Search

Maternité et vie spirituelle, comment garder l’équilibre ?

Une jeune maman m’a posé une préoccupation récemment. Depuis qu’elle est devenue mère, elle a du mal à maintenir sa communion avec le Seigneur. Elle ploie sous la fatigue physique, le manque de sommeil, les tâches ménagères et la gestion de son bébé. Au milieu de toutes ces responsabilités, c’est difficile d’avoir du temps et de s’organiser.

Les dangers ?

  • Mettre sa vie spirituelle en stand-by en se disant qu’on y reviendra quand on aura plus de temps
  • Passer le temps à culpabiliser parce qu’on y arrive pas et renoncer

Alors si vous êtes maman et que vous avez le même défi, il faut savoir que maintenir la communion avec le Seigneur est une question de survie. Passer du temps dans la présence de Dieu :

  • Nous rend stable émotionnellement, parce que nous pouvons nous reposer en Lui et être victorieuses devant les attaques de l’ennemi.

Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant. Je dis à l’Eternel : mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie. Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages. Psaumes  91, 1-3

  • Nous permet de renouveler nos forces. Le manque de sommeil perturbe l’équilibre physique et surtout psychologique. Lorsque la présence de Dieu est manifeste, nous n’accomplissons plus nos tâches seules mais avec Lui.

Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme des aigles, ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point. Esaïe 40, 31

  • Nous permet de demeurer dans la joie en tout temps.

Il y a d’abondantes joies devant Ta face, Des délices éternels à Ta droite. Psaumes 16,11

Alors comment faire ?

  • Faire preuve de discipline

Les enfants sont imprévisibles, attendre d’être libre pour prier est risqué. L’idéal est de fixer un temps précis : le matin. Le Seigneur nous demande de Lui offrir les prémices de tout ce que nous avons. Les premiers moments de notre journée doivent Lui être consacrés. Prier dès le matin permet de prendre possession de la journée et de définir toute son orientation.

Une fois qu’on s’est mis à part pour le Seigneur, l’un des obstacles est de rester concentré. Faire en sorte de ne pas laisser errer notre esprit vers la montagne de choses qu’on a à faire est un véritable challenge. Une astuce qu’on peut utiliser c’est mettre un chant de louange en fond sonore. Alors même si notre esprit se perd de temps en temps, la musique et les paroles vont le ramener vers l’objectif.

  • Prier sans cesse

La bible nous dit : Priez sans cesse (1 Thessaloniciens 5 :17)

Nous savons bien que cela ne signifie pas de ne rien faire de nos journées et de nous asseoir dans un coin à prier. Nous devons travailler et vaquer à nos occupations. Cependant nous devons être capables de faire ces choses en priant. La prière, plus que des paroles est un état intérieur. C’est une connexion permanente à la présence de Dieu en nous. C’est une sensibilité constante à la voix du Saint-Esprit. Prier sans cesse, c’est vivre chaque instant en étant conscient qu’Il vit en nous. C’est ainsi que nous pouvons faire la cuisine, le ménage, allaiter en collaboration avec Son Esprit.

Pour nous aider dans ce processus je vous propose de créer une atmosphère autour de vous par :

-la louange ou bien un chant de louange en fond sonore

-La bible audio en fond sonore

-Des post-it sur lesquels on marque un ou deux versets bibliques et qu’on peut coller dans plusieurs endroits de la maison (la chambre, le réfrigérateur, la cuisinière, le miroir de la salle de bain, la machine à laver, etc.) Cela, dans le but d’avoir La Parole de Dieu sous les yeux en tout temps.

Mon fils, que ces enseignements ne s’éloignent pas de tes yeux, garde la sagesse et la réflexion : Elles seront la vie de ton âme, et l’ornement de ton cou. Proverbes 3, 21-22

Chaque saison de la vie est différente et demande de l’adaptation et de la créativité. Lorsqu’on prend de nouvelles habitudes, c’est difficile de s’y tenir au départ, mais avec le temps, cela devient notre mode de vie et on ne peut plus s’en passer. Alors il faut rester fidèle, constant et le faire progressivement.

Les enfants sont une bénédiction de Dieu et ne doivent pas devenir un obstacle à notre communion avec Lui. De plus, ce sont les fruits de l’Esprit, qui grandissent en nous pendant le temps qu’on Lui consacre qui vont nous aider à les éduquer.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close