Search

La femme vertueuse: un standard ou une promesse à mon égard ?

Les érudits de la Bible expliquent qu’on ne peut comprendre un passage en regardant uniquement celui-ci. En effet, la Bible s’explique par la Bible et les écritures expliquent les écritures. C’est pourquoi nous regarderons ce passage du proverbes 31 au regard de son contexte.

Les proverbes ont été écrits dans la grande majorité par le roi Salomon, fils de David (Proverbes 1-1), pour son fils. Le but étant que celui-ci tire de la sagesse dans ses écrits. Il y a beaucoup de conseils et de mises en garde quant à la nature humaine et tous les pièges que l’on peut rencontrer dans la vie.

Solomon souhaite que son fils soit équipé afin qu’il puisse vivre au mieux sa vie sur terre. Ce sont les conseil d’un roi à son successeur. De la même façon, Dieu souhaite que nous vivions au mieux.

Ce proverbes a souvent été pris comme un parpaing pour accuser les femmes de ne pas être à la hauteur des attentes de Dieu et mettre un poids supplémentaire sur leurs épaules. Et nous savons que Dieu n’est pas un accusateur, ça c’est le rôle du diable, il est l’accusateur des frères.

Si on lit tous les proverbes, on constate que le but est de tirer de la sagesse de tous ces passages, incliner son cœur à la sagesse et recevoir de la part de Dieu toutes paroles.

Proverbes 2-1:2 « mon fils, si tu reçois mes paroles, et si tu gardes avec toi mes préceptes, si tu rends ton oreille attentive à la sagesse…»

Dieu veut notre bien. Le proverbes 31 est écrit par un roi Lemuel; il a transcrit les paroles que sa mère lui disait. Elle ne voulait qu’il se perde ni dans l’alcool ni dans la luxure, mais son souhait était qu’il se tourne vers une femme vertueuse. Cette femme existe; cette mère décrit ses qualités et combien elle peut lui apporter à lui et à sa future famille. Cette femme vertueuse n’est pas un standard mais tout simplement une reconnaissance de la femme pieuse qui met la Parole de Dieu en pratique dans sa vie. Une femme qui craint Dieu et qui avance dans la vie avec Sa parole. Elle n’a peut-être pas toutes les qualités énumérées, peu importe, elle ne compte pas sur elle-même mais sur Dieu en toutes choses: « elle se rit de l’avenir » verset 25. Elle est sage parce qu’elle bâtit sa maison sur la sagesse divine. Elle n’a rien à envier à qui que ce soit, son espérance se trouve en Dieu car elle met Sa Parole en pratique.

Cette femme c’est toi, c’est moi; nous mettons la Parole de Dieu en pratique et nous nous attendons à la manifestation de notre Dieu dans chaque situation de nos vies. Chaque femme qui agit ainsi peut s’attendre à être appelée une femme vertueuse, sans avoir à rougir de cette appellation; c’est un juste retour de ce qu’elle vit et de ce qu’elle est. Ce texte n’est en aucun cas pour nous culpabiliser de ne pas être à la hauteur, mais il a été écrit pour notre instruction afin que l’on sache que nous sommes capables de vivre cette vie de victoires dans le Seigneur.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close