Search

Le mentor: qui est-il ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 Corinthiens 4 : 15 (BFC) « Car même s’il vous arrivait d’avoir dix mille guides dans votre vie avec le Christ, vous ne pouvez avoir qu’un seul père: en effet, quand je vous ai apporté la bonne nouvelle, c’est moi qui suis devenu votre père pour votre vie avec Jésus-Christ. »

Qu’est-ce qu’un mentor ?

De façon très simple, nous pouvons dire qu’un mentor est d’abord une personne sage et expérimentée, qui peut te donner des conseils avisés dans un domaine de ta vie et qui t’accompagne. Le mentor peut être aussi considéré comme un sage guide.

Quelques caractéristiques du mentor.

  • Le mentor est une personne qui a eu du succès dans un domaine donné ou a une expertise que tu souhaiterais avoir, et qui a la possibilité de t’aider dans ce sens;
  • C’est un modèle pour toi, une personne qui fait ce que tu souhaiterais faire et qui est à la position où tu désires arriver un jour;
  • C’est un éclaireur qui te montre la voie à suivre ou la prochaine étape que tu dois franchir et éviter les erreurs en gagnant du temps pour accomplir ce que Dieu t’a confié;
  • C’est quelqu’un qui te donne la possibilité de profiter de son expérience, parfois même de son réseau, pour que tu avances plus vite que si tu étais seul;
  • C’est cette personne qui peut faire ressortir la meilleure version de toi tout en t’aidant à accomplir ta mission.

Quel est le rôle du mentor ?

Dans la majorité des cas, le rôle du mentor consiste à partager son expérience en vue d’aider et de guider une personne, à développer sa confiance en ses capacités/potentialités et à atteindre ses objectifs dans un domaine donné.

Les fonctions du mentor.

Le mentor a plusieurs fonctions dont les principales sont les suivantes:

  • La fonction de guide qui consiste à guider/conduire une personne d’un point A à un point B en étant soi-même un repère pour cette personne.
  • La fonction de facilitateur de progrès qui consiste à faciliter la participation d’une personne à des expériences novatrices, à des réunions particulières, à des congrès ou à des colloques.
  • La fonction de conseiller qui consiste à faire des suggestions, lorsque c’est nécessaire, en laissant la personne libre de faire ses propres choix et prendre ses propres décisions toujours en ayant un regard minutieux sur les choix de celle-ci.
  • La fonction de repère, s’identifiant dans le besoin d’une personne à s’assimiler à son mentor avant de s’en différencier.

Quelques exemples bibliques de mentors.

  • Le prophète Samuel a eu pour mentor Eli, le sacrificateur;
  • Moïse a eu pour mentor son beau-père Jethro;
  • Josué a eu pour mentor Moïse;
  • L’Apôtre Paul a eu pour mentor Barnabas 
  • Timothée, Prisca, Aquilas ont eu pour mentor l’Apôtre Paul;
  • Ruth a eu pour mentor sa belle-mère Naomi;
  • La reine Esther a eu pour mentor son oncle Mardochée;
  • Guéhazi a eu pour mentor Elisée.

La place du mentor.

Comme nous l’avons signifié plus haut, un mentor est une personne sage, expérimentée qui peut te donner des conseils avisés dans un domaine de ta vie et qui t’accompagne. Le mentor peut être considéré aussi comme un guide. Dans le cadre de l’entrepreneuriat, le mentor a le rôle de guide, de conseiller, d’encadreur etc.

Le mentor ne remplace pas le Seigneur ni le Saint-Esprit.

Tout ce qui prend la place de Dieu dans notre vie est considéré comme une idole. En effet, depuis l’Ancien Testament, le Seigneur a toujours mis Son peuple en garde contre l’adoration des idoles.

Lévitique 26 : 1 (LSG) « Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle; car je suis l’Éternel, votre Dieu. »

Nous pouvons définir l’idolâtrie, comme un outrage à Dieu. L’idolâtrie trouve sa source dans le refus de l’homme de reconnaître la souveraineté et la grandeur de Dieu. Nous devons faire très attention, pour ne pas que le mentor prenne la place de Dieu dans notre vie car, Dieu jugera les idolâtres.

1 Corinthiens 6 : 10 (Martin Bible) « Ne vous trompez point vous-mêmes: ni les fornicateurs, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni ceux qui commettent des péchés contre nature, ni les larrons, ni les avares, ni les ivrognes, ni les médisants, ni les ravisseurs, n’hériteront point le royaume de Dieu. »

Que le Seigneur nous soit en aide au nom de Jésus.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close