Search

Je préfère vivre seul dans mon coin. Je n’ai besoin de personne !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Qui n’a jamais fait face aux sentiments de mensonge, de trahison, de manipulation, de déception dans ses relations avec les autres ? Durant notre vie nous avons tous connu au moins une fois l’un de ces sentiments. Mais pour certains c’est un peu plus particulier ; ces sentiments s’enchaînent dans leur vie de manière inexplicable. Et à force d’être éprouvés dans des relations, ils ont l’impression qu’il n’y a rien de bon qui puisse sortir d’un être humain. D’où cette fameuse déclaration :  » Je préfère vivre seul dans mon coin. Je n’ai besoin de personne. « 

Nous sommes membres les uns des autres

C’est toujours une fierté pour nous de crier haut et fort que nous faisons partie du corps de Christ. Mais quand on a connu le malheur d’avoir entre nous des situations compliquées, le premier réflexe c’est de rester dans notre coin au lieu d’en discuter ouvertement et de passer à autre chose. Or la Bible dit :

Romains 12 : 5 (LSG) « ainsi, nous qui sommes plusieurs nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. »

1 Corinthiens 12 : 12 (LSG) « Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ. »

D’après les textes ci-dessus, si nous sommes réellement des chrétiens, nous sommes tous condamnés à vivre ensemble. Nous avons un objectif en commun ; nous avons un même but. Donc, de même que les pieds ne peuvent pas décider de se retirer du reste du corps, de même tu ne peux pas te permettre de te détacher du reste du corps de Christ quand tu en as envie.

Dans le corps humain, les membres sont attachés les uns aux autres. Voilà pourquoi quand il y a un membre qui n’est pas là, le reste du corps le sent, cela se voit qu’ il y a un handicap. Et même en ayant toutes les autres parties du corps, il est difficile de fonctionner sans avoir ses yeux, sa bouche, ses oreilles, ses bras… parce que tous sont aussi importants les uns que les autres. Donc imagine le corps de Christ ; si toi qui représentes l’un de Ses membres n’es pas là, comment pourrait-il y avoir un bon fonctionnement ?

Bien sûr que tu n’es pas indispensable pour Dieu. Mais ce n’est pas à toi de décider de rester dans ton coin, et souvent inactif. Tu n’es pas maître de toi-même, tu as été créé(e) pour un but et ce but, ce n’est pas en restant dans ton coin à jouer la victime ou l’orgueilleux que tu vas le réaliser.

Je n’ai besoin de personne ?

A première vue on pourrait dire que cette phrase est remplie d’orgueil. Mais moi, personnellement, dans le fond je ne vois rien d’autre qu’un appel au secours. Je vois uniquement une personne blessée qui a besoin d’aide. Nous les humains nous avons souvent des difficultés à dire ce que nous voulons vraiment, à dire exactement les choses comme elles sont, à exprimer clairement nos sentiments.

Par exemple au lieu de dire à l’autre « J’ai besoin de toi » , »J’aurais aimé que tu me comprennes » ou « je veux m’ouvrir à toi mais j’ai peur que tu me fasses du mal en retour« , on simplifie la chose en disant exactement le contraire de ce que nous ressentons, de ce que nous voulons vraiment.

Il est tellement beaucoup plus facile de porter un masque, de se voiler la face que de dire exactement ce que nos cœurs nous dictent. Nous préférons garder nos sentiments pour nous-mêmes parce que quelque part à l’intérieur de nous, il y a une peur qui nous ronge.

Mais en dépit de tout, je veux que tu saches que, le plus important ce n’est pas de dire que tu n’as besoin de personne et rester dans ton petit coin les bras croisés, mais plutôt de savoir bien sélectionner les personnes qui entrent dans ta vie. Autrement dit, les personnes que tu laisses entrer dans ta vie.

Savoir choisir les gens qui doivent faire partie de ta vie

Ce serait illusoire de croire que tu n’as besoin de personne. Tu as besoin de ton voisin autant qu’il a besoin de toi. Tu as beau vouloir rester dans ton coin, ne pas être mêlé(e) aux affaires des gens mais à un certain moment, les épreuves de la vie vont te pousser et te faire sortir de là, afin que cela t’apprenne sans aucun doute le vivre ensemble. Un jour, une circonstance va se présenter devant toi et cela te fera changer d’avis, tu vas comprendre que nous avons tous besoin les uns des autres. Après tout, si tu veux absolument rester dans ton coin, si tu tombes est-ce qui va te relever ?

Tu peux ne pas avoir besoin de tout le monde, mais un jour ou l’autre tu vas avoir besoin de quelqu’un à tes côtes. Voilà pourquoi au lieu d’attendre que les événements te tombent dessus sans avoir une personne qui peut t’épauler, il serait préférable de choisir en conséquence les gens qui doivent faire partie de ta vie.

1 Corinthiens 5 : 11 (LSG) « Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. »

Il est plutôt sage de savoir bien choisir ses fréquentations, son milieu, son entourage… Après tout, à quoi bon avoir à nos côtés des gens qui ne peuvent voir en nous que des choses négatives ? A quoi cela sert d’avoir des ami(e)s qui ne nous poussent pas vers le haut ? Pourquoi devrions-nous garder auprès de nous des gens qui ne nous envoient que des paroles de découragement ?

Savoir se retirer quand il le faut

Il y a des situations qui peuvent pousser l’homme à se retirer et c’est compréhensible. Parce que parfois nous avons besoin de laisser le bruit de la foule et nous mettre à l’écart pour pouvoir entendre avec précision la voix de notre Papa céleste. D’ailleurs Jésus-Christ Lui-même s’était retiré à plusieurs reprises afin de passer un peu temps dans l’intimité avec le Père.

Mais Il le faisait quand il le fallait car Il savait pertinemment que l’homme est un être relationnel. Il savait qu’Il ne pouvait pas vivre seul dans son coin. Dieu nous a créés et a permis déjà que nous naissions dans une famille. Ce qui signifie que nous ne sommes pas nés pour vivre dans la solitude, loin du reste du monde.

Il y a des gens que Dieu a mis à nos côtés qui nous propulseront dans notre destinée. Et quel que soit le domaine dans notre vie, nous avons tous besoin d’un mentor, quelqu’un qui nous montre le chemin que nous devons suivre, un guide… Mais comment comptes-tu bénéficier de ces privilèges si tu veux rester à tout prix dans ton coin tout(e) seul(e) ?


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close