Search

Notre vie prospère lorsque notre âme prospère

Qui ne désire pas être riche ? Qui ne désire pas vivre aisément dans le luxe et la gloire ? Qui ne désire pas être le « Picsou » de sa génération ? La prospérité est un sujet souvent évoqué dans nos assemblées, et encore plus dans les églises de ces derniers jours, et cela cause des divergences, car d’aucun disent qu’il n’est pas bon de parler de cela car il faut se concentrer sur les choses d’en haut, tandis que d’autres sont littéralement à la poursuite de cela. Mais qu’est-ce que la Bible nous dit à propos ? De qui doit-on être partisan ? De ceux qui disent de se concentrer sur les choses d’en haut ou de ceux qui nous encouragent à chercher ardemment la croissance exponentielle de nos finances ? Nous allons étudier de près le sujet.

Évitons les extrêmes

Deutéronome 28 :14 (LSG) « Et que tu ne te détournes ni à droite ni à gauche de tous les commandements que je vous donne aujourd’hui, pour aller auprès de d’autres dieux et pour les servir. »

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est bon de remettre les pendules à l’heure. Dieu n’est pas contre la croissance financière, Il n’est pas contre le fait qu’un chrétien soit riche, au contraire, Il apprécie qu’un de Ses enfants ait une large autonomie financière, car se faisant, il a la possibilité de contribuer pour l’avancement de Son Royaume. Ce que le Seigneur n’apprécie pas par contre, c’est le fait que nous aimions l’argent plus que Lui ; l’action d’accorder plus de valeur à l’argent plutôt qu’à Son Évangile et à Ses commandements ; c’est cela qu’Il déteste. Lorsque les biens matériels occupent la première place dans ton cœur ; c’est là où commencent les problèmes. Tu peux chercher à en avoir plus, mais que cela ne deviennent pas une course effrénée au point de négliger ta relation avec Dieu. Donc pour résumer, le Seigneur n’est pas contre les richesses, mais Il est contre le fait que les richesses prennent la place qui Lui est due dans nos cœurs. Le fait est que dès lors que quelque chose occupe la place de Dieu dans ton cœur (La première place), cette chose (Argent, ami, parent, étude, travail, etc.) devient automatiquement une idole; or Dieu est un Dieu jaloux, qui ne partage Sa gloire avec personne !

Dieu désire que nous soyons bénis, que nous croissions financièrement pour Sa gloire, que nous soyons prospères pour la louange de Son nom. Toutefois, Il ne veut pas juste nous bénir mais Il veut aller plus loin, plus profond que cela, Il veut nous faire croitre dans notre relation avec Lui, parce qu’Il nous aime et connait le pouvoir destructeur que peuvent avoir les richesses sur le cœur et la vie de l’homme. C’est pour cela qu’Il a lié la prospérité à l’état de notre âme.

La prospérité commence dans ton âme

3 Jean 1 :2 (LSG) « Bien aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

Le Seigneur ne désire pas juste nous bénir financièrement. Il désire nous bénir aussi bien sur le plan matériel, que sur le plan physique et même familial. Cependant Il veut le faire en fonction de notre niveau spirituel, et ce dernier est fortement lié à l’état de notre âme. Dieu n’est pas un maître injuste qui donne à Ses enfants une croix à porter qui les dépasse. Voilà pourquoi Il désire d’abord transformer et améliorer ta relation avec Lui. Pour illustrer cela, imaginons une pierre jetée dans l’eau; nous y verrons des ondulations se former à la surface de l’eau. Et bien sachons que la pierre c’est notre niveau spirituel et les ondulations sont les bénédictions. Tout part du degré d’intimité que tu as avec Dieu.

Christ est mort pour que nous ayons la vie en abondance, et dans « abondance » il y a également richesse. Mais pour cela, Il y a un prix à payer, un secret à exploiter, une action à répéter : « Cherchez premièrement le Royaume et la justice de Dieu, et tout le reste [famille, succès, finance, étude, etc.] vous sera donné par-dessus. » (LSG) Matthieu 6 : 33. Recherche premièrement la Volonté parfaite de Dieu et les richesses viendront à Toi. « C’est bien beau tout ça, mais dans nos églises aujourd’hui on ne voit pas tellement de chrétiens immensément riches à l’exemple d’Abraham. Si Dieu désire tellement qu’on soit riche, pourquoi tant de chrétiens souffrent-ils donc de la pauvreté ? » me diras-tu. Et bien c’est tout simple.

Tu dois guérir des blessures de l’âme

1 Pierre 2 : 11 (LSG) « Bien aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme. »

Les convoitises charnelles nous livrent une bataille féroce depuis notre tendre enfance et au cours de cette guerre, il y a eu des blessures qui ont pris naissance : les blessures de l’âme. Qu’est-ce qu’une blessure de l’âme ? C’est un traumatisme, un raisonnement, une façon malsaine de penser, de parler et même de se comporter, une salle habitude; en bref un péché qui est devenu à la longue une habitude. Les blessures intérieures affectent l’âme; or le Seigneur désire nous faire croître en fonction de l’état de notre âme. D’où si ton âme est malade, ou blessée, ou encore meurtrie, tes finances et le reste seront également malades, meurtris, et blessés. En fait, si ton âme est malade, tu ne pourras jouir d’aucune bénédiction, car tu n’auras pas la paix, et tu seras même déçu, énervé, et même chagriné car tu t’imaginais que ça allait être diffèrent, mais hélas non. Or, la bénédiction de l’Eternel ne s’accompagne d’aucun chagrin ; c’est pour cela qu’Il  va choisir de te faire attendre encore un peu, le temps qu’Il te  guérisse de tes blessures pour t’élever, afin que par ta richesse tu puisses montrer Sa Gloire aux hommes.

C’est là le problème de beaucoup de nos biens aimés dans le corps de Christ. Beaucoup sont sauvés, mais très peu ont revêtu le caractère de Christ, car ce n’est qu’en revêtant le caractère de Christ qu’on guérit de nos blessures. Certes, il y a des blessures qui disparaissent dès la nouvelle naissance, mais il y en a d’autres qui sont plus profondes qui doivent être confrontées à la réalité de la Parole pour être guéries selon qu’il est écrit : « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme le Seigneur, l’Esprit. » 2 Corinthiens 3 :18 (LSG)

A contrario, si nous décidons de « forcer » la main à Dieu, de vouloir évoluer plus vite que notre âme, nous risquons de finir comme cet homme riche qui désirait suivre le Seigneur mais était trop attaché à ses richesses (Matthieu 19 : 16-23), c’est-à-dire très déçu, ou pire encore, nous pourrions terminer comme le fils de la perdition : Juda.

En somme, cherchons premièrement le Royaume de Dieu, les intérêts de Christ, travaillons avec hardiesse à l’œuvre de Christ,  soyons fidèles en de petites choses et je te le dis en vérité, le Seigneur Jésus Lui-même ouvrira les écluses des cieux en notre faveur ! Demeure béni !

5 comments

  1. Bonjour! Je bénis le Seigneur pour ce message
    Ce pendant, je me pose une question: Si être riche à un lien avec l’etat de l’ame, pourquoi les apôtres et presque tous les prophètes ont vécu dans la pauvreté ??

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close