Search

L’exercice physique Vs la piété (1 Timothée 4:8).

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le sport est une activité universelle qui a toujours existé tout au long de l’histoire de l’humanité. Mais de nos jours, nous pouvons constater que de plus en plus de gens s’y intéressent, qu’il s’agisse des sports individuels ou collectifs. Pour plusieurs d’entre eux, cela n’améliore pas simplement leur condition physique mais change complètement le cours de leur vie: confiance en soi, acceptation de soi, bonne humeur, etc. Mais malgré ses nombreux bienfaits, le sport ne peut t’apporter ce que Dieu seul peut t’apporter.

 Les bienfaits du sport.

Récemment, j’ai lu que: « L’intérêt du sport est d’abord physiologique. L’activité physique consume le cortisol, hormone du stress, évitant ainsi qu’il ne nous consume. Elle produit des endorphines, hormones du bien-être dont nous avons besoin pour ne pas laisser nos réactions négatives diriger nos existences. Elle est également porteuse de valeurs propices à adopter pour un meilleur état d’esprit. Faire passer l’énergie de l’émotion par le corps permet de la laisser s’exprimer sans chercher forcément à la maîtriser. »

Plusieurs en effet s’accordent pour reconnaître que l’exercice physique:

  • Prévient la dépression ou encore les maladies cardiovasculaires;
  • Facilite l’évacuation du stress;
  • Améliore ou encore favorise le sommeil;
  • Procure un bien-être général;
  • Rend heureux.

N’oublie pas la piété !

1 Timothée 4:8 (LSG) : « Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de choses, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. »

Qu’est-ce la piété ? C’est le fait de respecter les commandements du Seigneur. C’est le fait de Lui obéir. Quand nous vivons dans la piété, nous pratiquons Sa volonté, donc nous sommes en paix avec Lui. Et l’un des autres avantages que nous avons quand nous exerçons la piété, c’est que nous ne prenons pas uniquement soin de notre âme mais aussi de notre corps par la même occasion. Car nous croyons fermement que Jésus vit en nous, et si Dieu vit en nous, nous ne pouvons pas nous permettre de maltraiter ce temple ou le détruire. Mais malheureusement, l’inverse n’est pas aussi vrai. Nous pouvons toujours avoir une belle apparence, mais notre âme est desséchée.

L’apôtre Paul ne nie pas l’importance de la bonne gestion de notre corps, de la pratique de certains exercices physiques. Et bien sûr que ces choses ne sont pas défendues aux chrétiens. Mais contrairement à ce que certains de cette époque ont pensé, cette pratique n’est pas la plus importante. Elle ne peut changer notre cœur. Notre foi ne peut grandir grâce à aucun sport… Il faut avant tout penser à notre âme, ensuite à notre corps; d’où le conseil de l’apôtre Paul à Timothée.

Il est vrai que selon des études, le sport peut nous aider à gérer certaines émotions, mais en tant que chrétiens, nous devons aller au-delà de tout ça. Le sport est important certes, mais en dépit de tous ses bienfaits, nous devons nous focaliser beaucoup plus sur le fruit de l’Esprit:

Galates 5 : 22 (LSG) : « Mais le fruit de l’esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. »

En plus, à quoi ça sert-il d’être robuste, d’être en bonne santé physiquement si notre âme est malade, si notre âme est en train de mourir de faim et de soif ?


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

  1. Bravo pour ces beaux mots d’encouragements, le seigneur Dieu est là avec nous à tout moments de notre vie pour nous encourager et à vaincre toute les épreuves de notre vie. Amen 🙏

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close