Search

Le test de la semaine : Quel genre de chrétien es-tu ?

Tous les chrétiens ne sont pas pareils. Oui, nous sommes tous uniques, cependant nous sommes tous appelés à être passionnés pour Christ et vivre pleinement pour Lui. Et c’est là que le bât blesse. Aujourd’hui, je te présente 4 groupes de chrétiens distincts et te laisse faire ton propre test.

 

Dans la vie de tout enfant de Dieu, nous naviguons plus ou moins entre quatre groupes. Le fait de se mouvoir selon les saisons de nos vies n’est pas le problème, en revanche, rester ancrés dans trois des quatre groupes devient une problématique. Seul un groupe nous est destiné.

 

Faisons le test ensemble en les découvrant tour à tour.

Groupe #/1 : Je sais, Je suis, J’impose.

Ce groupe est terrible. Tous les pharisiens, les saducéens et autres religieux en font partie. Mais avant de dire « Oh non, pas moi !! », voyons de quoi il en retourne.

 

1. Je sais :

Dans ce groupe, tout le monde sait tout, tout le monde connait la Parole presque par cœur mais ne l’applique cependant pas. En effet, le groupe #1 a cette facilité à juger, condamner, sectoriser, cataloguer et punir… De nombreux chrétiens narcissiques, manipulateurs ou abuseurs spirituels en font partie.  Ils savent tout, ont tout vu et tout vécu… Sauf la plénitude de l’amour de Dieu et Son royaume.

 

2. Je suis :

Le Je suis, ici, est sujet à l’orgueil. Il insiste sur l’état des protocoles, de la manière dont il faudrait le recevoir, lui parler…le respecter. Le problème est, cependant, qu’il ne respecte. Ce Je suis n’est pas comme Christ ni ne tend vers Son cœur mais désire être le premier, le plus grand, celui que l’on invite partout et à qui nous donnons tous les honneurs. Et si cela n’est pas fait, nous en subissons les conséquences. Que dit la Parole à ce sujet ?

 

Proverbes 16.9 : Mieux vaut être humble avec les humbles Que de partager le butin avec les orgueilleux.

 

Michée 6.8 : On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Éternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.

 

Matthieu 23.12 : Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.

 

3. J’impose :

Cette partie est terrible. Car lorsque quelqu’un fait partie de ce groupe, en plus de l’orgueil et de la suffisance (une véritable idolâtrie charnelle), cette personne commence à présenter des comportements déviants : murmure, médisance, calomnie, jalousie, envie… Bref les œuvres de la chair (Galates 5.19-22) et pratiquant l’abus spirituel au sein du Corps de Christ (un véritable fléau de l’église post-moderne).

Groupe #/2 : Je sais, Je meure, J’avance, Je meure.

C’est le groupe dans lequel nous devrions tous être. C’est celui-là même où nous deviendrons à la stature de Christ, un jour à la fois, de gloire en gloire. Nous savons que cela n’est pas facile, cependant nous vivons une vie excitante avec Christ et sommes actifs et complémentaires dans le Corps de Christ.

 

1. Je sais :

Dans ce groupe, nous savons réellement qui nous sommes : totalement aimé par Dieu en Christ, réellement libre en Christ et sans limites pour Christ via le Saint-Esprit. Nous connaissons notre identité en Lui et la Sienne en nous. Nous vivons encore dans le livre des Actes quotidiennement. Nous savons, non pour nous glorifier mais pour nous humilier afin que les gens le voient LUI et LUI SEUL. Nous croyons à la Parole, la méditons pour la vivre tangiblement.

 

2. Je meure (1) :

Nous savons que pour voir s’accomplir Ses promesses, marcher selon Son Esprit, devenir selon Son cœur et Son identité, nous devons mourir à nous-mêmes. Les personnes de ce groupe s’évertuent donc à ne plus se laisser aller à leurs émotions ou leur caractère charnel.

 

1 Corinthiens 9.27 : Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.

 

3. J’avance :

Le groupe #2 sait une chose claire : il n’est PAS parfait, mais connaissant la plénitude de l’amour de Dieu pour lui (conformément à Jean 3.16 : TANT aimé le monde…), le prix à gagner à la fin de cette course, ce groupe persévère dans la prière, le jeûne et les actions également. Il souhaite devenir comme Christ.

 

4. Je meure (2) :

Mais pour cela il faut encore plus mourir, quitter toute religiosité ou doctrine humaine car pour ce groupe, les miracles, signes, prodiges et la résurrection des morts sont la base. Faire des disciples de Christ et non d’une religion demande de totalement mourir à soi.

 

Romains 8.13-14 : Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.…

Groupe #/3 : Je pense savoir mais je ne suis pas sûr(e), Je stagne.

Ce groupe-ci représente la plus grande partie des chrétiens dans nos église.

 

1. Je pense savoir mais je ne suis pas sûr(e)

Ce groupe aime le Seigneur et lui est fidèle. En effet, ce groupe est présent dans les réunions de prières, les dimanches, les études bibliques etc. Cependant, malgré qu’il ait la foi, sa certitude d’être réellement aimé de Dieu Lui-même, d’être totalement libre en Christ et sans limites grâce au Saint-Esprit dans sa vie, n’est pas pleinement ancrée. Ce manque de certitude quant à l’amour de la Trinité pour nous (si nous sommes dans ce groupe) apporte un état de stagnation.

 

2. Je stagne :

Qu’entendons-nous par le fait de stagner ? En fait, nous revenons toujours aux mêmes choses : nous nous pensons sans cesse attaqués. Mais ne réalisons pas que nous ne savons ni gérer nos émotions, ni maîtriser nos pensées, notre chair, ce qui crée des cycles au sein de notre vie spirituelle (par exemple l’éternelle repentance. Oui, nous devons nous repentir, mais lorsque les péchés sont jetés dans la mer de l’oubli par Dieu, ne les ramenons pas sur la table).

 

Jean 8.36 : Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

 

Galates 5.1 : C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.

Groupe #/4 : Je doute de Son amour pour moi, Je bloque (et pense peut-être que Dieu va me punir)

Une autre triste réalité avec ce dernier groupe. Celui qui ne vit pas l’amour de Dieu. Il est possible de se retrouver dans ce groupe si nous avons été abusés spirituellement, vivons la religion et non la relation. Mon cœur pleur pour ce groupe

 

1. Je doute de Son amour pour moi

Nous sommes encore (très) nombreux à parler de la grâce mais à vivre selon la loi. Et l’abus spirituel est très fort pour nous écraser sous ce joug. Une des première choses à comprendre ici est ceci :

 

– Il n’y a rien que nous puissions faire de PLUS qui fera que Dieu nous aimera plus ;

– Il n’y a rien que nous puissions faire qui fera que Dieu nous aimera moins. Il nous aime POINT.

 

Dieu nous aime, mais n’aime pas le péché. Une fois que nous avons accepté Christ dans nos vies, nous sommes devenus de nouvelles créatures. Dieu nous voit, oui, mais sous le sang de Son Fils. Nous sommes donc devenus saints. Des saints qui pèchent, vivant une vie de repentance, de consécration et nous développant dans un amour totalement extravagant, fougueux et jaloux.

 

2. Je bloque (et pense peut-être que Dieu va me punir) :

Clarifions ici aussi un autre point.

Ancien Testament : ce que l’homme devait faire pour atteindre Dieu. Il y avait ici une terrible notion de punition et de châtiment.

Nouveau testament : ce que Christ a fait pour mettre l’Esprit de Dieu dans l’homme et permettre une relation fusionnelle.

 

Ici, il n’y a pas punition mais rédemption. Voyons la notion du péché maintenant. Dieu ne nous aimera pas moins parce que nous péchons (ceux qui disent ceci sont des menteurs), par contre, lorsque nous péchons, nous créons une distance au sein même de notre relation avec la Trinité. C’est pour cela que nous devons vivre une vie de repentance et de consécration. Nous devons nous détourner de nos mauvaises voies non par peur de recevoir une punition mais par preuve de notre amour envers Celui qui nous aime le premier.

 

Jean 3.16 : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

 

1 Jean 4.19 : Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier.

 

Sondons-nous et voyons de quel groupe nous faisons partie. Si vous découvrez que vous faites partie du groupe 3 ou 4, peut-être pourrions-nous en parler sans aucun jugement ?

 

Avec amour et bénédictions

2 comments

  1. Je crois que je me retrouve plus dans le groupe 3 mais aussi des fois dans le groupe 4… Mais par la grâce de Dieu cela changera

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close