Search

La réincarnation existe-t-elle vraiment ?

Le précepte de la réincarnation connait aujourd’hui un grand succès en Occident. Pourtant, il vient de l’Orient. Selon cette croyance, la vie actuelle n’est qu’une série d’existences dont chacune s’inscrit dans un processus qui conduira finalement à la perfection d’un pur esprit, définitivement libéré du corps.

L’âme, ou encore l’aspect spirituel, continue donc de se réincarner jusqu’à ce qu’elle accède au Salut ou à la Délivrance. Dans ce processus, l’homme est seul responsable de son évolution.  La notion de l’existence de Dieu est donc exclue, Dieu n’intervient pas. C’est pourquoi, ayant choisi d’adopter cette tendance, le New Age adopte affirme que la vie sera meilleure après chaque malheur. On peut y voir une grande angoisse de voir sa vie s’enrayer en une seule fois. Mais que dit la Parole de Dieu à ce sujet ? 

La notion de « réincarnation » ne figure pas dans la Bible. Cependant, voici ce qui est écrit dans Hébreux 9.27 (LSG) à propos de la vie après la mort (Hébreux 9.27 (LSG)) : « … il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. »

La parole de Dieu est très claire à ce sujet, il n’y aura pas de « seconde chance ». Nous ne renaîtrons pas dans une autre famille, ou dans un autre corps comme l’affirme certaines doctrines. Après la mort, il y a le Jugement. Nous comparaîtront devant le tribunal du Christ où chacun recevra la sentence selon ses œuvres.

2 Corinthiens 5.10 (LSG) : « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. »

La doctrine de la réincarnation affirme aussi que ceux qui ont accompli de bonnes actions renaîtront « bien », notamment socialement ; les autres se réincarneront dans les classes pauvres, et devront expier les fautes commises dans leurs vies antérieures. Cependant, la Bible déclare ceci dans Ecclésiaste 9.5 – 6 (LSG) : « Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri ; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil. »

Ce verset attire notre attention sur le fait que les morts n’obtiennent plus de Grâces après le Jugement. Selon le Christianisme, l’existence sur Terre est notre seule chance de nous rapprocher de Dieu. La vie humaine ne se renouvelle pas.

En effet, certaines personnes malintentionnées pourraient affirmer que le prophète Élie se serait réincarné en Jean Baptiste en se servant de Matthieu 17.12 (LSG) qui dit : « Mais je vous dis qu’Elie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. »

Or, ce passage biblique fait référence au fait que Jean Baptiste accomplissait la Prophétie déclarée dans Malachie 4. 5- 6 : « Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de l’Eternel arrive, ce jour grand et redoutable. »

Jean lui-​même a déclaré ne pas être Élie (Jean 1 :21). Mais, l’œuvre qu’il a accomplie était similaire à celle d’Élie. Les deux prophètes ont proclamé le message de Dieu, appelant à la repentance. Il a montré également « le même esprit et […] la même puissance » que le prophète Élie (Luc 1 : 13-17, Parole vivante). De même, la Bible explique que la Nouvelle Naissance n’a aucun lien avec la réincarnation (Jean 1 : 12 – 13). Cette nouvelle naissance n’est pas la conséquence inévitable des actions accomplies dans le passé. C’est une bénédiction de Dieu, qui est source d’une merveilleuse espérance pour tout chrétien né de nouveau (Jean 3 : 3).

C’est sur cette Terre que l’Homme peut accepter ou refuser l’amitié de Dieu. Cette amitié est restaurée à travers Christ. Chacun est libre de L’accepter comme son Sauveur personnel ; ou de Le refuser, et rejeter par la même occasion, la nouvelle vie qui lui est offerte.

« Prenez soin de votre vie et le Seigneur prendra soin de votre mort. »


George Whitefield

Comme nous pouvons le lire dans cette parabole de Luc 16. 19-27 (LSG), il existe réellement un lien entre les choix que nous faisons dans cette vie et la Condamnation ou le Salut.

« Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne ; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. »

Pour certains théologiens, ce récit n’était pas une parabole mais un fait réel que le Seigneur relatait à Ses disciples. Dans cette parabole, Jésus cite l’un des personnages dont le nom était Lazare. Cependant, la Bible ne nous dit pas que toutes choses prennent fin après la mort. La Parole de Dieu ne parle pas de réincarnation, elle parle plutôt de résurrection, comme nous pouvons le voir dans la suite de cette parabole.

Luc 16.30 -31 (LSG) : « Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait. »

Quelle est la différence entre la réincarnation et la résurrection ? Lors de la résurrection, ceux qui sont morts seront ramenés à la vie, et ce, grâce à la puissance de Dieu.

1 Thessaloniciens 4 : 14 (LSG) : « Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec Lui ceux qui sont morts ».

Ainsi, seuls ceux qui ont donné leur vie à Christ pourront bénéficier de cette promesse. Les personnes qui mourront en Christ ressusciteront au son de la trompette de Dieu.

1 Thessaloniciens 4 : 16 (LSG) : « Car le Seigneur Lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel et les morts en Christ ressusciteront premièrement ».

Cette espérance, nous l’avons seulement en Jésus-Christ. Que Dieu te bénisse abondamment !

1 comment

  1. Gloire à Dieu pour ce message édifiant.
    Si c’est que la réincarnation n’est la biblique, qu’en est-il de l’incarnation au regard de la Bible?
    Je penses qu’il est aussi important de se pencher sur ce sujet pour edifier le peuple de Dieu.
    Que Dieu vous bénisse.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close