Search

La fosse surnommée « UN JOUR JE »

Nous avons tous des rêves mais beaucoup meurent avec leurs rêves sans qu’ils n’aient jamais vu le jour. A l’âge de 25 ans nous avions un projet dans le cœur et à 35 ans il n’est toujours pas réalisé. Pour d’autres, Jésus nous a mis une idée à cœur mais rien ne se passe, nous ne bougeons pas. « Un jour je… » Mais ce jour parait ne jamais arriver et le rêve meurt avec le temps et les les distractions du quotidien.

1. Nous ne serons jamais prêts et les conditions ne seront jamais réunies

Exode 6 :29-30 –Français courant)

Il lui dit : « Je suis le Seigneur ! Va rapporter au Pharaon, roi d’Égypte, tout ce que Je te dis Moi-même. » Mais Moïse Lui répondit : « Je sais si mal m’exprimer ! Jamais le Pharaon ne m’écoutera ! »

 

Juges 6 :15 (Français courant)

Je T’en prie, Seigneur Dieu, répondit Gédéon, comment pourrais-je sauver Israël ? Mon clan est le plus faible de la tribu de Manassé et moi, je suis le plus jeune de ma famille.

 
« Quand les enfants seront plus grands et pourront se débrouiller seuls… Quand j’aurais assez d’argent…quand j’aurais terminé mes études…Quand je serai marié…Quand j’aurais un logement plus grand…Quand Dieu me donnera une confirmation…Quand je rencontrerai une personne qui puisse m’aider dans ce projet… ».
 
Beaucoup d’entre nous passent leur temps à attendre. Attendre une meilleure condition, attendre que Dieu agisse, attendre que quelqu’un les aide etc. Nous avons un projet qui nous tient fort à cœur, le Seigneur nous inspire une œuvre à mettre en place, une entreprise à créer mais rien ne se passe pendant des mois voire des années car nous attendons que toutes les conditions soient réunies avant de nous lancer. Sachons une chose : nous ne serons jamais prêts et toutes les conditions ne seront jamais réunies. Comment le vérifier ? Lisons la Bible ! À chaque fois que Dieu appelle une personne pour agir, elle n’est jamais prête et elle n’a pas toutes les chances de son côté. Bien au contraire, Moïse, le plus grand prophète de l’Histoire, était enfant d’esclave, berger dans le désert et il bégayait; et pourtant Dieu voulait l’utiliser pour parler de Sa part et s’opposer à la plus grande puissance de l’époque: l’empire égyptien et son Pharaon. Gédéon, grand juge et guerrier en Israël, venait de la tribu la plus pauvre du peuple et il était le petit dernier de la famille, le plus jeune et donc le moins expérimenté; cependant Dieu l’avait prédestiné à un très grand destin.
 

Jérémie 33 :3 (Segond 19)

Invoque-Moi et je te répondrai. Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées que tu ne connais pas.

 
Souvent, l’appel de Dieu arrive par surprise ! Nous sommes dans notre petite vie puis Il se révèle à nous avec un plan auquel nous n’avions même pas pensé. Parfois le Seigneur nous annonce longtemps à l’avance ce qu’Il désire que nous fassions afin que nous puissions nous préparer mais d’autre fois, Il veut que nous nous mettions à l’action immédiatement.
 
La situation parfaite n’existe pas. Sinon nous n’aurions pas besoin de Dieu. Le Seigneur ne permettra pas que nous soyons capables de nous débrouiller sans Lui. Son désir est que nous soyons « co-ouvrier du Christ » comme le dit la Bible, c’est-à-dire que nous agissions main dans la main avec Lui. Il sait et nous savons très bien également, que lorsque nous n’avons pas trop besoin du Seigneur, nous avons tendance à Le négliger, à être moins intense dans la prière et les activités spirituelles. Voilà pourquoi Il permettra qu’il y ait toujours un manque, une faiblesse afin que nous soyons constamment à la recherche de Son aide, de Sa présence et de Sa capacité.

 

 

2. Tant que nous ne bougeons pas, Dieu ne bouge pas non plus

Hébreux 11 :8 (Français courant)

Par la foi, Abraham obéit quand Dieu l’appela : il partit pour un pays que Dieu allait lui donner en possession. Il partit sans savoir où il allait.

 
Dieu demande à Abraham de quitter sa famille et son pays afin d’aller s’installer à l’étranger. Et en Genèse chapitre 12, la Bible nous dit que dès le lendemain, il se met en route. Imaginez Dieu vous demander de tout quitter : vos amis, votre travail, vos parents, votre pays et partir dans un endroit complètement inconnu ! Le pire c’est que le Seigneur n’a même pas précisé à Abraham où aller. Il lui a simplement dit de tout quitter et s’en aller. Et c’est exactement ce qu’il a fait. C’est uniquement une fois qu’il était en chemin, que Dieu a commencé à lui indiquer quel route emprunter et dans quel pays aller. Le Seigneur ne Lui a donné aucun détail, aucune précision tant qu’il n’avait pas fait le premier pas et répondu à la première instruction.
 
À cause de la peur et du doute, nous voulons que Dieu nous rassure en nous donnant tous les détails mais Il n’agit jamais comme cela. Si vous savez déjà tout, vous n’avez plus besoin de Lui faire confiance ! Pour qu’il y ait de la foi, il faut qu’il y est de l’inconnu. « Je ne sais pas comment va se dérouler la suite des événements mais Seigneur Tu m’as dit d’y aller alors j’y vais et je compte sur Toi ! Je Te fais confiance ! » Voilà l’attitude de foi que Dieu recherche dans le cœur de chacun de Ses enfants.

 

2 Chroniques 20 :17 (Segond 21)

Vous n’aurez pas à mener ce combat. Prenez position, tenez-vous là et vous verrez la délivrance que l’Éternel vous accordera. Juda et Jérusalem, n’ayez pas peur et ne vous laissez pas effrayer ! Demain, sortez à leur rencontre et l’Éternel sera avec vous. »

 
Le peuple d’Israël se trouvait dans une grande détresse. Les Assyriens s’apprêtaient à venir les combattre. Ils étaient bien plus nombreux et bien plus forts à la guerre que les enfants de Dieu. Ces derniers eurent donc TRÈS peur. Au lieu de fuir, ils ont décidé de mettre leur confiance en Dieu, ils ont jeûné et prié puis le Seigneur est venu les rassurer en leur donnant une parole. Il leur explique qu’ils n’auraient pas besoin de se battre contre les Assyriens, qu’Il allait Lui-même s’occuper de les faire fuir et les vaincre ! Mais cependant, Il a exigé qu’ils se présentent tous sur le champ de bataille ! Même si Dieu avait prévu de les aider, Il voulait qu’ils affrontent leurs peurs en allant faire face à leurs ennemis. Si les enfants d‘Israël n’avaient pas obéi en se présentant sur le champ de bataille, Dieu n’aurait pas agi en leur faveur. Car Il ne bouge que lorsque nous bougeons en obéissant à une première instruction. Tant que nous refusons de faire le premier pas, que ce soit à cause de la paresse, de la peur ou du doute, Dieu ne fera rien de plus.

 

Pour ceux d’entre nous qui attendent Dieu…attendez encore…En réalité ce n’est pas nous qui attendons que Dieu agisse, c’est Lui qui attend que nous fassions le premier pas. Nous ne bâtirons jamais rien avec de la paresse, en se laissant dominer par la peur et le doute. Il nous faut apprendre à surmonter ces choses et ne pas les laisser nous empêcher d’agir, de bâtir et d’accomplir. Aller à l’église c’est très bien, lire sa Bible aussi, mais Dieu cherche des chrétiens réactifs. Les accomplisseurs sont des personnes d’action, qui savent prendre des risques et ont foi en leur Dieu.

1 comment

  1. la foi vient en chemin, j’ai expérimenté et ça marche avec Jésus. Tout ce passe toujours bien quand nous lui faisons confiance parce qu’il veut notre bonheur et non notre malheur. Faisons-lui confiance, il nous fait participer à son oeuvre et c’est fantastique. J.aime mon Jésus, mon Sauveur et Seigneur.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close