24 Jun 2018
Home / DÉVELOPPEMENT  / Système de pensées  / Ils ne savent pas ce qu’ils font : comment Dieu voient les non-croyants

Ils ne savent pas ce qu’ils font : comment Dieu voient les non-croyants

Je suis tombée un soir, presque par hasard sur ce verset qui passe souvent inaperçu, mais qui enseigne une grande leçon sur la manière dont nous percevons les gens, particulièrement ceux qui nous semblent les

Je suis tombée un soir, presque par hasard sur ce verset qui passe souvent inaperçu, mais qui enseigne une grande leçon sur la manière dont nous percevons les gens, particulièrement ceux qui nous semblent les plus perdus. Si vous avez lu l’histoire de Jonas, vous  avez certainement été interpellés par son refus d’aller proclamer la parole du Seigneur au peuple de Ninive. En effet, nous sommes nombreux à nous indigner sur le comportement de Jonas, sans nous rendre compte qu’en réalité, nous ne sommes pas loin d’avoir la même attitude.

Comment Dieu perçoit les non chrétiens

Savez-vous pourquoi Dieu a eu à cœur de sauver le peuple de Ninive, malgré son péché ? Savez-vous ce que Jonas n’avait pas compris et que de nombreux chrétiens ne comprennent pas non plus aujourd’hui ? Dieu répond clairement dans ce passage :

 

« Et moi, je n’aurai pas pitié de Ninive, la grande ville, dans laquelle se trouvent plus de cent vingt mille hommes qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre!» Jonas 4:11

 

Dieu considère que les gens de Ninive ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Ils avaient perdu toute direction. Le péché avait tellement corrompu leur nature qu’ils en avaient perdu tout discernement. Et c’est ce regard que Dieu porte également sur l’humanité.  Comment percevez-vous les gens autour de vous qui n’ont pas adopté votre foi ? Pensez-vous comme Jonas quand vous voyez une personne des plus perdues qu’elle ne devrait pas avoir l’opportunité de se repentir et que Dieu ne devrait pas lui accorder son pardon? Voici ce que Dieu vous répond :

 

« Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ?dit le Seigneur, l’Eternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? » Ezéchiel 18:23

 

Dieu ne désire pas la mort du pécheur. Et c’est pour le sauver de la perdition éternelle qu’il  donné son fils unique Jésus afin que quiconque croit en son fils puisse être sauvé. Et si vous arrivez à penser que certains ne devraient pas avoir l’opportunité de bénéficier de cette grâce, rappelez-vous que vous ne méritiez pas non plus le salut. Nous avons tous été aussi graciés, déclarés justes, d’injustes et coupables que nous étions.

 

Matthieu nous décrit la perception de Jésus dans le verset 36 du chapitre 9: « Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger ». Dans ce monde, nous sommes tous semblables à des brebis. Certaines errent seules, livrées sans le savoir à la merci du lion, l’ennemi de nos âmes, qui ne cherche que leur destruction. Et les autres sont celles qui ont accepté rentrer dans le troupeau du bon berger et marcher à sa suite. Une brebis sans berger ne sait pas où elle va. Elle n’a aucune direction. Et c’est cela que Jésus a vu : des gens qui ne savent pas ce qu’ils font.

 

Et même dans la douleur, face aux moqueries et aux humiliations des gens, Jésus n’a pas changé de perception d’où cette expression très connue : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font… » Luc 23:34. Et Jésus révèle là assurément une clé indéniable pour pardonner à ceux qui nous offensent : ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils peuvent en avoir l’air. Mais en réalité, ils ne réalisent, ni ne comprennent ce qu’ils font.

Jonas ou Jésus ?

Nous avons une mission à accomplir. Tout comme il l’a fait avec Jonas, Dieu appelle encore aujourd’hui tous ses enfants à aller proclamer à tous les méchants et les perdus qu’une destruction arrive, qu’un jugement arrive, mais qu’il y a un moyen d’y échapper. Alléluia! Et c’est cela la bonne nouvelle ! Dieu a pourvu un moyen pour pardonner l’humanité. Il est disposé à le faire si seulement les hommes peuvent se repentir et revenir à Lui. Nous avons la mission d’avertir l’humanité. Mais n’allons pas comme Jonas, par contrainte et condamnant les autres dans notre cœur. Allons plutôt comme Jésus, par amour et rempli de compassion pour ces brebis sans berger.

gueda22@hotmail.fr

Je suis une jeune femme qui a trouvé son identité en Christ et qui désire partager avec les autres les merveilles de ce sauveur. J’ai surtout le fardeau d’aller vers les personnes en détresse, rejetées et marginalisées pour leur dire que combien Dieu les aime. Et l’écriture pour lequel j’ai un grand intérêt constitue un moyen par lequel je communique la parole de Dieu aux autres. Je suis Psychologue du Travail et des Organisations de formation.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT