Search

Les ennemis du couple : une vie sexuelle insatisfaisante

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Différentes sources définissent la sexualité comme l’ensemble de : 

  • phénomènes de la reproduction biologique des organismes,
  • comportements sexuels permettant cette reproduction,
  • nombreux phénomènes culturels liés à ces comportements sexuels.

Genèse 1:28 (BDS) : “ Dieu les bénit en disant : Soyez féconds, multipliez-vous…

Dès l’origine des êtres humains, Dieu leur donna l’instruction d’être féconds, de se multiplier,… Cet ordre concerne tous les domaines de la vie dont celui de la reproduction. Le moyen par lequel la reproduction des espèces se produit est donc appelé la sexualité. En clair, c’est l’ensemble des actes, attitudes et paroles manifestés dans l’intention de procurer du plaisir à son partenaire.   

Lorsque nous observons les Écritures de près, nous constatons des éléments clés sur la sexualité qui peuvent amener à cette conclusion. Pour jouir d’une sexualité satisfaisante, il est judicieux d’observer dans nos pratiques ce qui a été préconisé dès le départ par le Créateur de toutes choses.

Le cadre de la sexualité

Le mariage est l’endroit sécurisé, loyal et légal pour jouir d’une sexualité satisfaisante. Adam a attendu l’arrivée de sa femme et le feu vert de Dieu, bénissant leur union avant d’avoir une vie sexuelle. Par ailleurs, même si le mariage n’existe pas chez les animaux et qu’ils changent de partenaires au gré des accouplements, nous constatons toutefois que cela s’effectue à l’intérieur d’une même espèce.

La sexualité humaine a été établie au sein de l’espèce humaine et plus précisément entre un homme et une femme.

Éphésiens 5 :33a (LS21) : “Du reste, que chacun de vous aime sa femme…

Le fonctionnement de la sexualité

La sexualité de l’homme fonctionne différemment de celle de la femme, mais les deux fonctionnements sont au final complémentaires. Comprendre ce fait permettra au couple de jouir d’une sexualité harmonieuse. Rappelons que la sexualité est l’ensemble de comportements ayant pour objectif de procurer du plaisir à l’autre.  

1 corinthiens 7 :4 (BDS) : “Car le corps de la femme ne lui appartient plus, il est à son mari. De même, le corps du mari ne lui appartient plus, il est à sa femme.”

L’homme est chargé de faire jouir et de satisfaire son épouse, de même la femme pour son époux. Chaque conjoint se doit de connaître les zones érogènes de son partenaire afin de l’amener à éprouver du plaisir. Le désir chez l’homme s’éveille de manière rapide, dès la vue de l’objet du plaisir alors que cela est plus long chez la femme. Cette différence nous amène à penser que les humains sont une classe à part. En effet, même s’ils passent par l’acte sexuel pour se reproduire, ils restent néanmoins maîtres d’eux-mêmes, à la différence des animaux. 

La source majeure d’insatisfaction sexuelle

La plus grande frustration chez beaucoup de couples ayant une sexualité insatisfaisante, c’est l’incompréhension des deux partenaires concernant le fonctionnement de la sexualité l’un chez l’autre. Si l’homme et la femme sont identiques mais avec des différences évidentes, la sexualité est le domaine où cette différence est fortement visible.  

Le principe établi par le Créateur concernant la sexualité est que chaque partenaire doit procurer à l’autre de la jouissance (1 corinthiens 7:4). Pour cela, chacun doit connaître le fonctionnement, les subtilités, les itinéraires que son partenaire emprunterait pour atteindre cet objectif. Le plaisir sexuel est procuré par le partenaire, voilà pourquoi la masturbation est interdite et est une infraction à la loi de la sexualité établie par le Créateur.

La sexualité chez l’homme

Elle est directe, voire instantanée à la vue de l’objet du désir. Pour éveiller, susciter et faire jouir son époux sexuellement, il suffit à la femme de lui offrir tout ce qui est visuel et palpable : le respect, les paroles valorisantes, les encouragements, les mets qu’il aime, le corps qui le fait voyager hors de lui…Tous ces éléments rassemblés assurent à la femme d’être en mesure de satisfaire son époux lors des rapports sexuels.

La sexualité chez la femme

Si l’homme atteint l’apogée de la jouissance lors des rapports sexuels, la femme jouit en dehors des rapports sexuels, d’où le phénomène des « épouses cadavres » que certains hommes expérimentent. Pour que l’homme fasse jouir sa femme sexuellement et que cette dernière soit présente (vivante) lors d’un rapport, il suffit à l’homme d’être présent, attentionné, délicat, protecteur, pourvoyeur,… dans la vie de sa femme. 

La femme ressemble à un feu de bois sur quoi l’homme doit constamment veiller pour maintenir la flamme ; toute négligence d’entretien de ce feu entraînera son extinction et le premier domaine qui en souffrira sera l’absence de jouissance sexuelle. Il sera impossible pour l’homme de satisfaire sexuellement sa femme, s’il n’a pas su combler ses besoins de sécurité, d’amour et de valorisation. Pour avoir accès au corps de la femme, la clé c’est son cœur. 

Pendant l’acte sexuel, l’homme se doit d’amener son épouse à la jouissance avant de se l’autoriser lui-même, au risque de frustrer son partenaire et de générer des conflits. Si ces besoins sont assurés, le corps montera en jouissance sans encombre. Si cela n’est pas le cas, « l’avion restera au sol et ne décollera pas » et ce, pour la frustration du couple. 

Quoi faire alors ?    

Lorsqu’un couple en arrive à ce point, il est sage de prendre le temps d’en parler, de découvrir la source du conflit qui génère ce dysfonctionnement, se demander pardon et continuer la marche. A chacun de se remettre en question, de prendre ses responsabilités et de décider de se corriger pour le bon fonctionnement du couple. 

Passer outre peut bloquer l’expression des corps dont la sexualité est bloquée. Cela peut conduire le couple au désastre comme l’adultère, la masturbation, les tensions psychologiques importantes. 

Les bienfaits de la sexualité

Si Dieu a créé la sexualité, il y a forcément une raison utile et profitable pour ceux qui peuvent la pratiquer. La sexualité améliore la qualité de la respiration, rajeunit, augmente le taux de globules blancs et combat les maladies.

Étant un exercice physique, elle aide à brûler les graisses, diminue les douleurs, accélère l’accouchement et augmente l’espérance de vie. Elle procure une sensation de bien-être, réduit le stress et les angoisses. La sexualité prévient les cancers, les maladies cardio-vasculaires. Elle régule le système hormonal, lutte contre les troubles du sommeil et les troubles psychiques.

Que le Seigneur accorde à votre couple la grâce de vivre dans la dimension d’une sexualité épanouie pour Sa gloire, au nom du Seigneur Jésus ! Amen


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. MERCI BEAUCOUP POUR CETTE EXHORTATION ET CET ENCOURAGEMENT PRÉCIS, CONCIS, ÉQUILIBRÉ ET TRÈS TRÈS ÉDIFIANT. MERCI BEAUCOUP POUR FRUIT DE TRAVAIL, QUE LE VOUS ARROSE ABONDAMMENT ET VOUS COMBLE AFIN QUE VOUS SOYEZ ENCORE PLUS ÉPANOUIE EN LUI ET POUR LUI POUR CONTINUER À COMMUNIQUER LA VIE ABONDANTE AU NOM DE JÉSUS CHRIST ALLÉLUIA. BLESS YOU.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close