Search

J’ai trouvé un ami : Jésus-Christ !

L’amitié est le sel de la vie, dit-on. Le sage Salomon déclare que l’ami aime en tout temps et dans le malheur, il se montre un frère. Dans les lignes qui suivent, je suis enthousiasmé de te décrire une amitié que je partage depuis quelques années avec la personne la plus formidable que je n’ai jamais rencontrée. 

1 – une amitié que je n’ai pas choisie 

Je suis né en Haïti (Port-au Prince) dans une famille chrétienne. J’ai eu vraiment le privilège d’être baigné dans une ambiance évangélique à l’aube de mes années. Pour la petite anecdote, j’ai appris que mes parents se sont convertis juste après ma naissance. Je dis souvent que c’est parce que Dieu aurait voulu que je reçoive cette éducation.

Depuis le début de mon adolescence, je me suis intéressé à tout ce qu’on fait à l’église. J’éprouve toujours une grande joie d’y être et aussi de participer aux activités organisées pour les adolescents. Je me suis donc lancé à fond. Dans mon église où j’étais, il y avait un bon encadrement pour les enfants avec des moniteurs et monitrices qui ont à cœur le ministère des enfants. Je suis vraiment reconnaissant à Dieu pour leur vie. Grâce à eux, j’ai compris les bases de la vie chrétienne. En effet, leurs enseignements m’ont aidé pour comprendre que la vie chrétienne n’est pas le fait d’aller à l’église chaque dimanche, mais c’est une question de relation. J’ai donc commencé vers l’âge de 12 -13 ans à avoir mon culte personnel et d’autres bonnes habitudes, comme prier avant de dormir et surtout suivre l’émission de prière midi sur les ondes de la Radio Lumière (radio évangélique haïtienne).

Une fois après avoir écouté un enseignement à l’école dominicale, je me rends compte que quoique né dans une famille chrétienne et quoiqu’ayant participé aux activités des adolescents, je n’avais pas encore invité Jésus à venir dans mon cœur. J’ai pris donc ce jour la décision de marcher avec Lui et me suis fait baptiser en 2006.

Je crois vraiment quand Jésus a dit à Ses disciples, ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais moi, je vous ai choisi pour que vous portiez du fruit (Jean 15:16). Ce passage s’applique pour moi. Il m’a vraiment attiré à Lui et je n’aurais cesse de Le remercier pour cet immense privilège.

2- Jésus, un ami qui me console !

En 2010, j’ai perdu ma mère lors du séisme survenu le 12 janvier au cœur de Port au Prince. Il est vrai que beaucoup de familles étaient dans le deuil, mais je me posais la question de savoir pourquoi Dieu a permis que ma mère soit morte dans une condition pareille. Elle a été prise sous les décombres après plus de 24h de l’évènement. Son corps était écrasé et commençait à se décomposer. Heureusement qu’on a pu le récupérer pour l’enterrement. J’étais au comble de ma tristesse ce jour-là. Je posais des questions interminables : pourquoi moi ? Seigneur, tu n’aurais pas dû laisser cela m’arriver; cela ne faisait pas partie de notre alliance. Ne t’ai-je pas toujours demandé de veiller sur ma famille ? Pourquoi alors as-tu permis que ma mère parte si tôt, sans voir le futur de ses enfants ?

Au-delà de tous ces questionnements, une seule chose a été ma force : ma mère croyait en Jésus. Je la reverrai comme nous dit la Bible : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (Jean 11 :25). Les promesses de Dieu à ce sujet ont été pour moi une source de consolation. J’ai donc trouvé mon réconfort auprès de cet ami, Ses promesses sont certaines.

Cela fait déjà 9 ans que ma mère est partie. Quoique le 12 janvier demeure pour ma famille et moi une date fatidique, nous nous réjouissons de ce que Dieu ne se trompe jamais. Il reste souverain. Alleluia !

3- Jésus, un ami fidèle !

Après la mort de maman, ma famille et moi avons vraiment expérimenté la fidélité de Dieu. Le Seigneur a toujours pourvu à tous nos besoins. Je me rappelle qu’en plus de la douleur d’avoir perdu ma mère, j’étais aussi très inquiet pour la poursuite de mes études. J’étais en première année d’université et je ne savais pas vraiment comment j’allais continuer, car c’est ma mère qui payait ma scolarité. Et devinez quoi ? Les dix mois qui ont suivi, j’ai trouvé une bourse d’étude pour aller au Sénégal. Je suis parti et j’ai obtenu un Master en Sociologie. Ce n’est pas fini ! Le Seigneur a ouvert d’autres portes pour que j’aille en Europe où j’ai obtenu un autre diplôme en Communication. N’est-ce pas merveilleux ? Dieu a non seulement pourvu pour mes besoins mais aussi pour mes frères et sœurs. Combien de portes fermées j’ai vu s’ouvrir par sa toute-puissance !

Si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même. (2Timothée 2:13)

4- Jésus veut être ton ami

Jésus reste l’ami le plus extraordinaire que j’ai connu. Il est toujours là pour moi et je peux toujours compter sur Sa grâce. Ce même Jésus réclame ton amitié. Il désire être ton ami aussi. Il te tend la main aujourd’hui. Il frappe à la porte de ton cœur. N’endurcis pas ton cœur. C’est le moment de l’inviter à venir dans ta vie. J’ai expérimenté Son amour, Sa paix, Sa consolation. Il n’y a absolument rien que je ne Lui dise pas: mes joies, mes peines, mes fautes, mes craintes, etc. Je crois que toi aussi, tu veux avoir un ami comme Celui-ci. Alors qu’attends-tu ? Aujourd’hui est le moment de Lui dire oui Seigneur, je veux être ton ami !

Tu peux L’inviter à venir partager cette belle amitié avec toi en faisant sincèrement et du fond du cœur cette prière :

Père, je reconnais que je suis pécheur. J’ai longtemps vécu ma vie à ma manière sans tenir compte de Ton amour, de cette amitié que Tu veux partager avec moi. Je Te demande pardon pour toutes ces années passées loin de Toi. Aujourd’hui je T’invite à venir vivre dans mon cœur, mon âme et mes pensées. Je confesse que Tu es mon Seigneur et mon Sauveur. Je veux Te servir et T’appartenir à jamais. Amen !

Bienvenu (e) dans cette belle famille et ne perds pas plus de temps. Je te propose de rejoindre une église locale où tu peux apprendre et connaître plus sur cet ami incomparable : Jésus !

5 comments

  1. Merci beaucoup pour l’encouragement,ton temoignage est assez touchant ,etje loue le seigneur de ce que je vis avec lui cette belle amitié.
    Demeure béni!

  2. Ce message ne fait que confirmer ce que Dieu m’a dit . Il est tout pour moi, il suffit que je l’appelle et il est là. Merci pour ce réconfort Seigneur

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close