Search

La discipline dans le confinement est indispensable !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Être confiné, nous ramène à l’essentiel, à la priorité céleste : Dieu d’abord. Mais pour les familles, c’est également un retour aux ministères que nos yeux naturels refusent de voir comme tel ; notre mariage et notre parentalité. C’est une véritable grâce que de pouvoir se recentrer sur la priorité établie pas Dieu, mais ne nous y trompons pas ; sans discipline nous risquons de manquer la mission.

Démasquer la stratégie de l’ennemi 

Durant ce temps, l’ennemi a une stratégie et il est très persévérant. La mettre en lumière, permet de mieux la contrer.

Premièrement, chassons hors de nos foyers la procrastination ! Le confinement auquel Dieu nous appelle n’est pas une cure de netflix, nutella et grasse matinée. Soyons lucides. Que nous soyons célibataire ou avec une famille, nous devons absolument comprendre que Dieu ne nous a pas créé à Son image selon Genèse 1:27 pour que nous soyons seulement disciplinés par notre Patron ou par notre Université, non ! La discipline est dans notre identité en Christ. 1 Corinthiens 14:33 (LSG) : « car Dieu n’est pas un Dieu de désordre ». Ce temps est comme de l’or entre les mains des chrétiens disciplinés.

Deuxièmement, chassons toutes distractions inutiles et anxiogènes. Ce temps est un temps où Dieu nous appelle à raviver notre premier amour, à demeurer dans Sa présence. À cause des distractions, nous pouvons tout simplement passer à côté de la bénédiction qu’est réellement ce temps de confinement. C’est réellement le temps de vivre ce verset de Romains 10:17 (LSG) qui déclare : « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. » C’est intentionnel. Soit nous saisissons pleinement ce temps avec la reconnaissance et la détermination que notre espérance nous donne, soit nous passons à côté et nous ne faisons que murmurer.

Le camp d’en face veut absolument que le Peuple de Dieu reste endormi ; soyons éveillés et demeurons dans la Présence de Papa. Nourrissons-nous de Sa Parole et laissons-nous porter par Lui en cette période. Laissons-Le aussi restaurer et réparer nos âmes blessées, nos cœurs, nos familles et nos relations. Bien-aimés, ne manquons pas le challenge divin proposé et offert par ce temps de confinement.

Mettre en place une discipline spirituelle sans compromis

La question que l’ennemi vient nous murmurer est : comment ne pas craquer ? Eh bien, tout simplement en recherchant le Royaume de cieux dès que notre pied touche le sol, chaque matin. Le temps est arrivé de ne plus faire aucun compromis avec la Parole de Dieu selon que Matthieu 6:33 5 (LSG) déclare : «  Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus ». Ne craignons pas pour demain, mais assurons-nous que l’unique priorité de notre vie est de rechercher le Royaume des Cieux et sa justice. En faisant de l’Éternel nos délices, Il comblera les désirs de nos cœurs, et donc, nous conduira parfaitement tout au long de nos journées de confinement, sans stress, sans angoisses, sans peur, sans querelles. Saisissons pleinement cette promesse de l’Éternel, dans Lamentations 3:22-23 (LSG) : « Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, Ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh que ta fidélité est grande ! » À nous de nous discipliner pour aller les chercher !

Notre santé spirituelle doit être plus que jamais notre priorité. Nous sommes en train de vivre le verset 10 du Psaume 46 (LSG) : « Arrêtez, et sachez que Je suis Dieu : Je domine sur les nations, Je domine sur la terre ». Comment se recentrer sur Dieu ? En se disciplinant, tout simplement. Que tu n’aies pas envie de lire la Parole, ou prier, là n’est pas la question ; ce n’est plus optionnel en tant qu’enfant de Dieu, si nous voulons traverser ce désert selon le cœur de Dieu et être inondé de Son amour et de Ses révélations afin de les déverser. Oui ! Nous sommes plus que jamais la Lumière du monde. Prenons ce rendez-vous divin, chaque matin, afin de télécharger le plan de bataille de la journée. Le Saint-Esprit nous positionnera au millimètre près durant notre journée pour toutes les tâches que nous devons remplir.

Ces diverses casquettes que nous portons séparément habituellement, nous les portons superposées en ce temps de confinement ; prenons réellement conscience que sans Dieu ce défi est impossible à relever. Si nous nous disciplinons spirituellement, la discipline dans les autres domaines se mettra automatiquement en place. Ne laissons ni distraction, ni procrastination, nous voler ce temps durant lequel Dieu nous demande de remplir nos lampes d’huile afin qu’elles n’en manquent pas (La Parabole des dix vierges dans Matthieu 25:1-13). Si nous ne nous disciplinons pas maintenant, à consacrer les prémices de nos journées à ce rendez-vous divin, alors nous nous ferons voler et la chair viendra nous troubler. Il nous appartient de changer l’atmosphère de nos foyers, dès l’aurore, afin que Jésus vienne orchestrer Lui-même, chaque échange verbal, non verbal.

Discipliner notre âme

Après avoir donné les premiers instants de la journée au Seigneur Dieu tout-puissant, le combat devra se poursuivre. Ne baissons pas la garde, comme le dit Matthieu 26:41 (LSG) : « Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. » En ces temps d’isolement, l’ennemi va venir nous murmurer des mensonges, mais en même temps le Saint-Esprit va se glorifier en émondant les mauvaises branches de l’arbre que nous sommes, qui ne portent aucun fruit. Laissons-nous faire, car la Parole nous le dit dans Matthieu 7:19 (LSG) : « Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. » Le Saint-Esprit déracine les mauvaises herbes de nos cœurs, Il laboure la terre de nos cœurs, mais Il ne laisse pas des trous béants. Il y sème la vérité de Dieu le Père concernant notre identité. Il nous appartient alors d’arroser cette semence. C’est notre responsabilité.

Disciplinons nos sens : nos yeux, notre bouche et nos oreilles ! Filtrons ce que nous voyons, écoutons et veillons plus que jamais sur ce que nous disons. Éphésiens 4 : 29 (LSG) déclare : « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. » Dominons les ténèbres en ne nous laissant pas voler par toutes sortes de distractions inutiles et polluantes, qui vont non seulement pas nous édifier, mais qui sont là pour nous voler notre temps, afin de créer les chaos dans le foyer. Soyons alertes et radicaux. Comme nous le dit Paul dans 1 Corinthiens 10:23 (LSG) : « Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas. » Laissons Papa racheter le temps que nous avons perdu inconsciemment ou délibérément. Laissons le Saint-Esprit nous donner un plan de bataille pour la journée.

Dans ces temps de confinement, l’ennemi rôde. Il va tenter de reconquérir des territoires de nos vies que nous avions conquis en Christ. Soyons vigilants et fermes. Prenons conscience que le prêtre sacrificateur éternel Jésus, intercède pour nous auprès du Père dans les cieux, et qu’Il nous a délégué cette fonction pour intercéder pour les nations, afin que les ténèbres reculent.

Peuple de Dieu, notre Dieu est un Dieu d’ordre. Nous sommes Son armée, Ses canaux ici-bas. Un soldat de Yahweh est discipliné !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close