Search

Le Dieu qui change toutes les circonstances de nos vies

Nous ne choisissons pas les circonstances que rencontrons. Elles nous tombent dessus. Nous parlons alors d’imprévus, d’accidents, d’aléas, de hasard, de complications, etc. Il arrive que les circonstances échappent au contrôle de l’homme et de la technologie. Pendant un temps, on pense avoir le contrôle et le pouvoir absolu sur quelque chose et l’instant d’après, surgit un imprévu. Mais il y aussi ces circonstances que nous provoquons nous-mêmes, par notre manque de sagesse et notre mauvaise conduite.

Les circonstances sont au-delà de la portée humaine. Seul Dieu a le pouvoir de les changer. Le Psaumes 107 nous parle de 4 groupes d’hommes qui se sont retrouvés dans des circonstances si déplorables que personne ne pouvait les secourir. Sauf Dieu !

Ceux qui errent dans le désert

Psaumes 107 : 4 (LSG) « Ils erraient dans le désert, ils marchaient dans la solitude, sans trouver une ville où ils pussent habiter. Ils souffraient de la faim et de la soif ; leur âme était languissante. »

Plusieurs personnes vivent dans le désert du péché, plusieurs souffrent de solitude, venant du vide causé par l’absence du Christ. Plusieurs ont faim et soif de l’évangile.

Jésus-Christ est la seule et unique personne capable de sortir un homme du désert du péché. Il est celui qui a donné Sa vie pour porter nos péchés. Il est mort sur la croix pour toi et Il est ressuscité de la mort. Dans la détresse du péché et dans l’angoisse de la solitude, tu peux crier à Jésus et Il te sauvera.

Psaumes 107 : 6-7 (LSG) « Dans leur détresse, ils crièrent à l’Éternel, et Il les délivra de leurs angoisses. Il les conduisit par le droit chemin, pour qu’ils arrivassent dans une ville habitable »

Ceux qui ont pour demeure les ténèbres et l’ombre de la mort

Psaumes 107 : 10-11 (LSG) « Ceux qui avaient pour demeure les ténèbres et l’ombre de la mort vivaient captifs dans la misère et dans les chaînes, parce qu’ils s’étaient révoltés contre les paroles de Dieu, parce qu’ils avaient méprisé le conseil du Très-Haut. »

Dans le verset ci-dessus, il est question des personnes qui se sont enchaînées elles-mêmes au milieu des ténèbres et de l’ombre de la mort par leur révolte et leur mépris vis-à-vis la sagesse de Dieu.

Combien d’hommes et de femmes sont enchaînés par des abominations comme l’homosexualité, la masturbation, la pornographie… Dans la détresse de ces abominations, tu peux crier à Jésus et Il t’en délivrera. Il rompra tes chaînes et te conduira dans Sa lumière.

Psaumes 107 : 13-14 (LSG) « Dans leur détresse, ils crièrent à l’Éternel, et Il les délivra de leurs angoisses ; Il les fit sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, et Il rompit leurs liens. »

Ceux qui par leurs iniquités s’étaient rendus malheureux

Psaumes 107 : 17-18 (LSG) « Les insensés, par leur conduite coupable et par leurs iniquités, s’étaient rendus malheureux. Leur âme avait en horreur toute nourriture, et ils touchaient aux portes de la mort. »

La Bible parle de chrétiens rétrogrades dans leur conduite et par leurs iniquités. Il est question de chrétiens charnels qui ont touché le fond au point qu’ils ne se sentent plus enfants de Dieu. Leurs âmes ont été souillées jusqu’à ne plus supporter aucune parole ayant l’empreinte de la sagesse divine.

Jésus est celui qui restaure et guérit. Au fond de ton âme, crie à Jésus et Il enverra Sa parole pour te guérir et te restaurer.

Psaume 107 : 19-20 (LSG) « Dans leur détresse, ils crièrent à l’Éternel, et Il les délivra de leurs angoisses ; Il envoya Sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse. »

Ceux qui sont en proie au danger et qui chancellent

Psaumes 107 : 23-27 (LSG) « Ceux qui étaient descendus sur la mer dans des navires, et qui travaillaient sur les grandes eaux, ceux-là virent les œuvres de l’Éternel et Ses merveilles au milieu de l’abîme. Il dit, et Il fit souffler la tempête, qui souleva les flots de la mer. Ils montaient vers les cieux, ils descendaient dans l’abîme ; leur âme était perdue en face du danger ; saisis de vertige, ils chancelaient comme un homme ivre, et toute leur habileté était anéantie. »

Dans ce verset, nous voyons le malheur atteindre de braves hommes. Ces hommes n’ont rien fait de mal mais un malheur s’est abattu sur leurs vies. Comme la Bible le dit :

Psaumes 34 : 20 (LSG) « Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Éternel l’en délivre toujours. »

Étant dans ce monde corrompu, le malheur peut nous toucher, mais nous avons l’assurance que si nous crions à notre Dieu, Il nous délivrera toujours.

Psaumes 107 : 28-29 (LSG) « Dans leur détresse, ils crièrent à l’Éternel, et Il les délivra de leurs angoisses. Il arrêta la tempête, ramena le calme, et les ondes se turent. »

A l’image d’un enfant qui crie à sa mère chaque fois qu’un danger se présente, nous aussi nous devons crier à notre Père quand nous sommes devant une circonstance qui nous dépasse. Notre Dieu contrôle les circonstances car la Bible dit dans Daniel 2 : 21 (LSG) « C’est Lui (Dieu) qui change les temps et les circonstances… »

Prions : Jésus-Christ, tout au fond de ma détresse, je crie à toi. Viens et délivre-moi de mes angoisses. Amen

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close