autres rites démoniaques… »

Mais c’est justement là qu’on a tout faux en pensant de la sorte ! Il y a une réelle portée spirituelle dans cette fête et y participer juste pour le « fun » a plus d’incidence dans nos vies qu’on ne le pense ! Dans l’un de ses articles traitant du même sujet que nous pouvons lire ICI, le Pasteur Leslie Passerino nous explique comment les satanistes et sorciers prient et jeûnent pendant 40 jours (avant Halloween), en invoquant leur maître. Ils prient pour les divorces et séparations des couples, les morts infantiles, la chute de l’Église, l’adultère, les viols… sans oublier les incantations et autres rites sataniques qui sont aussi pratiqués.

Alors, quelle attitude le chrétien doit-il avoir face à cela ?

Romains 12 : 2 (BDS) « Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui Lui plaît, ce qui est parfait. »

En tant qu’enfants de lumière, nous devons apporter la lumière dans ce monde et non nous conformer à lui ! Nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde ; si nous cachons cette lumière et que nous ne la laissons pas paraître, comment pourrons-nous briller ? Comment serons-nous capables d’apporter la vie dans ces ténèbres ?

C’est à nous de renverser la tendance. Nous devons contrecarrer les ténèbres en apportant la lumière et la vie que nous transportons en nous. Comment ? Par la base : l’évangélisation ! Mais attention, évangélisation ne veut pas dire condamnation ! Même si nous ne partageons pas leurs croyances, nous ne devons pas pour autant juger et condamner les autres. Le Seigneur n’a jamais jugé ni condamné personne !

Nous devons plutôt partager notre foi et notre point de vue avec sagesse et intelligence. Pour commencer, arrêtons de diaboliser ce jour. Le 31 Octobre reste un jour comme un autre. Bien qu’en ce jour le monde célèbre les ténèbres, il n’en demeure pas moins un jour créé par Dieu. C’est le diable qui, comme à son habitude, l’a détourné et perverti.

La vie et la mort sont au pouvoir de la langue ! Nous devons donc proclamer et déclarer la vie ! Nous devons annuler et déclarer stériles toutes les œuvres des ténèbres. Rendre caduques toutes les paroles incantatoires qui ont pu être prononcées et les remplacer par de bonnes paroles et des déclarations prophétiques ! C’est aussi ça la foi !

La fête d’Halloween n’est pas une fête banale ou juste « fun » ! Il y a une réelle portée spirituelle derrière cette fête et en tant que chrétiens, nous devons être capables de discerner les choses et avoir une lecture spirituelle de ce qui se passe dans notre environnement.

Comme dit plus haut, la pensée ici n’est pas de juger ni condamner. Nous devons tout simplement véhiculer nos valeurs avec beaucoup d’amour et de respect. Expliquer à notre prochain mais aussi à nos enfants, pourquoi nous ne célébrons pas la mort mais plutôt la vie.

Faire comprendre avec beaucoup de sagesse en quoi tous ces déguisements et toutes ces décorations ont une connotation démoniaque. Que le Saint-Esprit, éclaire chacun de nos pas. Qu’Il nous accorde la sagesse et le discernement afin d’agir selon Sa volonté et pour la gloire de notre Seigneur Jésus !

Jean 8 : 12 (S21) : « Jésus leur parla de nouveau. Il dit : « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close