Search

Les temps et les saisons de la vie

Ecclésiaste 3 :1-2 (LSG) « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel: un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté » 

Souvent tu te demandes: ai-je loupé ma saison ? Pourquoi je n’y suis toujours pas ? Mais sous le soleil, Dieu nous dit qu’il y a un temps pour tout. Avant qu’une graine semée donne son fruit, il faut traverser plusieurs saisons qui te seront bénéfiques pour la suite. Dans ce processus, il y a différentes phases.

La saison du labourage

C’est une phase qui ne peut être mise de côté pour passer à la suivante car labourer est une façon de préparer le sol, l’aider à respirer afin qu’il soit assez fertile pour accueillir une graine. Il s’agit d’enlever tous éléments nuisibles, tels que: pierres, insectes et autres…

Il est vrai que cela n’est pas très agréable car labourer équivaut à chercher et à obéir aux principes du traitement, se soumettre à Dieu, enlever tout ce qui pourrait empêcher la progression de la graine. Quand Dieu décide de te préparer, Il enlève tout ce qui ne Lui convient pas afin de rendre ton champ plus sain et fort. Car tu ne peux pas aspirer à entrer dans ta saison sans cette étape, sans ce face à face avec ce que tu cherches à enfouir depuis des années et qui t’empêche de fertiliser les graines plantées. Tu ne peux pas détecter, ressentir le bon moment si ton moi prend le dessus sur la vision de Dieu. Ton impatience, ton intolérance, ta prétention, ton orgueil doivent disparaître. Parce que lorsque Dieu laboure, Il ne laboure pas seulement une partie mais Il retourne tout pour un nouveau sol, un nouveau départ.

1 Corinthiens 9 :10 (LSG) « ou parle-t-il uniquement à cause de nous? Oui, c’est à cause de nous qu’il a été écrit que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain fouler avec l’espérance d’y avoir part »

La saison de la plantation des graines

Esaïe 61 :11 (LSG) « Car, comme la terre fait éclore son germe, Et comme un jardin fait pousser ses semences, ainsi le Seigneur, l’Éternel, fera germer le salut et la louange, en présence de toutes les nations. »

Le plaisir de Dieu est que nous portions du bon fruit; pour cela Il mettra tout en œuvre pour en semer les bonnes graines dans nos vies. Il met à ta disposition Sa parole qui est un engrais bénéfique à la croissance de tes graines. Sa présence est ta source. Et selon chaque graine, la main de Dieu sera là pour veiller, arroser et aider Sa plantation à germer convenablement.

Il ne précipite rien car Il sait qu’il y a un temps pour chaque germe ! Dieu connaît les fruits qu’Il a plantés en toi. Certaines circonstances les presseront et tu y feras face non pas parce qu’Il l’aura voulu ainsi mais parce qu’Il utilisera tout pour t’aider à comprendre d’où vient le problème et progresser.

La saison de l’attente et le désherbage

On pense toujours qu’après avoir passé ces deux phases critiques, l’on est arrivé au bout du tunnel, mais ce n’est pas ainsi. Dieu utilise la patience qui est aussi l’un des sept fruits de l’Esprit dans nos vies.

Galates 5 :22 (LSG) « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance »

La saison d’attente permet d’observer l’évolution de la semence, d’enlever les mauvaises herbes qui s’accrochent autour et qui empêcheraient la plante de respirer, de croître et de porter son fruit. L’attente est toujours l’épreuve la plus dure, parce que tu marches dans l’inconnu et tu ne gères plus rien. Puis, tu penses qu’après cette grande frustration, tu es totalement prêt et que c’est ton moment !

Mais Dieu n’a fini Son processus. Il inscrit dans tes gènes un autre ADN, une autre culture, qui te permettra d’avoir une autre approche dans les domaines de ta vie. Mais ton impatience dans l’attente de cette saison de récolte est plus que présente et te rend inattentif aux gestes d’amour que Dieu te témoigne.

Lorsque Dieu pose Sa semence en toi, Il est comme un tuteur. Tu ne peux rien faire d’autre que de grandir, d’assimiler les sept fruits de l’esprit, de suivre une direction qui t’emmènera à cette sagesse que tu n’avais pas autrefois. Car, il ne suffit pas de rentrer dans une saison pour se dire que tu es plus que vainqueur mais tu te dois de surmonter chaque phase et ne pas fuir devant le premier obstacle. Car, certaines situations demandent de la persévérance et de la foi en Dieu, et non des lamentations.

La saison de la récolte

Ce moment tant attendu mais qui ne l’est plus finalement, quand tu en viens à comprendre tout le sens du cycle des saisons. Car, pour discerner les temps et les saisons de ta vie, seul Dieu peut parler à ton cœur. Tu entendras Sa voix et tu sentiras cette plénitude dans ton cœur qui t’aidera à récolter la réponse à tes prières.

Mais si tu te focalises sans cesse sur le pourquoi du comment, Dieu va agir, mais tu ne pourras jamais vraiment savoir quand sera ton temps. On sait qu’Il nous aime à un tel point que Jésus a dû prendre la croix pour nous racheter. Alors, ce ne sont pas des obstacles qui l’empêcheront de te faire saisir tes bénédictions !

Dieu peut aussi te réajuster par l’émondage

Le temps de Dieu ne se définit pas seulement sur une période précise ou tu restes là à attendre. Les phases précédentes t’auront servi à surmonter les différentes petites épreuves qui surgiront dans le but de te perfectionner. Et lorsque ce sera nécessaire, Dieu peut tailler et retirer les éléments qui viennent s’ajouter et étouffer ton sol. L’émondage de Dieu est un réajustement. Ce n’est pas tous les domaines de ta vie qui auront besoin du processus complet; certains pourront bien être juste réajustés.

Tu es une graine que le Seigneur cherche à stabiliser peu importe le climat qui est sur ta tête. Il n’y a pas vraiment de saisons, ni de temps précis dans la vie d’un chrétien qui pose son assurance en Christ mais plutôt des niveaux de croissance. Où en es-tu dans ton processus de croissance pour appeler ta saison à l’existence? 

Osée 19 :11 (LSG) « Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, défrichez-vous un champ nouveau! Il est temps de chercher l’Éternel, jusqu’à ce qu’Il vienne, et répande pour vous la justice. »

Souvent, la question qui revient à propos de la rencontre du conjoint est la suivante: quand viendra mon tour ? Mais sache une chose; tu peux tomber sur plusieurs saisons mais ne pas avoir les fruits ou assez fruits pour gérer cette récolte, si tu n’es pas synchronisé avec ta bonne saison.

Certainement, il y a une bonne raison pour que Dieu n’ait pas encore réalisé ce que tu attends de tout ton cœur. Étant maître du temps et des circonstances, Il préfère te faire patienter pour que tu apprécies tes bénédictions et non avoir du regret pour ce que tu aurais récolté. Recherche avant tout cette symbiose avec le Seigneur et ton cœur ne pourra pas rater ni douter au temps fixé.

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close