Search

La définition de l’amour selon Dieu

L’égo de l’homme le pousse toujours à rechercher ce qui lui plaît. Nous sommes dans un monde où chacun veut, chacun désir, chacun a à cœur de satisfaire ses besoins propres, à tel point que même lorsqu’on dit qu’on aime quelqu’un, c’est parce-que cette personne répond à nos critères. C’est une personne qui touche de près notre vie. Mais l’amour selon La Parole de Dieu, va au delà du simple sentiment. C’est davantage une vie avec des hauts et des bas, des défauts et des qualités. L’amour selon Dieu nous est décrit dans 1 Corinthiens 13, avec toutes ses caractéristiques (patience, bonté, humilité, etc.).

 

En effet, l’amour va au delà du simple sentiment à l’exemple de Dieu Lui-même qui a donné Son fils unique par amour, pour sauver le monde. La patience est la capacité à supporter même l’insupportable. Comme Dieu pardonne l’impardonnable, nous devrions aussi être à mesure de nous supporter les uns les autres. C’est à ce moment là que le véritable amour commence ; lorsque rien ne concorde avec ce à quoi nous nous attendions chez l’autre, lorsque tel ne répond ni à mes besoins ni à mes critères, lorsque l’autre n’est en aucun cas le genre de personne qui me corresponde… L’amour se vit, il ne se dit pas.

 

Dans L’amour que Dieu nous demande, nous devons aimer nos ennemis. Voilà pourquoi nous disons que l’amour va au-delà du simple sentiment car Dieu Lui-même nous aime sans que nous le méritions. Nous étions encore pécheurs, quand Christ mourrait pour nous sur la croix. Je pourrais même dire que l’amour va des fois à l’encontre de nos sentiments, quand il s’agit d’un frère qui manifeste un caractère qui nous met hors de nous, une personne qui se lève contre nous en toute chose, qui nous combat dans tout ce que nous faisons, etc.  L’amour dit « pardonne », car Christ a dit « soyez parfaits comme votre Père, qui fait lever Son soleil sur les justes comme sur les injustes ». L’amour est le lien de la perfection qui nous amène à ressembler à CHRIST.

 

Ce sujet est vaste, car nous n’avons touché que la patience comme critère primaire selon le passage de corinthiens 13. La foi et l’espérance sont les deux choses qui sous-tendent l’amour, mais la plus grande des trois et sur laquelle nous devons jeter notre dévolu, c’est l’amour, car il ne périra jamais. Il nous gardera toujours dans la présence bienveillante, adorable et admirable de notre Seigneur Jésus-Christ. Pour ce, exerçons nous déjà dès cet instant sur terre à aimer sans condition aucune car aimer, aimer, aimer encore, c’est Dieu en nous.

 

Gloire à Dieu le Père, qui nous a aimés par Jésus-Christ, par le Saint-Esprit. Amen

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close