Search

Les différents types de prières: La pétition [Partie 2].

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Dans la première partie de cette étude, nous avons vu ce qu’est la prière de pétition et deux clés pour que cette prière soit efficace. Dorénavant, il faut s’approcher de Dieu avec la pleine assurance qu’Il exauce nos prières et axer ces prières sur Sa Parole, pour les voir effectivement exaucées.

Nous te proposons deux autres clés dans le présent article:

3. Adresser toujours les requêtes au Père, au nom du Seigneur Jésus.

Beaucoup de prières ne sont jamais exaucées à cause de la destination finale que nous leur attribuons. Nous savons en effet que Dieu s’est manifesté de plusieurs manières au fil du temps, selon les besoins des gens qui se trouvaient en face de Lui. Aussi, en tant qu’enfants de Dieu, nous devrions apprendre à qui adresser exactement nos requêtes nées de la méditation de la Parole de Dieu. En fait, elles doivent toujours être adressées au Père, faites par le Saint-Esprit, et au nom puissant du Seigneur Jésus. Nos prières de requêtes ne doivent jamais être adressées ni au Saint-Esprit, ni au Seigneur Jésus, ni même à Dieu ou l’Éternel, comme cela se faisait dans l’Ancien Testament.

En effet, le Créateur est Dieu pour toute la création, mais Il est un Père aimant qui a des bonnes choses pour nous Ses enfants. C’est le privilège que le Seigneur Jésus est venu nous accorder (Jean 1 : 12 LSG ; Jean 17 : 25-26 LSG ; 1 Jean 3 : 1 LSG). Aussi, dans Luc 11 : 2 LSG Il nous fait cette recommandation: « Quand vous prierez, dites: Notre Père… ». Ensuite dans Jean 15 :16b LSG Il rajoute: « Alors, ce que vous demanderez au Père « en Mon nom » […] Il vous le donnera ». Réalisons donc désormais que c’est du Père que tire Son nom toute famille dans les cieux et sur la terre (Éphésiens 3 : 15 LSG) et c’est de Lui que descend tout don parfait (Jacques 1:17 LSG).

Nous pouvons continuer à confesser notre flamme au Seigneur Jésus, déclarer qu’Il est l’Alpha et l’Oméga de notre vie, le socle ainsi que le rocher de notre vie; nous pouvons continuer à dire au Saint-Esprit que nous avons besoin de Lui, qu’Il vienne nous enseigner toute chose, qu’Il glorifie le Seigneur Jésus en nous, qu’Il nous remplisse, ou encore qu’Il prenne le contrôle d’un événement, etc. ; nous pouvons appeler Dieu avec Ses différents noms quand nous parlons de Lui ou quand nous faisons monter d’autres types de communications vers Son trône. Mais, adressons Toujours nos requêtes au Père et rien qu’à Lui. En effet, même si Dieu est Un et Unique (Jean 10 : 30 LSG), c’est la « manifestation » ou encore « la fonction » du Père qui exauce les requêtes des enfants de Dieu ici-bas. C’est donc capital de réaliser cette particularité.

De plus, toute requête, quelle qu’elle soit, doit être faite au nom du Seigneur Jésus. En effet, c’est Son nom qui a été élevé au-dessus de tous les noms dans l’univers, y compris au-dessus des maladies, du célibat, de la pauvreté, des défis et challenges, etc. (Philippiens 2 : 9-11 LSG). Et c’est aussi à Lui que le Père a remis tout pouvoir dans les cieux et sur la terre (Matthieu 28 : 18 LSG). C’est pourquoi, le Seigneur nous dit dans Jean 16 :23 b -24 LSG: « En vérité, en vérité, Je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, Il vous le donnera en Mon nom. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en Mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite ».Voilà comment fonctionne la sagesse infiniment variée de Dieu. Mais cela ne s’arrête pas là.

4. Entrer toujours dans Ses parvis avec louanges et actions de grâce.

Quand nous avons compris à qui nos requêtes doivent être adressées, nous devons réaliser que notre Père qui est l’Éternel, est aussi le plus grand Souverain de tout l’univers. Il nous faut donc entrer dans Sa présence en toute humilité et en élevant Son Nom. Dans Psaume 100 : 4 version Martin, la Bible déclare: « Entrez dans Ses portes avec des actions de grâces; et dans Ses parvis, avec des louanges; célébrez-Le, bénissez Son Nom. » Ces pratiques, issues de la sagesse divine, étaient connues et pratiquées dans les monarchies absolues de l’époque où les rois étaient vivement exaltés en début de toute audience. Or, contrairement à ces monarques qui ont disparu, l’Éternel n’a ni disparu ni changé. Il demeure le même hier, aujourd’hui et éternellement (Hébreux 13 :8 LSG). Il est le plus élevé en rang et en dignité dans l’univers, Il est le Créateur de toutes choses dans le monde visible et invisible. Ainsi, Il est digne de recevoir d’abord notre adoration pour ce qu’Il est, ensuite nos louanges pour tout ce qu’Il fait dans l’univers et dans nos vies, et enfin nos multiples actions de grâce pour Ses bontés, Ses compassions ainsi que Sa fidélité, avant de Lui présenter nos requêtes.

Cela consiste à Le sanctifier et à Le mettre à part, au-dessus de toute chose et tout être dans l’univers. Aussi, dans Luc 11 :2 LSG le Seigneur Jésus nous a dit: « Quand vous priez, dites Père ! Que Ton nom soit sanctifié. » Voici comment le Prophète Daniel sanctifiait d’abord le nom de l’Éternel, en L’élevant et en Le mettant à part, au tout début de sa prière.

Daniel 9 : 3-4 LSG : « Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. Je priai l’Éternel, mon Dieu, et je Lui fis cette confession: Seigneur, Dieu grand et redoutable, Toi qui gardes Ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui T’aiment et qui observent Tes commandements ! ».

Le Roi David aussi savait sanctifier le nom de l’Eternel.

Psaume 8 : 2-3 LSG : « Éternel, notre Seigneur ! Que Ton nom est magnifique sur toute la terre ! Ta majesté s’élève au-dessus des cieux. Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre Tes adversaires, Pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif. »

Alors comme l’Éternel a promis de relever, de réparer puis de redresser la tente que le Roi David Lui avait jadis dressée (Actes 15 : 16 LSG) d’où Lui montait d’agréables adorations, louanges et actions de grâce (1 Chroniques 16 :4 LSG), nous aussi devrions nous inspirer des Psaumes de l’homme selon le cœur de Dieu, pour pouvoir sanctifier constamment le nom du Père en nous, selon qu’il est écrit: « Par Lui (Jésus-Christ, le fils de David), offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom » (Hébreux 13 : 15 LSG). Voilà une des raisons pour lesquelles nous avons été suscités sur terre: Adorer le Dieu vivant et Lui donner constamment toute la gloire (Jean 4 : 23 LSG ; Esaïe 43 : 21 LSG).

Dans le prochain article de cette série, nous verrons pourquoi et comment nous ne devrions faire des requêtes au Père, sans qu’elles soient accompagnées d’offrandes et de sacrifices.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close