Search

Mourir à soi: ça veut dire quoi concrètement ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous sommes venus au Seigneur car en réalité, nos vies n’avaient aucun sens. Nous avions emprunté des chemins qui nous ont mené nulle part! Bien au contraire, nous étions perdus! Et, lorsque nous avions eu part à la grâce du Seigneur dans nos vies, en ayant entendu Sa voix, nous n’avons pas hésité et nous avons répondu à Son appel d’amour. Une fois venus, nous avons découvert ce qu’était la vie réelle. Nous avons su que seul Dieu pouvait conduire nos vies; voilà pourquoi nous avons accepté de nous abandonner à Lui!

Jean 3 :30 (Louis Segond révisé) « Il faut qu’Il croisse et que je diminue. »

Nous devons comprendre qu’il est primordial que nous mourions à nous-mêmes afin de marcher et d’aller loin avec le Seigneur. Ayant reçu l’Esprit du Seigneur quand nous sommes nés de nouveau, nous devons Le laisser croître en nous, Le laisser grandir, pour qu’Il prenne toute la place en nous. Le laisser croître et grandir, c’est ne plus nourrir notre chair!

Luc 9 :23 (Louis Segond révisé) « Puis Il dit à tous: Si quelqu’un veut venir après Moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix et qu’il Me suive. »

Comme nous l’avions dit précédemment, nous ne pouvons régner en même temps que le Seigneur dans notre vie. Il faut donc que nous Lui laissions la place; il faut que nous renoncions à nous-mêmes sous l’action de l’Esprit de Dieu. Le Seigneur nous parle de nous charger de notre croix. Mais, comment ça se fait ?

La croix est le lieu où le Christ est mort en portant le châtiment de nos péchés, le lieu où Dieu nous a secourus en laissant le Christ devenir « péché » à notre place, pour que nous soyons justifiés en Lui (2 Corinthiens 5 :21).

Tous les chrétiens nés de nouveau, doivent passer par la croix. Cela signifie que nous acceptons mourir avec le Christ, et ressuscitons aussi avec Lui. Nous acceptons ainsi d’en finir avec notre nature pécheresse afin que, ressuscités avec Christ, nous vivions pour la gloire de Dieu.

Galates 2 :20 (Louis Segond révisé) » Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, ç’est Christ, qui vit en moi; ma vie présente dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré Lui-même pour moi. »

Dans ce passage, l’apôtre Paul explique ce qui se passe lorsque nous allons à la croix avec le Christ: ce n’est plus nous qui vivons, mais nous laissons Christ vivre en nous parce que nous avons été crucifiés et que la personne que nous étions avec nos mauvais désirs, ne vit plus. Désormais, le Christ-Jésus vit pleinement en nous, et nous Le manifestons. Après que nous ayons pris la décision de suivre le Seigneur, nous devons nous soumettre à Son entière autorité, et Lui donner la place pour qu’Il fasse de nous ce pourquoi Il nous a appelés.

Jean 12 :24 (Louis Segond révisé) « En vérité, en vérité, Je vous le dit: si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. »

Le Seigneur Lui-même, est passé par là! Grâce à Son sacrifice, aujourd’hui, une multitude est sauvée; grâce à Son obéissance, nous sommes bénéficiaires d’un salut éternel et, Il nous demande aussi de renoncer à nous-mêmes, de renoncer à notre personne pour Lui confier notre être entier.

Le Seigneur nous demande de porter la croix chaque jour parce que c’est une marche quotidienne au cours de laquelle nous apprenons à faire de la place au Christ pour qu’Il règne totalement en nous. Agir ainsi revient à accepter tous les jours l’autorité du Saint-Esprit dans nos vies et à Le laisser nous guider. C’est aussi accepter de se faire modeler à l’image de Dieu. Il est le potier et nous sommes l’argile; nous ne saurions Lui donner des directives sur la manière dont nous devons être façonnés.

Telle l’argile qui se laisse modeler par le potier, nous devons nous laisser briser, modeler et façonner comme le Seigneur le désire. Ce n’est qu’ainsi, que nous pourrons vivre notre vie chrétienne dans toute sa plénitude.

J’aimerais partager avec vous, les paroles d’un cantique. Il résume tout le sujet de la mort à soi et du renoncement:

Je n’ai pas peur de Te suivre sur le chemin de la croix ! C’est pour toi que je veux vivre, je connais, j’aime Ta voix ! Oui prends tout Seigneur, Oui prends tout Seigneur. Sans rien garder, je Te livre tout avec bonheur !

Nous donnons au Seigneur tout notre être entier et nous Lui laissons la place de régner dans nos vies. Que l’Esprit-Saint nous vienne en aide! Amen.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close