Search

Quelle est la bonne attitude à avoir dans la persécution ?

Dans les deux premières parties de cette publication, nous avons vu les saveurs qui doivent accompagner la vie du chrétien né de nouveau. Il s’agit de :

– L’humilité

– La consolation

– La douceur

– Un désir pour la justice

– La miséricorde

– Un cœur pur

– Procurer la paix.

Ce sont les sept qualités qui doivent se dégager de la vie du chrétien afin que l’on puisse reconnaître dans sa vie la nature de Christ en pleine manifestation et que l’on puisse dire qu’il est le sel de la terre.

Il reste encore une chose, c’est l’attitude de l’enfant de Dieu face à la persécution, l’attitude qu’il doit démontrer et qui doit être une attitude diamétralement opposée à celle de l’esprit qui règne dans ce monde.

Avoir le cœur de Christ dans la persécution

 » Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toutes sortes de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux, car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous  » (Mat. 5:11-12).

Il y a toujours eu, depuis la création de l’homme, une opposition et un conflit ouvert entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas. Combien d’hommes et de femmes ont été persécutés, torturés et mis à mort à cause de cet esprit qui règne dans ce monde.

On le voit dès le commencement, avec Caïn et Abel :

–  Abel représente l’homme spirituel, celui qui offre à Dieu le sacrifice approprié afin de pouvoir s’approcher de Lui.

– Caïn quant à lui représente l’homme charnel, celui qui prétend servir Dieu, mais qui offre un sacrifice selon ses propres pensées religieuses, basé sur ses efforts personnels, quelque chose d’impur que Dieu ne peut recevoir.

Quand Caïn est repris et mis face à  son erreur, au lieu de se repentir et de changer, il va se mettre en colère, haïr et tuer son frère.

Cet esprit se manifestait également du temps de Jésus au travers des pharisiens, qui étaient des gens religieux qui voulaient servir Dieu à leur manière, qui savaient parfaitement qui était Jésus, mais qui ne voulaient pas le reconnaître. Ils étaient remplis de jalousie et de haine envers Jésus jusqu’à vouloir continuellement le mettre à mort.

Cet esprit de haine et de persécution est toujours en manifestation aujourd’hui plus ou moins fortement. Lorsque l’onction n’est pas très forte, on verra en général une simple opposition, mais quand l’onction est fortement en manifestation, on pourra trouver de véritables persécutions qui parfois se terminent par la mort des serviteurs de Dieu comme on a pu le voir du temps des apôtres et de l’apôtre Paul.  Il n’y a pas une règle à appliquer en la matière mais ces choses demeurent possibles même si elles ne sont pas systématiques.

« Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés. » (2Tim.3:12)

 » Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre, je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa belle-mère, entre la belle-fille et sa belle-mère, et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. » (Mat.10:34-36).

« Si  Le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui, mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisi du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite. Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, il vous persécuteront aussi …  » (Jn.15:18-20a)

Ces 3 versets décrivent la manifestation de cet esprit religieux rempli de haine, de méchanceté et de meurtre . Si ces persécutions se produisent, la question que nous pouvons nous poser c’est : Comment réagir ? Jésus nous a montré un exemple parfait en la matière.

« Lui  Qui n’a point commis de péchés, et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude. Lui qui injurié, ne rendait point d’injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à celui qui juge justement. » (1Pie.2:22-23)

C’est la plus belle des saveurs que l’enfant de Dieu est appelé à manifester dans les temps de persécution.  Répondre avec simplicité, rester dans l’amour et laisser le Seigneur vous défendre.

Les saints prophètes de l’Ancien Testament ainsi que les saints apôtres du Nouveau Testament, tout comme Jésus Lui-même d’ailleurs, nous ont montré comment réagir et comment nous comporter dans les situations extrêmes.

Frères et sœurs en Jésus-Christ, demeurez fermes dans votre conviction, demeurez fermes dans le Seigneur et soyez le sel de la terre, ce sel qui glorifie Christ notre Seigneur.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close