Search

La Grâce de Dieu, c’est quoi exactement?

On entend souvent le mot « grâce » ou « grâce de Dieu » dans les prédications faites à l’église, ou encore à travers les médias de diffusion chrétienne. Les chrétiens l’utilisent également pour se présenter des vœux entre eux : « Que la grâce soit avec toi ! », « Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu !»

 

Mais en quoi consiste réellement cette grâce divine mentionnée plus de cent fois dans la Bible ?

 

Imaginez quelqu’un qui a commis une faute vraiment grave, un meurtre prémédité par exemple. Cette personne devrait effectivement subir un emprisonnement à vie ou une autre forme de peine maximale proportionnelle à son acte : une exécution immédiate. Mais le président du tribunal, ayant pitié de lui, a décidé de le libérer gracieusement, et d’offrir son fils pour prendre la place de ce condamné. Ainsi, ce condamné a obtenu miséricorde : il a obtenu grâce. Il mérite la punition, mais il est libéré. C’est vraiment miraculeux n’est-ce pas ?

 

La grâce de Dieu pour nous se présente de la même manière. Nous sommes tous des êtres condamnés à mourir à cause du péché. « Car le salaire du péché, c’est la mort ». (Romains 6 : 23 a LSG). La phrase que l’on entend fréquemment chez plusieurs d’entre nous c’est : je ne commets pas plus de péchés que d’autres, je n’ai tué personne, je ne suis pas un menteur, je ne suis pas ivrogne, je ne suis pas débauché, ….et la liste est longue.  Pourtant, la Bible dit expressément que :

 

 « Quiconque se met en colère sans cause contre son frère, sera punissable par le jugement ; et celui qui dira à son frère, Racha, sera punissable par le conseil ; et celui qui lui dira, fou, sera punissable par la géhenne du feu. » (Matthieu 5 : 22 MAR)

 

« Quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. » (Matthieu 5:28 LSG)

 

A la lumière de cette Parole, personne ne peut prétendre demeurer sans faille devant le jugement de Dieu. Cependant, tous ceux qui croient au Salut par l’œuvre expiatoire de Jésus-Christ, sont libérés gratuitement. On obtient la Grâce de Dieu par le simple fait d’y croire sincèrement et de tout notre cœur. Cette grâce ne consiste pas uniquement à recevoir le pardon de Dieu. Elle nous procure aussi une paix profonde dans le cœur, ce qui nous aide à traverser avec confiance le restant de notre vie, quoiqu’il arrive. Désormais, l’intégralité de notre vie représente la multiplication de la grâce en nous, c’est-à-dire, tout ce que Dieu met sur notre chemin : succès, échecs, acquisition, perte, responsabilité, mission, joie, peine, santé, maladie, etc., le Saint-Esprit nous convainc que tout cela concourt à notre bien, c’est-à-dire à notre développement spirituel, et nous incite à glorifier Dieu en toute circonstance. Rien ne nous arrive plus par hasard ou sans signification apparente. Et le plus important encore, la grâce nous assure une vie éternelle glorieuse, une fois que nous quitterions cette terre. Notre raison de vivre et notre destination finale seront alors toutes déterminées. Alléluia !

 

« Le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle ». (Romains 6 :23b LSG).

 

Il convient néanmoins d’insister sur cette gratuité de la grâce de Dieu. En somme, « grâce » signifie « tu ne le mérites pas, mais tu l’as obtenue quand même ». Donc, faites bien attention de ne pas vous efforcer de pratiquer tout un tas de rituels religieux et d’initiatives personnelles, pour gagner un certain mérite aux yeux de Dieu. Nous travaillons pour Dieu parce que nous sommes sauvés, et jamais l’inverse. Aucun effort charnel de l’homme ne pourra lui servir à conquérir le salut, aussi fidèle qu’il se croit être. C’est le salut acquis qui produit les bonnes œuvres.

 

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions». (Ephésiens 2 :8-10)

 

Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! (2 Pierre 1 : 2 LSG).

 

Amen

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close