Search

La sexualité dans un couple chrétien

Au commencement, Dieu a ordonné le mariage comme étant la première de Ses institutions. La sexualité fait donc partie du plan de Dieu pour l’homme et la femme qu’Il unit dans l’alliance du mariage. Elle est un cadeau de Dieu et ne devrait être ni un sujet tabou ni honteux. La sexualité n’a pas seulement vocation de donner la vie mais elle est aussi un espace de plaisir pour deux êtres en phase l’un avec l’autre et avec leur créateur. Si le sujet de la sexualité reste encore tabou chez beaucoup de chrétiens, c’est bien parce qu’il existe encore aujourd’hui une certaine ignorance que nous mettons souvent sous le couvert de la « sainteté », la  « pudeur  » et la « discrétion ». Dieu a donné à l’homme la capacité de nommer les choses, de se les approprier et de les assujettir. La sexualité en fait partie: c’est un don de Dieu qui nous permet non seulement de mettre au monde des enfants, mais aussi d’expérimenter l’union la plus intime qu’un homme et une femme puissent connaître. Notons toutefois que la sexualité n’est qu’un aspect du mariage, ce dernier étant beaucoup plus grand car il englobe toute la vie d’un couple engagé pour la vie. Le mariage va donc bien au-delà de la sexualité, tout en l’incluant.

En instituant le mariage dans le jardin d’Éden, Dieu a sanctifié la sexualité au sein du mariage, même si par la suite celle-ci a été pervertie par le péché. Les chrétiens doivent savoir que la sexualité est voulue de Dieu dans le cadre du mariage. La première chose qui apparaît clairement et de façon constante, c’est que la sexualité humaine fait partie de la volonté du créateur. Dans Genèse 1, nous lisons que « Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, mâle et femelle il les créa ». Et quelques lignes plus loin il est dit : « Dieu vit ce qu’il avait fait, et voici, cela était très bon ». Dans Genèse 2, le Créateur déclare : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je lui ferai une aide qui sera son vis-à-vis » et c’est la femme qui est donnée à l’homme et qui est pour lui source de joie. Là encore, la sexualité est présentée comme une bonne chose : « l’homme s’attachera à sa femme et les deux deviendront une seule chair» (Genèse 4). C’est là ce que Dieu désire pour l’humanité. La sexualité dans le cadre du mariage n’apparaît jamais dans la Bible comme quelque chose de mauvais, un raté de la création. Dieu souhaite que l’homme et la femme vivent la relation sexuelle comme quelque chose de fort, de beau et d’épanouissant.  » … jouis de la femme de ta jeunesse, biche amoureuse et gracieuse gazelle. Que ses seins te comblent en tout temps. Enivre-toi toujours de son amour  » (Proverbes 5 :18-19).

L’entente sexuelle n’est pas la base sur laquelle s’établit le mariage, mais elle contribue à sa réussite. C’est la meilleure expression d’amour et d’unité de deux personnes. Le désir sexuel est d’ailleurs une des forces les plus grandes qui attirent le mari et la femme l’un vers l’autre. Dans l’union sexuelle, c’est en cherchant à satisfaire les besoins de votre conjoint(e), que vous serez vous-même comblé(e). L’apôtre Paul donne le conseil suivant aux couples mariés :  » Que le mari remplisse ses devoirs envers sa femme, et que la femme fasse de même envers son mari. Ce n’est pas la femme qui dispose de son corps, c’est son mari. De même, ce n’est pas le mari qui dispose de son corps, c’est sa femme «  (1 Corinthiens 7. 3-4). 

En matière de sexualité selon la Bible, il est nécessaire d’avoir un cadre de confiance l’un vis-à-vis de l’autre, une relation profonde et intime qui s’établit, conclue par un engagement total. La Bible ajoute ceci : « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal épargné par la souillure ; ceux qui se livrent à l’immoralité sexuelle et à l’adultère, Dieu les jugera. » (Hébreux 13.4). Mais en ce qui concerne la relation sexuelle entre conjoints dans le cadre du mariage, elle dit ceci : « Ne vous refusez pas l’un à l’autre, à moins d’un commun accord. » (1 Corinthiens 7 : 5a).

Ce verset constitue peut-être le principe essentiel des relations sexuelles dans le cadre du mariage : tout doit être fait d’un commun accord. Personne ne doit être encouragé ou forcé à faire quelque chose qui le mette mal à l’aise ou qu’il estime être malsain. Si nous sommes chrétiens, nous sommes habités et conduits par le Saint-Esprit, qui atteste en nous de ce qui est bien et nous résiste quant à tout ce qui est malsain ou contraire à la volonté de Dieu. Il est donc important de veiller à ne pas se condamner soi-même en s’adonnant à des pratiques sexuelles réprouvées par le Saint-Esprit au dedans de nous.

1 comment

  1. Salut! J’aimerais savoir est-ce qu’un couple (chrétiens ) peux utiliser des méthodes contraceptives lors des rapports sexuel.Comme: Préservatif etc ?

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close