Search

Ne discute pas, obéis !

L’obéissance reste une étape fondamentale pour accéder aux bénédictions divines. Rien ne peut se réaliser sans cette dernière. Cependant, force est de reconnaître qu’il nous arrive souvent de poser mille et une questions à Dieu avant d’obéir. Nous sommes parfois têtus, enclins à faire les choses comme il nous semble. Dans cet article, nous allons considérer deux cas de figures : Un premier où le personnage a choisi d’obéir à Dieu sans murmures et hésitations, un autre cas où le personnage a discuté avec Dieu avant de dire oui à Sa volonté parfaite.

Qu’il me soit fait selon Ta Parole

A chaque fois, je relis l’histoire de Marie et Joseph, les parents de Jésus, je suis toujours étonné de leur niveau d’obéissance à Dieu.

Pour reprendre un peu le contexte, Marie était fiancée à Joseph quand elle a appris qu’elle devrait porter le Messie. J’imagine peut-être qu’ils n’étaient pas loin de se marier quoiqu’on n’ait pas de précisions dessus. Mais Marie a accepté le plan de Dieu sans poser de questions, au-delà des inquiétudes, pressions que peuvent découler de ce choix.

Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole. Luc 1V38 LSG

Joseph aussi a fait preuve d’une grande sagesse et obéissance, il a accepté de suivre fidèlement les instructions que Dieu lui a transmises au sujet de la naissance de Jésus :

Comme il y pensait, un ange du Seigneur lui apparut dans un rêve et dit : « Joseph, descendant de David, n’aie pas peur de prendre Marie pour femme, car l’enfant qu’elle porte vient du Saint-Esprit. Mathieu 1V20 LSG

Même si nous ne comprenons pas toujours le plan de Dieu, nous nous devons d’être toujours prêts à dire comme Marie : qu’il me soit fait selon Ta volonté.

Ah, Seigneur, envoie quelqu’un d’autre que moi !

Quand Dieu a appelé Moise pour l’envoyer en Egypte, ce dernier a voulu s’échapper par une panoplie d’excuses : ils ne me croiront pas, ils ne m’écouteront pas ; Seigneur, je n’ai pas la parole facile; ah Seigneur, envoie quelqu’un d’autre que moi. Bref, Moise voulait dire à Dieu, je ne suis pas la personne qualifiée pour cette mission, trouve quelqu’un d’autre.

Il a fallu que Dieu se mette en colère contre Moise et le convainc avec plusieurs signes pour qu’il dise oui Seigneur, je veux répondre à Ton appel (Exode 4V1-4).

N’attendons pas que Dieu soit en colère pour que nous lui obéissions. Soyons prompts à plier notre volonté à Sa volonté.

Le prix de l’obéissance

Jésus, notre modèle parfait a accepté de payer le prix en choisissant d’obéir à Dieu pour le salut de l’humanité. 

L’obéissance a un prix et ses fruits sont tellement délicieux. As-tu déjà lu le chapitre 28 du livre de Deutéronome ? Je t’invite à le lire. Si nous choisissons de marcher dans l’obéissance à Dieu, nous aurons une vie chrétienne victorieuse et épanouie.

Et ayant paru comme un simple homme, Il s’est humilié Lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu L’a souverainement élevé, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre. Philippiens 2V8-10 LSG

Obéir à Dieu c’est pour ton bien. Arrête donc de discuter et de philosopher. Dieu n’attend pas que nous parlions seulement de Lui, mais ce qui réjouit Son cœur, c’est l’obéissance de Ses enfants. Marchons dans l’obéissance !

Prière 

Seigneur, je veux arrêter mes questionnements. Je décide de T’obéir pour toutes choses. Soutiens et fortifie-moi par ton Saint Esprit. Amen !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close