Search

Les différents types de prières : la repentance !

La repentance consiste à changer sa manière de penser, à la suite d’une immense tristesse ressentie dans son cœur. Cette tristesse est censée nous emmener à renoncer définitivement aux œuvres mortes ainsi qu’à la vie des péchés, afin de rebrousser entièrement et totalement chemin vers Dieu ainsi que Ses principes (2 Corinthiens 7 :10 LSG).

La repentance comprend 5 étapes suivantes : la conviction du péché, la confession, l’abandon du mal, la totale soumission à Dieu et enfin la persévérance dans une constante humilité. C’est en complétant et en maintenant ces 5 étapes que nous sommes assurés d’obtenir le pardon total de nos péchés. 

Aujourd’hui cependant, il est question de voir la prière de repentance proprement dite, c’est-à-dire la confession. Elle consiste à exprimer formellement nos regrets ainsi que notre tristesse envers Dieu, en reconnaissant nos fautes ainsi que nos péchés sans nous justifier, tout lui demandant de pardonner nos iniquités (1 Jean 1 : 9 ; Psaume 32 :1-5). Mais comme toute bonne prière consiste avant tout à prendre un verset de la Parole de Dieu pour le LUI rappeler (Esaie 43 :26 LSG et Psaume 119 :147-148 LSG), la prière de repentance doit aussi tirer sa base des écrits saints. Prenons donc le temps de sonder ceux-ci en profondeur, en retournant au commencement, pour découvrir et capter son sens profond ainsi que les éléments qu’elle doit contenir.

Au commencement

Quand Adam a péché en mangeant le fruit de l’arbre interdit, il avait attiré sur lui et ses descendants la mort, selon que dans Romains 6 : 26 (LSG) la Bible déclare : « Car le salaire du péché, c’est la mort ». Et comme les hommes n’invoquaient pas encore l’Eternel, Dieu fit un geste prophétique, en tuant des animaux pour leur donner un vêtement décent (Genèse 3 : 21). Mais le péché ne cessait d’étendre ses tentacules. C’est ainsi qu’il eut aussi raison de Cain qui tua son frère Abel par jalousie et refusa de se repentir. Alors plus tard, quand Ève eut un autre enfant du nom de Seth, et que ce dernier eut à son tour aussi un enfant du nom d’Enoch, la Bible déclare dans Genèse 5 : 26 LSG : « C’est alors que l’on commença à invoquer le nom de l’Eternel ». Après le déluge, Noé offrit des holocaustes avec des bêtes pures et des oiseaux purs à l’Eternel. Ceux-ci furent d’une odeur agréable à Dieu, qui promit de ne plus détruire la terre qui était auparavant remplie de péchés et de méchancetés (Genèse 8 :20-22).

Sous la loi

Plus tard, sous la loi, les enfants d’Israël reçurent donc comme instruction d’immoler des boucs et des veaux, ensuite en offrir le sang à l’Eternel, pour servir d’expiation et de rémission de leurs péchés (Lévitique 1 :1-17 ; 38 LSG). Mais ce geste devrait être reproduit chaque année, ‎car leurs sacrifices étaient imparfaits. Cependant, chaque fois que le peuple invoquait le nom de l’Eternel, en s’humiliant, en priant, et en cherchant Sa face, en se détournant de ses mauvaises voies, l’Eternel pardonnait leurs péchés en plus de les exaucer (2 Chroniques 7 :14-15 LSG). Tout cela était l’ombre des choses à venir, le corps est en Christ (Colossiens 2 :17 LSG). En effet, tout dans la Bible tourne autour de Christ (Luc 24 :27 LSG)Dans Jean 1 :7 LSG la Bible déclare : « Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ ». 

Le sacrifice de Christ

Christ est l’agneau immolé de Dieu, qui a offert son sang précieux à la croix de calvaire pour le pardon des péchés de toute l’humanité, car dans Hebreux 9 : 22 LSG la Bible déclare : « Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon ». C’est aussi Lui qui nous a réconciliés avec le Père, par le sang de sa croix (Colossiens 1 : 20 LSG), avec qui nous étions séparés depuis la rébellion d’Adam. Il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, afin de nous octroyer une rédemption éternelle (Hebreux 9 : 12 LSG). C’est enfin Christ, le dernier Adam, qui nous revêt désormais d’un vêtement nouveau, après avoir crucifié la nature pècheresse qui nous recouvrait depuis notre naissance. Aussi dans Galates 3 : 27 LSG la Bible déclare : « vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ ». Dans Éphésiens 4 :24 la Bible nous invite donc : « à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité ». Et tout cela n’est possible qu’au moyen de la prière de repentance.

Comment prier pour le pardon de mes péchés ?

Dans 1 Jean 1 : 9 LSG la Bible déclare :  » Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ». Voici donc deux types de prières pour se repentir (bien sûr à titre indicatif) : par l’une vous demandez pardon à Dieu pour vos péchés et par l’autre vous accordez le pardon à ceux qui vous ont offensés. Car, si vous ne pardonnez pas votre prochain, Dieu ne vous pardonnera pas non plus.

– Appliquer le sang de Jésus

« Seigneur Jésus, je me repens de tous les péchés que j’ai commis et qui ont blessés mon âme. Je sais que ton sang est capable d’expier tous les péchés qu’il y a en moi. Alors purifie-moi de chaque péché, chaque transgression, chaque iniquité, chaque rébellion ainsi que tous les péchés connus et inconnus au nom de Jésus. Je crois que ton sang remonte dans le temps, à chaque endroit où moi ou mes ancêtres avions péché. Envoie ton sang jusqu’au jardin d’Eden, afin qu’il nettoie et purifie chaque péché dans le temps et dans ma lignée familiale. J’applique la puissance de la croix tout de suite sur mon âme. Je crois que je suis pardonné au nom puissant de Jésus, amen ».

– Pardonner au prochain

Une partie capitale du processus de repentance consiste à pardonner aussi aux autres tous les péchés qu’ils nous ont fait, selon que dans Matthieu 6 : 15 LSG la Bible déclare : « Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses ».

« Seigneur Jésus, je pardonne à tous ceux qui ont commis un péché contre moi. Peu importe le type ou la forme du péché, je sais que ma victoire décisive ainsi que la percée surnaturelle viendront quand j’aurais pardonné. Je crois de tout mon cœur que tu peux me libérer de toutes les offenses que j’ai gardées dans mon cœur. Alors, je décide de pardonner à toute personne qui m’a blessé, m’a trompé, a abusé de moi, m’a volé, m’a exploité, toute personne qui a mal parlé de moi, m’a critiqué, m’a abandonné. Je pardonne à tous ceux qui m’ont rejeté, détesté, trahi, qui se sont joué de moi ou qui m’ont négligé. Je libère la puissance de la croix dans chacune de ces situations. Je me repens de toutes les offenses que j’avais gardées dans mon cœur jusqu’ici. Et je demande que tu me purifies en ce moment même, par la puissance de ton sang, au nom de Jésus. » 

Dans Romains 5 : 1 Semeur la Bible déclare : « Puisque nous avons été déclarés justes en raison de notre foi, nous sommes en paix avec Dieu grâce à notre Seigneur Jésus-Christ ». Confessez donc cette parole de tout votre cœur, après chaque prière de repentance. Ainsi votre conscience sera purifiée des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant de tout votre cœur (Hébreux 9 : 14 LSG). Si vous choisissez de confesser Christ comme votre Seigneur et Sauveur, par-dessus votre prière de repentance, votre vie sera transformée à jamais (Romains 10 :9-11 LSG). Car Dieu prend plaisir à la miséricorde et non aux sacrifices (Matthieu 12 :7 LSG).

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close