Search

Ma vie spirituelle stagne: comment la débloquer ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Avant toute chose, il est primordial de définir la vie spirituelle. Comme nous le savons, l’être humain est esprit, possédant une âme et habitant dans un corps (1 Thessaloniciens 5 :23). Le corps est la partie physique de l’Homme, qui est visible dans ce monde et est nourri par les choses physiques de ce monde. Cependant, l’esprit que Dieu a mis en l’Homme est la partie semblable à Dieu Lui-même qui est « esprit » (Jean 4 :24), et qui n’est pas visible dans le monde physique.

Notre esprit a également une vie, dans laquelle il se nourrit, réagit, etc. dénommée la vie spirituelle. Dans cette vie, il est en communion avec Dieu (pour celui qui a accepté le Seigneur), et il doit pouvoir communiquer avec cet Esprit dont il a été tiré. La Bible dit : « Je suis le cep de la vigne, vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi et en qui je demeure, portera du fruit en abondance, car sans Moi, vous ne pouvez rien faire. » Jean 15 :5 (BDS)

Lorsque ta vie spirituelle stagne, tu ne peux plus produire de fruits. La connexion avec Dieu est faible, la communication également et donc, l’intimité. La question est de savoir quels sont les facteurs qui pourraient contribuer à briser ce lien, cette connexion, ce réseau entre le Seigneur et toi, et comment y remédier ?

Les causes d’une vie spirituelle qui n’évolue pas

  • Très peu d’amour pour Dieu

La Bible dit que la première chose que le Seigneur désire plus que tout, c’est l’amour des Hommes envers Lui. Il est écrit : « Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C’est là le commandement le plus grand et le plus important. » Matthieu 22 :37-38 (BDS)

Le Seigneur désire que nous L’aimions d’abord de tout notre être. Mais l’amour ne se force pas, c’est pourquoi Il laisse le choix aux Hommes de Lui démontrer leur amour ou de Lui être indifférents. En effet, l’amour ne peut être dit en paroles, il doit se démontrer par nos actes. Et quelle meilleure façon d’aimer que de vouloir passer du temps avec la personne aimée? Lorsqu’on aime, personne ne nous pousse à faire quoique ce soit, mais notre être tout entier veut agir, satisfaire l’être aimé, communiquer avec lui, apprendre à le connaître, passer du temps avec lui. Il en est de même pour Dieu, celui qui L’aime est poussé par un désir profond de rester dans Sa présence, de communiquer avec Lui, d’être proche de Lui et de soigner son intimité avec le Seigneur dans la prière.

  • L’absence de moments de prières et d’intimité avec Dieu

Le seul moyen de communiquer avec Dieu que nous ne voyons pas, c’est par la prière. La Bible ne dit-elle pas que : « L’homme qui est bon tire le bien du bon trésor de son cœur ; celui qui est mauvais tire le mal de son mauvais fond. Ce qu’on dit vient de ce qui remplit le cœur. » Luc 6 :45 (BDS)

Un dicton populaire traduit à suffisance ce verset : la bouche parle de l’abondance du cœur. L’amour s’entend dans les paroles que nous prononçons. Lorsque le cœur est pur et aimant, nous devenons loquaces. Aimer Dieu commence par vouloir être dans Sa présence, Lui parler et L’écouter. La conséquence de ce désir est la prière en permanence, dans tout ce que nous faisons, à tout moment et en tout lieu. Oui, L’aimer c’est vouloir Lui confier tout ce que nous vivons, en faire notre meilleur ami dans la prière, car la prière est le seul mode de communication possible entre notre esprit et l’Esprit de Dieu. C’est pourquoi il est écrit que l’Esprit nous aidera à prier (Romains 8 :26), car lorsque nous communiquons avec Dieu, il ne s’agit plus d’échange d’un corps physique à un autre mais bien d’échange dans le monde spirituel. 

  • Le péché

Esaïe 59 :2 (BDS) « Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu. C’est à cause de vos péchés qu’Il s’est détourné loin de vous pour ne plus vous entendre. »

Oui, nos péchés dressent un mur entre Dieu et nous. Non seulement Il ne peut plus nous entendre mais nous n’avons plus la force de nous rapprocher de Lui. N’as-tu jamais ressenti la culpabilité après un excès de colère envers une personne, ton esprit était convaincu que tu as mal agi et la honte qui te paralyse, t’empêche de prier ? Parfois certains ne prient pas parce qu’ils se sentent tellement indignes de se prosterner devant de Dieu car ils ont peur de ne même pas être écoutés, d’être rejetés ou que leurs prières ne montent pas comme un parfum de bonne odeur.

Je tiens à te dire que c’est un mensonge du diable. Le fils prodigue était revenu vers son père bien qu’ayant dilapidé tous ses biens car il était sûr et certain que l’amour que son père avait pour lui, permettrait au moins d’accéder même au rang d’esclave et ainsi il ne mourrait plus de faim. Si un père, avec un cœur d’Homme, a organisé une fête pour son fils qui l’a complètement déçu, à combien plus forte raison notre Père qui est dans les Cieux, en qui l’amour qui surpasse tout entendement humain déborde ne serait pas heureux de nous écouter. Quel que soit le nombre de fois que tu tombes, les péchés que tu commets encore, aie l’humilité de revenir aux pieds de ton Père qui est dans les Cieux et dis-Lui : « Papa aide moi, change moi. » « Je vous assure qu’il en est de même au ciel : il y aura plus de joie pour un seul pécheur qui change de vie, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de changer. » Luc 15 :7 (BDS)

Si tu acceptes de te repentir lorsque tu commets un péché, non seulement tu auras fait échoué les plans de l’ennemi qui voulait te retenir dans ce péché et cette culpabilité, mais tu auras en plus réjoui le cœur de Dieu par ton humilité et ta sincérité. (1 Jean 1 :9)

Refuser la correction de Dieu

« Moi, ceux que j’aime, Je les reprends et Je les corrige. Fais donc preuve de zèle, et change ! » Apocalypse 3 :19 (BDS)

Certains stagnent parce qu’ils refusent la correction de Dieu. En effet, il ne suffit pas de l’appeler Seigneur, il ne suffit pas de respecter Ses commandements ; il s’agit d’arriver à une maturité spirituelle qui nous permettra d’avoir la mentalité des choses d’en haut. Oui, il s’agit de porter du fruit. Il s’agit de manifester en tout temps le fruit de l’Esprit (Galates 5 :22). Et pour cela, il faut mourir à soi, crucifier la chair pour accepter lorsque Dieu nous dit: « Tu es encore impatiente, ma fille tu es intolérante envers les autres. Mon fils ton cœur est encore tellement endurci ! Tu ne sais toujours pas parler avec douceur ! Je hais la colère ! Il te manque la maîtrise de soi. Tu seras éprouvé(e) pour tester tes limites, mais persévère ! »

Une fois que tu as pris conscience de tous ces points et que tu acceptes d’être émondé(e) par le Seigneur, que faire pour rétablir la connexion avec ton Père ?

Que faire pour débloquer une vie spirituelle qui stagne ?

Une vie spirituelle stagnante est une vie qui ne croît pas, qui ne se développe pas, alors que la volonté de Dieu est de nous voir grandir, prospérer, quitter le niveau d’enfance vers celui d’Homme fait (mature) (1 Corinthiens 13 :11, Hébreux 5 :12-13). Voilà pourquoi la Bible dit :«Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. » 3 Jean 1 :2 (LSG) 

Autant que notre vie physique a besoin de la nourriture physique pour se développer, notre vie spirituelle a aussi besoin de la nourriture spirituelle pour son développement, pour quitter ce statu quo. La nourriture de notre bien-être spirituel est fournie dans les principes de croissance suivants : la prière, la méditation de la Parole et l’obéissance.

  • Prier sans cesse

Nous avons lu plus haut que Jésus nous demande de demeurer en Lui et Il demeurera en nous. Il s’agit pour nous de faire notre part en demeurant dans Sa présence. La Bible dit que nous devons prier sans cesse (1 Thessaloniciens 5 :17). Pour que le Seigneur demeure en nous, c’est à nous de L’inviter à entrer dans tous les plans et aspects de nos vies. Il est toujours présent et attend que nous L’invitions. D’ailleurs Apocalypse 3 :20 (BDS) le décrit parfaitement :  » Voici : Je me tiens devant la porte et Je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, J’entrerai chez lui et Je dînerai avec lui et lui avec Moi. »

Jésus frappe à la porte de ton cœur. Il se tient à ta porte, ouvre-Lui. Il ne cherche pas des hommes et des femmes parfaits, Il cherche des personnes disponibles. Alors peu importe tes occupations, tes problèmes, tes défis en ce moment, Il a permis que ton souffle de vie soit renouvelé. Ne Le laisse pas partir, ne ferme pas ton cœur, ne ferme pas ta porte, parle Lui et tu verras qu’il sera également expressif vis-à-vis de toi.

  • Méditer continuellement la Parole

« Aie soin de répéter sans cesse les paroles de ce livre de la Loi, médite-les jour et nuit afin d’y obéir et d’appliquer tout ce qui y est écrit, car alors tu auras du succès dans tes entreprises, alors tu réussiras. » Josué 1 :8 (BDS)

La Parole de Dieu nous a été donnée par Dieu qui désire avoir une communion avec nous. Elle cache les secrets d’une vie spirituelle prospère. Pour prospérer spirituellement, il nous faut écouter et comprendre ce que Dieu est en train de nous dire à travers Sa Parole. D’où l’importance de la méditer chaque jour. La Parole de Dieu étant une nourriture spirituelle, Elle nous donne aussi la force de vaincre toute forme de tentation. Lorsque la tentation ou l’épreuve survient, sers-toi de la Parole pour bloquer les plans de l’ennemi qui a tout intérêt à te voir endormi(e) et loin de Dieu. Jésus a pu vaincre la tentation du diable en se servant de Sa Parole. Voilà pourquoi, Il pouvait dire : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Matthieu 4 :4 (LSG).

  • L’obéissance

L’obéissance à la volonté de Dieu est essentielle à la croissance continuelle dans la vie spirituelle. Connaître l’importance de la prière et de la méditation de la Parole ont peu de valeur si nous ne les pratiquons pas. Voilà pourquoi la Bible dit : « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. » Jacques 1 :22 (LSG) et elle ajoute en disant que l’obéissance vaut mieux que les sacrifices (1 Samuel 15 :22)

Pour finir, rappelle-toi tous les jours que tu es combattu(e) par un ennemi persistant. Il ne vient que pour voler, égorger et détruire, quoiqu’il soit déjà vaincu. Alors tu n’as pas le temps pour la paresse spirituelle, tu as toutes les armes pour empêcher ses desseins. Si tu demeures en Christ, soit sûr(e) que tu marches dans la victoire. Si ton âme est troublée, dépose tout à Ses pieds et persévère car si tu Lui ouvres vraiment toutes les portes de ta vie, Il demeurera en toi tous les jours de ta vie. Et c’est là que ta vie spirituelle se développera continuellement. Car Dieu est Celui qui fait croître (1 Corinthiens 3 :6-7).


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close