Search

Les armes de combat que Dieu nous donne !

LLe chrétien serait-il engagé dans un combat ? Si oui, qui est son adversaire ? Pourquoi doit-il le combattre ? Et avec quoi doit-il le combattre ? Ces questions méritent d’être posées et leurs réponses se trouvent dans la bible.

1. L’adversaire du Chrétien

Tout d’abord, nous devons définir ce que c’est qu’un combat. Par définition, le combat est l’action par laquelle l’on attaque et l’on se défend. Certains combats peuvent se faire à mains nues et d’autres en usant d’une arme. Cependant, nous savons que celui qui combat en usant d’une arme aura un ascendant sur celui qui combat à mains nues. On appelle arme, tout instrument qui sert à attaquer ou à se défendre mais également tout ce qui sert à combattre quelqu’un ou quelqu’un chose. 

A l’une des questions posées ci haut nous avons la réponse en lisant 1Pierre 5.8 (LSG) : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

Nous comprenons au travers ce passage biblique que le diable est l’adversaire de tout enfant de Dieu. Il est celui qui s’oppose à notre foi, à notre paix, à notre réussite, à notre destinée, et à tous les autres domaines de notre vie. Etant un esprit invisible, non perceptible avec les yeux naturels et se servant essentiellement de la ruse, nous ne pouvons pas le combattre avec des armes fabriquées par des mains d’hommes.

L’aversion de Satan pour l’homme a commencé il y a bien longtemps, car depuis Éden la guerre a été déclarée quand ces mots ont été prononcées par Dieu dans Genèse 3.15 (BFC) : Je mettrai l’hostilité entre la femme et toi, entre sa descendance et la tienne. La sienne t’écrasera la tête, tandis que tu lui mordras au talon.

Nous devons également savoir que Satan a une attitude particulièrement malveillante envers l’homme parce qu’il a été créé à l’image de Dieu.

Pour Satan, faire mal à l’homme est une manière de faire mal à Dieu et s’opposer à l’homme est pour lui une manière de s’opposer à Dieu.

2. Les armes du chrétien

Face à notre adversaire qui est Satan, nous devons donc nous revêtir de toutes les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre ses ruses et lutter contre sa horde composée des puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, des autorités, des puissances et des maîtres du monde obscur comme nous le dit Ephésiens 6.12 (BFC): Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs et les maîtres de ce monde obscur ».

La bonne nouvelle est que Dieu nous a donné des armes avec lesquelles nous pouvons combattre les ruses de Satan et les forces des ténèbres :

  • La ceinture de la vérité.

Éphésiens 6.14 (LSG) : Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de justice.

Nous devons nous revêtir de la ceinture de la vérité, car le diable est le père du mensonge et il ne peut se tenir dans la vérité (jean 8.44). Seule la vérité peut nous aider à tenir face à lui.

  • La cuirasse de la justice.

La cuirasse de justice est une arme défensive qui couvre la poitrine et parfois le dos. La cuirasse doit protéger notre poitrine afin que notre cœur et nos poumons ne soient pas affectés : La justice nous protège de la mort spirituelle et de toutes formes de corruption du cœur.

  • Le zèle que donne l’Évangile de la paix.

Éphésiens 6.15(LSG) : mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Évangile de paix.

Et ce passage nous dit que nous devons porter à nos pieds le zèle que nous donne l’évangile de la paix comme chaussures. Le zèle est une vive ardeur pour le maintien et le succès de quelque chose. Avec le zèle, nous pouvons progresser dans notre marche chrétienne et ne pas être des chrétiens froids et stagnants.

  • Le bouclier de la foi.

Éphésiens 6.16 (LSG) : prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin.

Un bouclier est une arme défensive que les gens des guerres portaient au bras gauche afin de se protéger le corps. Seul la foi peut nous protéger des attaques que Satan peut porter contre nous en essayant de nous faire douter des promesses de Dieu, communiquer des pensées d’échecs, de peur, etc.

  • Le casque du salut.

Éphésiens 6.17 (LSG) : prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu.

Le casque est une arme défensive qui protège la tête. Quand nous avons l’assurance du salut, même quand nous tombons en commettant un quelconque péché, nous pouvons nous relever et continuer notre marche chrétienne. Car sept fois le juste tombe et il se relève (proverbes 24.16).

  • L’épée de l’Esprit : la Parole de Dieu.


La sixième arme quant à elle est une arme qui est à la fois défensive et offensive. La parole de Dieu nous protège contre les nombreuses fausses doctrines que nous avons dans le monde et nous aide également à vaincre le diable et ses ruses.

Tout compte fait, ces passages bibliques nous exhortent à porter continuellement ces armes comme nous nous revêtons d’habits. Ceci signifie que nous ne devons pas nous en défaire peu importe la situation qui se présente à nous. De la même manière qu’aucun être humain raisonnable ne va dehors sans vêtement, le chrétien non plus ne peut se permettre de vivre dans le siècle présent sans être revêtu des armes spirituelles.

La guerre est constante, notre champ de bataille est le monde et nous ne devons point baisser la garde.


« Ne perds jamais ta concentration après avoir vaincu la tentation, reste éveillé, car Jésus-Christ n’est pas encore revenu et tu n’es pas encore mort. Donc la guerre continue »


Pasteur Marcelo Tunasi

Que Dieu te bénisse abondamment !R

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close