Search

Les parents chrétiens et le Père Noël

En tant que parent chrétien, dire de but en blanc que le Père Noël n’existe pas à son enfant de 3 ans est quelque chose de compliqué, qui peut s’avérer douloureux pour l’enfant et qui peut inutilement susciter dans son cœur de la colère et de la frustration. Dans cette période de fêtes, nous devons rester dans la vérité de la Parole de Dieu, mais aussi dans l’équilibre car si nous ne sommes plus de ce monde, nous vivons dans ce monde. Nous devons protéger nos enfants des mensonges et des choses mauvaises qui sont dans le monde, mais cela ne doit pas être au prix du rêve et de la joie que peuvent procurer les fêtes de Noël.

Alors, comment présenter à son enfant, l’histoire du Père Noël ?

L’origine de la légende de Noël

La tradition du père Noël semble avoir ses origines en Europe du Nord. Il est le Father Christmas britannique et le Santa Claus américain, qui est une déformation du Saint Nicolas (Sinterklaas) neerlendais. Son apparence est inspirée d’un lutin nordique qui apportait des cadeaux lors des fêtes du milieu de l’hiver.

Au fil des siècles, l’apparence du Père Noël a évolué. L’Imagerie française le montre à la fin des années 1800 en vieil homme vêtu d’un manteau vert et parfois bleu et c’est aux environs de 1914 qu’il apparaît habillé de rouge.

Sa vocation :  Récompenser les enfants sages. Son origine peut aussi venir de l’histoire de Saint-Nicolas, ce personnage qui allait de maison en maison offrir des jouets aux enfants sages.

Marcher dans la vérité

Une des grandes qualités du christianisme est de vivre dans la vérité et de la dire dans notre communication, notamment à l’égard de nos enfants. Nous sommes en tant que parents, pour nos enfants, l’image du Père céleste, nous qui sommes les parents terrestres. Nous devons communiquer à nos enfants une image de Dieu, basée sur la vérité.

Les enfants sont naïfs et prêts à croire tout ce qu’on leur dit. C’est à nous d’exploiter cet aspect de l’enfance en choisissant de toujours dire la vérité, afin de ne pas ouvrir une brèche dans la confiance qu’ils nous accordent. Lorsqu’un enfant réalise qu’il a été berné, sa confiance à l’égard de ses parents va être ébranlée. Il ne lui restera plus qu’un pas à faire à ce moment-là pour conclure que si ses parents peuvent mentir, pourquoi Dieu ne le ferait-Il pas aussi ? Nous devons établir une relation de confiance basée sur la vérité avec nos enfants.

Ne pas tuer le rêve

Lorsque nous prenons la peine de donner des explications simples et sensées aux enfants, tout en ménageant leur sensibilité, ils vont aisément recevoir ce que nous allons leur dire. L’enfant a besoin de comprendre qu’il existe différents points de vue à propos du Père Noël. Lui dire que c’est papa et maman qui offrent les cadeaux, mais qu’il faut respecter ce que les autres pensent à ce sujet, en utilisant des mots simples que l’enfant peut comprendre.

Le Père Noël est un conte, une belle histoire que l’on raconte aux enfants, comme on peut raconter d’autres histoires. C’est la meilleure façon de leur présenter cette légende. En grandissant, ils ne seront pas déçus d’apprendre qu’au final ce n’était qu’une histoire.

Être chrétien ne veut pas dire être ascète. Il faut savoir profiter des bonnes choses qui sont dans ce monde et enseigner nos enfants dans ce sens, tout en respectant notre foi chrétienne et l’intégrité qui doit en découler par la vérité.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close