Search

La femme est-elle devenue l’égale de l’homme?

Ces derniers siècles, nous assistons à différents mouvements revendiquant la promotion du genre féminin. Les femmes se veulent être égales aux hommes. Pour certaines, il est question d’égalité de droit. Tandis que pour d’autres, la revendication va plus loin: l’égalité à tous les niveaux, même du côté morphologique. La question qui se pose est donc de savoir, où doivent se positionner les femmes chrétiennes face à une telle situation ?

Dieu a créé l’homme et la femme différemment

Déjà sur le plan morphologique, la différence entre l’homme et la femme est manifeste. «L’Eternel Dieu forma l’homme à partir de la poussière de la terre, Il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant». Genèse 2:7 (Louis Segond).

Ensuite, Dieu créa la femme à partir de l’os de l’homme.

Genèse 2:21-22 (Louis Segond) «Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; Il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme, et Il l’amena vers l’homme».

Les femmes doivent accepter leur féminité, et les hommes leur masculinité

Attention à la manière d’élever un enfant: Ne traitez jamais un garçon comme une fille, ni une fille comme un garçon. Soyez reconnaissant de ce que Dieu vous a donné. Combien de centres de chirurgie esthétique réalisent actuellement des opérations de changement de sexe? Et pourtant, les problèmes d’identité rencontrés par les transsexuels sautent aux yeux, mais on les dissimule seulement par des formules soi-disant rassurantes et intimidantes du genre : « c’est la mode ! », « c’est la liberté ! », « ton corps t’appartient ! », etc. Prenez garde, Dieu est contre l’homosexualité et tous ses assortiments. (Genèse 19 :1-29/Romains 1 :18-27 Louis Segond). Et Il est un Dieu jaloux, car la terre et tout ce qu’elle renferme Lui appartiennent.

Dieu a établi une hiérarchie et des rôles appropriés

Selon la hiérarchie établie par Notre Créateur, « Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, et Dieu est le chef de Christ ». 1 Corinthiens, 11:3 (Louis Segond). Il faut la respecter si nous ne voulons plus tomber de nouveau dans le piège de Satan qui a incité Adam et Ève à devenir des rebelles comme lui-même.

C’est en premier lieu au sein du foyer que doit être respecté cet ordre établi par Dieu: « L’homme est le chef de la femme ». Chacun a son rôle correspondant à son titre. L’homme est appelé à aimer sa femme, à la nourrir et à prendre soin d’elle (Ephésiens 5 :28-29 Louis Segond). Et de son côté, la femme est appelée à être soumise à son mari en toutes choses, à avoir du respect pour lui, et à être pour lui une aide semblable (Ephésiens 5 :24&33/Genèse 2 :18 Louis Segond).

Le dessein de Dieu est de nous apprendre l’obéissance et l’ordre. L’anarchie vient du diable, d’ailleurs c’est la raison pour laquelle lui et ses soldats ont été congédiés du Ciel. Il a voulu accaparer la première place qui convient à Dieu depuis le début. Et jusqu’à maintenant, il emploie tous les moyens pour nous inculquer cette mentalité de rébellion. Chères sœurs, arrêtons d’être envahissantes par rapport à la place et au rôle que Dieu a attribués uniquement aux hommes.

L’homme et la femme sont cohéritiers du Royaume de Dieu

Jésus-Christ est venu sauver la race humaine toute entière. Cependant, ce n’est plus notre corps charnel qui est destiné à vivre éternellement avec Dieu mais notre esprit. Le genre, masculin ou féminin, concerne uniquement notre corps physique, la partie visible et éphémère de l’humanité. Mais du côté spirituel, il n’y a pas d’homme ni de femme. Quand nous serons emmenés au Nouveau Ciel préparé par notre Seigneur pour Ses élus, nous serons comme des anges. C’est pour cela que la Bible nous rappelle déjà que « Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ » (Galates 3.28 (Louis Segond).

…………………………

Chères femmes chrétiennes, soyez vigilantes face aux manifestations  de revendication de l’égalité homme-femme. Nous savons que depuis le début, Dieu créa l’homme et la femme différemment. Nous sommes pour les mouvements qui réclament l’éradication des mauvais traitements exercés sur les femmes. Mais jamais, nous ne devrions participer au complot des forces du mal qui vise à détruire la hiérarchie établie par Dieu Lui-même. Concentrons-nous sur notre rôle d’aide, de conseillère et de soutien pour l’homme, en particulier pour nos maris. Dans un couple, le plus important est de ne pas se mettre une pierre d’achoppement entravant la foi et la prière, parce que nous sommes plus qu’un homme ou une femme dans le Seigneur : Nous sommes des héritiers de la Vie Eternelle.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close