Search

La séduction de l’athéisme

L’athéisme gagne de plus en plus de terrain actuellement, notamment auprès des jeunes intellectuels. Les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans cette accaparation subtile et dangereuse. Voici les principales raisons qui conditionnent la réussite de cette expansion d’emprise, et aussi  quelques éclaircissements pour ne pas tomber dans ce piège satanique.

 

Le vouloir tout expliquer

Les adolescents et les jeunes passent par des moments où ils cherchent le  » pourquoi  » de tout : leur raison d’être, le fonctionnement du monde qui les entoure, le « pourquoi ceci et non cela », etc. Et à la différence des petits enfants en bas âges qui posent des questions à peu près similaires, mais qui se contentent des simples réponses fournies par leurs parents, les adolescents et les jeunes portent beaucoup plus d’intérêts aux réponses bien façonnées, plus proches de leur logique et mieux appropriées à leurs attentes. Les athéistes scientifiques ont su tirer parti de cette soif de découverte, et avancent des arguments bien couronnés de théories; ce qui facilite l’expansion de leur manière de penser. Et pourtant, la Bible souligne bien que si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a pas encore connu comme il faut connaître. 1 Corinthiens 8:2 (Louis Second).

 

Revenons à l’histoire de Job. C’est un fidèle serviteur de Dieu qui a passé sa vie à découvrir tout ce qui concerne le Créateur et Ses Œuvres. Mais Dieu a annulé toutes ses représentations supposées complètes quand Il l’interrogea : où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le, si tu as de l’intelligence. Job 38:4 (Louis Second). Personne n’est en mesure d’apporter une meilleure réponse à cette question. Jamais personne ne comprendra tout sur l’homme, ni maintenant, ni dans le futur. Et combien même sur la totalité des œuvres de Dieu ? Le terme « néant » utilisé par les scientistes n’évoque pas grand-chose mais il s’agit seulement d’un détour énoncé au lieu d’admettre  » l’immesurablité  » et la complexité de l’univers.

 

La vanité de la connaissance scientifique 

On admet que la connaissance scientifique a apporté beaucoup de bienfaits à l’humanité, si l’on ne parle que du progrès de la médecine et l’avancée de la technologie. La Bible approuve ce propos dans Proverbes 19:2 (Louis Second) en disant que le manque de science n’est bon pour personne. C’est Dieu Lui-même qui révèle à l’homme le secret de la nature afin de lui apporter outils et remèdes. Bref, toutes bonnes connaissances viennent de Dieu.

 

Mais depuis toujours, et de façon pareille à ce que faisaient les Enfants d’Israël dans le temps de Moïse, les hommes non encore régénérés en Christ ont tendance à adorer et servir la créature au lieu du Créateur  (Romain 1 :25). Instinctivement, ils se fient aux auteurs des découvertes scientifiques importantes. Les savants deviennent pour eux les détenteurs de vérité absolue en ce qui concerne la vie des hommes.

 

De leur côté, les athéistes scientifiques tentent de répondre à toutes les questions se rapportant à notre monde : son fonctionnement, son origine, son évolution, sa finalité, etc. Ils pensent que tout peut s’expliquer ici-bas. Toutes ces démarches convergent souvent vers un seul but : prouver que Dieu n’existe pas. C’est ainsi que la connaissance scientifique devient vanité et l’errance et l’anarchie prennent place.  1 Corinthiens 8:1 (Louis Second) nous apprend que la connaissance enfle.

 

La foi en Dieu ne s’explique pas toujours par des mots, elle se vit et s’expérimente

La foi se vit et s’expérimente personnellement. Cette foi nous fait entrer dans une autre dimension : la présence de Dieu dans notre vie.  Dans le cadre de la marche avec notre Seigneur, on perçoit des choses spirituelles qui ne sont pas toujours explicables par des mots. Quelqu’un qui n’est pas encore né de nouveau en Christ n’a pas l’Esprit de Dieu et ne parvient pas à discerner les choses de Dieu, même s’il détient tous les titres honorifiques prouvant ses succès dans le domaine des recherches scientifiques.

 

1 Corinthiens 2 :14 (Bible de Martin) : Or, l’homme animal ne comprend point les choses qui sont de l’Esprit de Dieu, et il ne peut même les entendre, parce qu’elles se discernent spirituellement.

 

En Dieu Seul se trouve notre raison d’être et notre destination finale. Sa Paix et Son Amour surpassent toute connaissance et toute intelligence. Il a la clé de la vie éternelle.

 

Apocalypse 21:6 (Louis Second) : Et Il me dit: C`est fait! Je suis l`alpha et l`oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l`eau de la vie, gratuitement.

 

Tout bien considéré, nous sommes tous invités à prendre part à la découverte des merveilles de la Création. Il ne faut quand même pas se laisser séduite par l’idolâtrie. La foi produit en nous quelque chose de beaucoup plus solide encore : la paix profonde du cœur et la conviction d’une Vie après la mort: Une Vie Éternelle bien réelle.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close