Search

La croissance spirituelle est avant tout une affaire personnelle !

La Bible dit qu’il est bon pour les frères de demeurer ensemble. C’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité (Psaume 133 :1-4). La Bible nous demande aussi de porter les fardeaux les uns des autres, pour accomplir la loi de l’amour du prochain, puisque la destinée divine est tournée vers les autres (Galates 6 :2). La Bible nous exhorte enfin à entretenir la communion fraternelle (Actes 2 :42).

Tout disciple du Seigneur Jésus-Christ est aussi prié de prendre librement part aux cultes de dimanche pour se nourrir des enseignements autour de la parole de Dieu. Il lui est aussi recommandé de prendre part aux séances de prières et intercessions en groupe, en plus de participer activement aux séances de partages biblique avec d’autres frères et sœurs.

Mais autant notre vie chrétienne doit etre tournée vers les autres, autant notre croissance spirituelle aussi doit constituer une affaire personnelle et un défi quotidien, afin de nous apporter l’équilibre dont nous avons besoin dans notre marche avec Dieu. En effet, si nous voulons croitre spirituellement au point de devenir un ami ou un intime de Dieu, si nous voulons être transformé profondément dans notre homme intérieur, au point d’impacter puissamment notre génération, comme le Seigneur l’attend de chacun de nous, nous devrions aussi apprendre à passer du « quality time » ou encore du temps de qualité, seul à seul dans la présence de Dieu. Pour cela, nous devrions nous déconnecter régulièrement de nos multiples occupations et préoccupations quotidiennes, afin de nous connecter à la source de tous dons parfaits et de toutes grâces excellentes, qu’est notre Père Céleste.

Croitre vient du grec « prokopto (Strong 4298) » qui signifie aller de l’avant, avancer, procéder. Et métaphoriquement cela signifie aussi augmenter, progresser, faire des progrès.

Le Seigneur Jésus Lui-même n’a cessé de croitre en Son temps. La Bible en parle d’abord dans Luc 2 :40 : « Or, l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui ». Ensuite dans Luc 2 :52 : « Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes ».

Ainsi, tout naturellement, quand il commença Son ministère, il veilla à cultiver certaines habitudes clés pour maintenir cette croissance. Il avait une vie de prière personnelle disciplinée et efficace, afin de se connecter quotidiennement avec Son père. En effet chaque matin, aux aurores, Il se levait pour rechercher la face du Père pendant de longues heures (Marc 1 :35 et Luc 6 :13). Watchman Lee a écrit : « Si le Seigneur devait se lever tôt pour faire ces choses, combien plus devrions-nous aussi nous lever tôt ! Aucun frère ni aucune sœur qui veut suivre le Seigneur ne devrait penser que cela ne fait que peu de différence de se lever une heure plus tôt ». Je dis amen à ceci.

Après avoir guéri des foules ou après avoir passé du temps à enseigner, le Seigneur avait aussi l’habitude de se retirer seul dans Son coin, pour pouvoir prier et rendre grâce, et certainement aussi pour être de nouveau rempli du Saint-Esprit, afin de continuer à poursuivre Sa mission avec efficacité (Matthieu 14 :23, Luc 6 :12, Matthieu 26 :36 ; Luc 5 :16 ; Jean 6 :15).

C’est aussi tout seul que le Saint-Esprit l’avait conduit dans le désert, au début de Son ministère, afin d’y être tenté et de montrer combien le denier Adam est supérieur au premier, face aux pièges de l’ennemi (Matthieu 4 :1-11). Le désert était donc un véritable lieu d’accélération divine et de croissance exponentielle pour notre Seigneur, qui a y a été conduit par le Saint-Esprit, mais qui y a pu vaincre Satan juste avec la Parole de Dieu. Ce qui Lui ouvrit une voie royale pour l’accomplissement de la mission que le Père Lui avait confiée ici-bas : Celle de mourir à la croix pour le salut de toute l’humanité.

C’est enfin tout seul que le Seigneur avait aussi passé du temps avec les docteurs de la loi dans le temple, pour les écouter et pour les interroger sur la Parole de Dieu, à la grande stupéfaction de tous ceux qui l’entendaient (Luc 2 :46-47).

Dans 1 Jean 4 :17 la Bible déclare : « Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde ». Cela signifie que nous devrions tous prendre exemple sur le Seigneur Jésus, qui est notre modèle. Bien qu’étant Fils de Dieu en personne, Il ne cessait de passer du temps dans la présence de Son Père. Et c’est ainsi que durant toute Sa vie, l’homme qu’Il était n’a cessé de croitre devant Dieu et devant les hommes.

Si notre Seigneur a pu agir de la sorte, c’est parce que l’Eternel désire avant toute chose pouvoir développer une vraie relation intime avec chacun de Ses enfants, afin de nous apprendre à mieux Le connaitre, mieux L’adorer, mieux Le servir et mieux L’aimer. Et bien évidemment, tout ce dont nous avons besoin, la santé, la joie, la paix, l’amour, les finances, etc., se trouvent dans Sa présence. Mais cela exige de nous de toujours recevoir nos directives quotidiennes de Dieu.

En effet, dans Jean 5 :19 le Seigneur nous fait comprendre qu’Il ne faisait rien sans avoir au préalable consulter Son Père, sans avoir vu Son Père le faire : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire le Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement ». C’est dans cette dimension que le Seigneur veut aussi emmener chacun de Ses disciples.

Voulez-vous expérimenter une croissance spirituelle continue vous aussi ? Préparez-vous à passer beaucoup plus de temps dans la présence de Dieu, chaque jour, de préférence le matin et le soir, avec des moments d’adoration, de louange, de contemplation et de méditation de Sa parole. C’est dans le silence d’une intimité acquise que le père pourra vous parler de cœur à cœur, en plus de déposer plusieurs types de révélations en vous, dans le but de vous transformer, de vous rapprocher de Son trône, de vous inonder de Sa plénitude, de vous emmener à porter beaucoup de fruits pour Sa gloire.

Concrètement, vous auriez donc à vous lever aux aurores, comme le Seigneur l’a si bien recommandé à Job jadis (Job 38 :12) afin de vous connecter au Père Céleste. Ensuite, prenez le temps de méditer Sa parole chaque jour (Josué 1 :8), en la lisant de manière audible, et non pas seulement dans votre cœur, afin que vos propres oreilles vous entendent la lire (Romains 10 :17). Ayez aussi l’habitude de vous retirer tout seul, le plus régulièrement possible, pour des moments de jeûnes et des retraites. Et enfin, si le Seigneur vous fait passer par le désert, acceptez ce temps d’enseignement et de renouvellement sans murmures pour votre propre croissance. Profitez-en pour vous rapprocher encore plus de Son trône et de Ses commandements.

Dans le Psaume 119 :98-100 le Roi David a pu écrire : « Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. 99 Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l’objet de ma méditation.100 J’ai plus d’intelligence que les vieillards, car j’observe tes ordonnances ».

En agissant de la sorte, le Saint-Esprit ne cessera de vous conduire en toutes choses, en plus de vous emmener à croitre sans cesse en sagesse, en stature et en grâce, pour la gloire de Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close