Search

L’appel, parlons-en !

La question de l’appel ou de la vocation est aussi vieille que le temps. De nos jours, ce sujet suscite des grandes discussions qui méritent un éclaircissement net et spirituel. D’abord, parce que cela représente la base pour exercer un ministère chrétien dans l’église ou même en dehors de l’église.

L’Authenticité de  l’appel

L’appel peut être défini comme l’invitation adressée à une personne pour l’exécution d’une œuvre. En ce qui nous concerne, il s’agit de l’œuvre de Dieu. Donc, l’appel doit venir de Dieu à quelqu’un pour accomplir une fonction, une œuvre pour Lui, de manière précise. Prenons l’exemple du Seigneur Jésus- Christ lorsqu’Il appela Ses disciples.

Marc 3 :13- 15 (LSG) « Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut et ils vinrent à lui. Il en établit douze pour les avoir avec lui, et pour les envoyer prêcher et chasser les démons. »

Ici, nous voyons clairement l’appel du maitre dans toute son authenticité et sa précision. Il faut bien comprendre l’appel pour y répondre.

La Souveraineté de l’appel

L’appel est un acte de souveraineté indépendant de notre volonté et de nos capacités. Dieu, le Maître, ne considère pas ce que les hommes considèrent parfois : la position, le niveau,  le statut, l’apparence physique et autres.

Proverbes 16 :9 (LSG)« Le cœur de l’homme médite sa voie, mais c’est l’Éternel qui dirige ses pas »

Le témoignage de plusieurs serviteurs de Dieu le confirme. C’est pourquoi pour ceux qui comprennent, l’appel au ministère ne peut pas être un sujet d’orgueil et d’auto- proclamation. Ceci dit, l’orgueil et l’auto- proclamation sont des signes pour remettre en question l’appel. Il n’est pas donc étonnant de voir des comportements, des exercices ou pratiques douteuses de certains serviteurs de Dieu. 

Le But de l’appel

Le but de l’appel, c’est d’être constamment auprès et au service des hommes selon la direction du Saint-Esprit. La priorité n’est pas de prêcher et de chasser les démons, mais d’avoir une communion permanente avec le maître, afin de recevoir de Lui pour exercer; tout comme il faut bien une connexion internet avant de pouvoir naviguer. Le but de l’appel n’est pas lucratif ni pour avoir un nom. Jésus n’a pas appelé avec le pouvoir de s’enrichir et de se faire un nom; sans pour autant dire que Christ appelle à être pauvre ou anonyme. Non !

Enfin, celui qui exerce ou qui veut exercer un ministère chrétien doit être appelé à ça. Il doit entendre l’appel du Maître de manière authentique, solennelle et précise. Oui, quand Dieu veut appeler, Il observe, pèse, évalue et juge avant de faire.

Jean 15 :19 (LSG) « Ce n’est vous qui m’avez choisi, mais moi, je vous ai choisis et je vous ai établis, afin que vous alliez, et vous portiez du fruit et que votre fruit demeure, pour que tout ce que vous demanderez au Père en mon Nom, Il vous le donne »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close