Search

Les maladies de l’esprit: La rébellion

La rébellion est définie comme l’acte de se rebeller. En français facile, c’est l’action de se révolter, de désobéir à une autorité établie. Nous nous proposons aujourd’hui de traiter ce sujet, car oui la rébellion est une maladie, un agent pathogène qui affecte notre esprit et l’empêche de croitre dans la Parole de Dieu et l’amour de Christ.

Es-tu rebelle ?

2 Timothée 3 : 1 (LSG) « Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents… »

Il m’est arrivé au cours de ma marche avec Christ, d’être rebelle. J’étais rebelle et orgueilleux. J’étais devenu quelqu’un qui, à cause de la révélation des dons spirituels,  commençait à ne plus respecter les autorités établies autour de lui. Généralement, celui qui est rebelle l’ignore; tout ce qu’il sait c’est qu’il n’est pas compris. Dans le passage ci-dessus, la Bible parle de « rebelles à leurs parents » qui peut sous-entendre la rébellion aux parents biologiques ou encore aux parents spirituels ; et c’était mon cas.

J’étais rebelle à mes leaders spirituels; je me disais que Dieu me parlait mieux qu’à eux tous, que j’étais le seul qui était dans la vérité, j’avais toujours envie de convaincre les autres que j’avais raison. Pour convaincre, je n’hésitais pas à faire des débats inutiles, à prier même pour la destruction des vies pour prouver que mes prophéties se réalisent toujours… Car tu sais, derrière la rébellion, l’amour de l’argent, les blasphèmes, l’orgueil et tout ce qui est cité plus haut se cache un esprit. J’étais rebelle et la rébellion m’avait rempli d’un zèle amer.

Jacques 3 :14-16 (LSG) « Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité. Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique »

Bien aimés, l’esprit de dispute et le zèle amer sont des semailles de rébellion et d’orgueil car très souvent, l’un ne marche pas sans l’autre. Prends garde à cette attitude à vouloir toujours critiquer une personne au lieu de prier pour elle; c’est une porte d’entrée à un esprit d’orgueil (à te croire meilleur que l’autre) qui va lui-même appeler un esprit de rébellion. Comment ne pas devenir rebelle ? Comment donc guérir de la rébellion ?

Sois soumis aux autorités et au Saint Esprit

1 Pierre 5 :6 (LSG) « Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable »

Tout d’abord, que signifie s’humilier sous la main puissante de Dieu ? Dans notre contexte, cela renvoie à la soumission à toute autorité spirituelle ( y compris le Saint Esprit) que le Seigneur a placée autour de toi, à toutes ces personnes par qui Dieu passe pour agir puissamment dans ta vie ( pasteur, diacre, prophète, responsable jeunesse, président du groupe, parent, force de l’ordre, etc.) selon qu’il est écrit :

« Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu […] C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. » Romains 13 : 1-2 (LSG)

Il est donc nécessaire d’être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience. De plus, j’insiste bien sur la partie « Il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu » car j’avais tendance à croire qu’on se soumet lorsqu’on apprécie la personne ou alors, lorsqu’on approuve les agissements de ladite personne. NON ! Même si ton pasteur dit : « Dimanche matin tout le monde pantalon rouge, chaussure noir, jacket bleu, chemise indigo, avec un chapeau jaune », Obéis ! Du moment qu’il ne te demande pas d’aller contre la volonté parfaite de Dieu (qui est révélée par Sa Parole), exécute !  

La communion fraternelle est un bon remède

Pour terminer, j’ai été délivré de la rébellion non pas en priant beaucoup en langues, encore moins en jeûnant mais plutôt par l’intermédiaire de mes frères et sœurs en Christ, qui étaient toujours là pour moi. Ils m’ont toujours soutenu et ne m’ont pas jugé par rapport à mon attitude, au contraire, ils m’ont exprimé beaucoup d’amour et m’ont montré le bon exemple par leurs propres vies. Et j’ai pu voir ce qu’on appelle être zélé pour le Seigneur.

Jacques 3 : 17-18 (LSG) « La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie. Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix. »

La communion fraternelle a une très grande puissance. Une des façons les plus habiles de révéler un esprit de rébellion, c’est de le mettre au milieu des personnes remplies du Saint-Esprit. Tu te rendras progressivement compte que tu es le seul à penser comme cela. Ce qui signifie deux choses: soit eux tous sont dans l’erreur et tu es le seul détenteur de la Vérité, soit tu as un problème au niveau de ta façon de voir les choses. Et lorsque tu rencontres une personne rebelle, prie pour elle et manifeste lui de l’amour. Dieu la visitera au temps convenable.

 Soumettons-nous aux autorités, qu’elles agissent bien ou mal car elles ont été établies par Dieu. Ne soyons pas animés d’un zèle amer et d’un esprit de dispute, car ils représentent les premiers signes alarmants de la rébellion et surtout, ne vis pas ta foi seul (e). Une brebis éloignée du troupeau (qui ne participe pas aux activités de sa communauté, à la vie de la paroisse) finira très certainement dévorée par un loup… De la même façon qu’un organe hors du corps finira par mourir, il en est ainsi d’un individu qui choisit de vivre sa foi seul; Il est condamné à périr et à se faire emporter par un esprit de rébellion. Que cela ne soit pas ton partage.

Demeure béni !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close