Search

Mon kit de méditation de la Bible

Toute activité requiert pour sa réussite un équipement adéquat. Ainsi, le médecin a besoin de son stéthoscope pour ausculter, le chirurgien de son bistouri, le magistrat des textes de lois, le footballeur d’un ballon de football, le journaliste reporter d’une caméra et d’un micro, etc. De même, pour méditer la parole de Dieu, nous avons besoin de nous équiper en conséquence. A travers cet article, nous vous proposons quelques utilitaires, pour une bonne séance de méditation de la parole de Dieu.

Retenons d’entrée que « l’élément » le plus indispensable à une bonne séance de méditation de la parole, c’est le Saint-Esprit. C’est lui qui a le ministère de nous enseigner, et de nous conduire dans toute la révélation de la parole.

Cela dit, l’attirail nécessaire pour méditer efficacement est notamment constitué de :

 

1. La Bible en plusieurs versions

Cela va de soi. Pour méditer la parole de Dieu, il faudrait déjà avoir une Bible. Mais plus qu’une Bible, il est très utile voire indispensable, d’avoir plusieurs versions de la Bible. En effet, selon les traductions, certains passages bibliques sont plus accessibles dans une version donnée de la Bible plutôt qu’une autre. Par ailleurs, quand on est un nouveau converti ou quand on n’a pas un niveau très élevé de maîtrise de la langue, il est conseillé d’avoir des versions de la Bible en français souple et facile à comprendre. Il existe entre autres : la Bible Parole De Vie (PDV), la Bible Français Courant (BFC), la Bible du Semeur (BDS) etc. La version Louis Segond (LSG) de la Bible n’est pas la plus facile à comprendre pour la grande majorité. Elle est écrite dans un registre soutenu qui peut très vite vous embrouiller.

 

2. Un dictionnaire de langue

A côté de sa ou ses Bible(s), il faut avoir un dictionnaire de langue. On ne peut recevoir ce qu’on n’a pas compris. Or, il faut recevoir la parole, afin qu’elle produise du fruit. La Bible nous dit (Jean 1-12) : « A tous ceux qui l’ont reçue, … elle a donné le pouvoir de … ». Ayons donc l’humilité de nous arrêter pour prendre notre dictionnaire de langue, lorsque nous sommes en face d’une expression qui nous est étrangère. Si nous nous laissons séduire par notre orgueil, pour survoler les mots et expressions dont nous avons une connaissance plus qu’approximative, nous loupons le sens et la méditation en est dès lors biaisée.

 

3. Un dictionnaire ou une encyclopédie biblique

Il y a des mots, expressions, lieux, prénoms, etc. propres au jargon biblique, qui ont un sens précis et très indispensable à la compréhension du passage, mais que vous ne trouverez certainement pas dans « Le Robert ». Grâce à Dieu, nous avons des dictionnaires et encyclopédies bibliques, qui traitent exclusivement des termes, noms et expressions de la Bible. Ne survolez donc plus les mots, les noms de personnes ou même de lieux, etc. comme des détails insignifiants. C’est parfois le nœud de la compréhension du passage.

 

4. La Bible commentée ou explicitée

Pour enrichir sa méditation et la rendre plus fructueuse, nous avons parfois besoin de nous replonger dans le contexte socio-historique où la parole a été libérée ou transcrite. Nous découvrons à cet effet, la culture, les traditions ainsi que les mœurs de l’époque, autant d’informations qui nous disposent et nous conditionnent à accéder à la révélation de la parole. Nous pouvons dire merci aux théologiens.

 

5. Des ouvrages d’études thématiques

Nous ne devons pas négliger les expériences vécues et révélations déjà reçues sur le sujet que nous méditons, par d’autres serviteurs de Dieu, dont ils ont fait des ouvrages. De tels ouvrages sont des bénédictions pour nous et nous devons en jouir. Ce qu’il nous aurait fallu peut-être dix ans voire plus de marche avec Dieu pour réaliser, nous pouvons l’obtenir en lisant un ouvrage inspiré. Cela nous fait gagner du temps dans notre croissance spirituelle. Toutefois, il faut savoir sélectionner les ouvrages que nous lisons et demander même au besoin conseil à son Pasteur, afin de ne pas tomber dans des dérives hérétiques, qui vont nous embrouillarder l’esprit et nous jeter dans la confusion.

 

6. Un surligneur, un stylo et un bloc note

Quand on médite, il est recommandé d’avoir à portée de main, un stylo et un bloc note. Cela nous permet de consigner rapidement toutes les révélations que l’Esprit nous donne. Le surligneur permet, quant à lui, de mettre en évidence un mot ou un passage, de façon nous retrouver plus facilement dans nos recherches.

 

Vous comprenez qu’une bonne méditation ne peut pas être l’affaire de 10 ou 15 minutes. Elle requiert un investissement conséquent en temps mais également en équipement. Fort heureusement, nous pouvons avoir plusieurs versions de la Bible, les commentaires, l’encyclopédie biblique ainsi que certains ouvrages, par le biais de bonnes applications mobiles gratuites. C’est l’un des bons côtés de la technologie.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close