Search

Médiums, hypnose, astrologie : c’est interdit par Dieu ?

De nombreuses pratiques nous permettent d’atteindre un certain bien être, un état de plénitude éphémère ou même de guérir. Ces méthodes, ces croyances existent depuis l’Ancien Testament.

Sont-elles interdites par Dieu ?

Des pratiques spirituellement dangereuses

Dans un premier temps, il est très intéressant de les définir clairement. Voici les définitions tirées du CNRTL (Centre National des Ressources Textuelles et Linguistiques).

Médiums : Personne considérée comme douée de facultés psychiques lui permettant de percevoir des éléments de connaissance par des moyens supranormaux; personne dotée de la capacité d’entrer en communication avec des esprits.  En d’autres termes, le médium a une capacité surnaturelle à entrer en communication avec les morts.

Astrologie : Science de certains astres (le Soleil et la Lune, appelés luminaires, et les planètes Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton) considérés dans leurs relations entre eux, dans leurs positions dans les signes du zodiaque; art d’interpréter ces configurations particulières à une certaine date, établies dans une carte du ciel, en vue de déterminer le caractère de quelqu’un, de prédire l’avenir.

Que dit la Bible concernant ces pratiques ?

Notre père céleste nous les interdit clairement dans Deutéronome 18:10-12 (LSG) : « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. ».

Elles sont en abominations devant Dieu, la Parole est claire.

Pourquoi ?

Les médiums ou les astrologues n’ont pas reçu leurs dons de Dieu le père, mais de Satan. La Parole nous avertit également dans 1 Corinthiens 11:14-15 (LSG): « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. ».

Ouvrir des portes pour que les ténèbres prennent peu à peu la place dans notre vie et nous couper de Dieu est l’ambition première de Satan. Tomber dans le compromis, et devenir tiède est très aisé de nos jours. Il est primordial de connaître notre identité d’héritiers et d’héritières du trône et demeurer fermement attachés à la Parole de Dieu, comme les sarments sont attachés au Cep de la vigne.

Satan déguisé en ange de lumière va donner l’illusion que le médium ne pratique rien d’autre que la prophétie, sauf qu’il ne sait pas que c’est un don de Dieu. Non ! A partir du moment où ce don est pratiqué sans Jésus au centre, le don vient des ténèbres. Il en va de même pour l’astronomie. As-tu remarqué le terme « luminaire » dans la définition ?

Nous les retrouvons en Genèse 1:15 (LSG) : « et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi ». Il est tentant de se dire que comme les luminaires ont été créés et voulus par Dieu ou que les rois mages ont été guidés par l’étoile d’Orient, jusqu’à Jésus, selon qu’il est écrit dans Mathieu 2:2 (LSG) :«Où est le roi des Juifs qui vient de naître? En effet, nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus pour l’adorer.», l’astrologie est biblique. Non ! Là encore, les luminaires ont été créés par Dieu pour éclairer la terre, non l’homme. Dieu Lui seul, Son Esprit et Sa parole nous éclairent, nous révèlent.

Jérémie 33:3 (LSG) : « Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas. »
La parole est claire à ce sujet : Esaïe 47:13-14 : « Tu t’es fatiguée à force de consulter: Qu’ils se lèvent donc et qu’ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d’après les nouvelles lunes, ce qui doit t’arriver! Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, ils ne sauveront pas leur vie des flammes: Ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, ni un feu auprès duquel on s’assied. ».

D’un point de vue Biblique, il est clairement établi que ces pratiques ne viennent pas de Dieu ; c’est écrit. Concernant l’hypnose, il n’y a aucun verset attestant qu’elle soit interdite par Dieu, mais là encore, avant de se prononcer, il est important de définir cette pratique et de pouvoir remonter à son origine.

Et l’hypnose ?

L’hypnose est une pratique médicale très en vogue.

Voici sa définition : État de passivité semblable à celui du sommeil, artificiellement provoqué, chez un sujet qui reste en partie conscient, par des manœuvres de suggestion ou par l’absorption de produits chimiques (dans ce dernier cas, on dit plutôt narcose). Ou État de passivité pendant lequel une personne subit le pouvoir de fascination, d’envoûtement qu’exerce sur elle un être ou une chose.

Même si la Parole n’a pas cité l’hypnose dans la liste concernant les choses abominables à Dieu, il est important de comprendre qu’avec cette pratique il y a un assujettissement du patient, et une situation de prise de contrôle d’un tiers, d’un autre être humain proche de l’envoûtement, qui est apparenté à la sorcellerie.

Nous sommes à moitié conscient et nous acceptons donc que la personne, le médecin prenne le contrôle de notre âme. Si au début, la prise de contrôle est longue et parfois inefficace, au fur et à mesure des séances, l’assujettissement est de plus en plus rapide, à tel point qu’un seul claquement de doigt suffit.  Mesmer, le père de l’hypnose en Occident, au XIXème siècle, a basé sa pratique sur la théorie du fluide ou du magnétisme animal, soit la transe thérapeutique. Mesmer a guéri une aveugle, Marie-Thérèse Paradis, mais la guérison intervenait par les crises de transe dont le médecin magnétiseur est devenu le maître. On voit bien ici, que contrairement à Jésus, l’origine de la guérison ou du mieux être n’est pas Jésus ou Sa parole, n’est pas le royaume des cieux, la lumière, mais les ténèbres.

Mathieu 7:23 (LSG): « Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par Ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par Ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. »

Finalement le principal problème résidant dans l’hypnose, que ce soit pour guérir ou pour simplement se sentir mieux et en paix, est l’assujettissement et l’offre de notre âme à un être humain. En tant que chrétiens, fils de Dieu, nous avons tout reçu en Christ, nous avons tout dans la prière et dans notre relation avec Dieu le père dans le nom de Jésus ; comme la Parole nous le dit.

Colossiens 2:10 (LSG) : «Vous avez tout pleinement en Lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. »

Philippiens 4:6-7 (LSG): « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »

De plus, en tant que Chrétiens nous devons, premièrement croire en ces deux promesses citées ci-dessus, mais aussi nous devons rendre nos pensées captives à Christ.

2 Corinthiens 10:5 (LSG): « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. ».

Frères et sœurs, nous devons veiller comme nous le dit la Parole dans 1 Pierre 5:8 (LSG) : «  Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. » Et être conscients que le Saint-Esprit vit en nous, en Lui nous avons tout reçu, Jésus nous le dit dans Jean 14:12 (LSG) : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; » .

La source du bien être, la guérison de l’âme et du corps sont déjà en nous, par le Saint-Esprit qui est venu habiter en nous. Ne doutons pas, et invoquons le nom de Jésus sans découragement, et demeurons dans l’obéissance, ainsi nous verrons les percées dans notre vie terrestre. Amen 

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close