Search

Obéir aux dix commandements au quotidien. Est-ce vraiment possible ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Lorsque l’on parle des dix commandements en général, on sent une vague de panique, voire de gêne nous envahir. Certains vont se dandiner sur leurs sièges, d’autres vont fermer leurs oreilles par peur de se sentir jugés. Eh oui ! Nous sommes à une époque où la soumission est une des choses les plus horribles qu’on puisse nous demander de faire. D’ailleurs, puisque Jésus-Christ est mort sur la croix, qu’Il a tout accompli, sommes-nous toujours tenus de les respecter ? Ne serait-ce pas du légalisme ?

Laissons donc toutes ces interrogations et toute cette gêne de côté. Considérons quelques instants ces mots du Christ: « Ne croyez pas que Je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; Je suis venu, non pour abolir, mais pour l’accomplir » Matthieu 5 : 17 (LSG). Voilà qui recadre un peu le sujet. Il n’y a donc pas de débat là-dessus. Maintenant que toute ambiguïté est levée, passons au cœur du sujet: le respect des dix commandements au quotidien.

Chaque jour, nous sommes pris de toutes parts, par toutes formes d’obligations et de défis. Au sein de notre famille, de notre entreprise, au milieu des courses, des révisions, de nos propres projets et des objectifs qu’on s’est fixés. De quelle manière parvenir à appliquer les commandements donnés par Dieu ? Dans un premier temps, nous expliquerons ce que dit la Bible à propos des dix commandements, afin d’y voir plus clair; puis, dans un second temps nous découvrirons quelques clés qui nous permettront de suivre au quotidien ces commandements.

Que signifient ces commandements ?

Le peuple d’Israël, deux mois environ après avoir quitté l’Egypte (Exode 19 : 1), se retrouve au désert de Sinaï. Ils décident d’y camper. Là, Moïse monta sur le Mont Horeb, vers Dieu. L’Eternel renouvelle Son désir de faire d’Israël Son peuple au milieu de tous les peuples (Exode 19 : 6). Puis ces derniers acceptent de Lui obéir: « Le peuple tout entier répondit: Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit » Exode 19 : 8 (Louis Segond 1910). Puis viennent les dix commandements  (Exode 20).

Ces commandements paraissent simples à première vue. Prenons Exode 20 : 3 qui dit que: « Tu n’auras point d’autres dieux ». Ce verset paraît si facile à mettre en pratique ! « Il suffit de n’adorer que Dieu, d’aller à l’église tous les dimanches et le tour est joué ! », me dira quelqu’un. Mais l’Eternel regarde au cœur et pas aux actes. Ceci revient à dire que l’idolâtrie peut se faire dans notre cœur. On peut très bien être un chrétien qui va souvent à l’église mais devenir idolâtre. Quelle est la place qu’occupe Dieu dans notre cœur ? Une chose simple: Lorsqu’une chose, qu’une personne ou qu’un événement quelconque devient plus important que Dieu, il y a un autre dieu. Voilà pourquoi il est important de garder son cœur: car on ne sait pas à quel moment cela bascule (Proverbes 4 :23).

Rendons grâce à Dieu car il existe quelques clés qui peuvent nous permettre de respecter les dix commandements au quotidien: le renoncement, la discipline, l’amour et la prière.

Le renoncement.

« Ô la vie de chrétien ! On ne fait que sacrifier ! Sacrifier ! Sacrifier ! ». Oui nous sacrifions. Mais quel est le poids de nos propres sacrifices face à celui qu’a fait Jésus-Christ ? Pour parvenir à une vie de sanctification, renoncer est le chemin par lequel nous passons tous. Comment renoncer ? Renoncer, c’est d’abord renoncer à soi-même; dès lors, nous pouvons facilement renoncer à tout ce qui n’est pas de Dieu en nous. Il s’agira tout simplement de relâcher toutes ces choses (y compris les relations) qui empêchent le Saint-Esprit d’agir librement.

Ray Lewis, a dit ceci un jour : « Let go! Let go those people, who you know aren’t for you ». Il disait en d’autres termes: « Laisse aller! Laisse aller toutes ces personnes, qui, tu le sais, ne sont pas faites pour toi ». Alors quelles sont ces choses que nous retenons ? Laissons-les partir. Sachons que pour obéir à Dieu et pour respecter Ses commandements, il faut Lui être entièrement disponible.

La discipline.

La discipline, selon la Parole de Dieu, a pour objectif de nous pousser à suivre la voie de Dieu au lieu de suivre celle des hommes (Hébreux 12 :7-11). Selon les versions, le mot employé dans la Bible est soit correction ou châtiment; mais il peut très bien être compris au même sens que discipline.

Sans discipline, il est difficile de méditer, de mûrir, d’apprendre, et de développer de la constance. Car c’est de la constance que vient l’intimité avec Dieu. Un intime développe plus de facilités à suivre les commandements de Dieu. Mais quelle serait la valeur de l’intimité sans l’amour !

L’amour.

Jean 14 : 15 « Si vous M’aimez, gardez Mes commandements »

C’est un verset qui me mettait mal à l’aise il y a quelque temps. Je me disais « Je T’aime Jésus, mais T’obéir est si difficile ». Je pensais qu’il me fallait aimer Dieu par mes propres forces. Tout ce qui est forcé, n’est pas naturel, c’est donc devenu un véritable challenge. 

Romains 13 : 8 « Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. »

Galates 5.14 « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

L’amour est une notion très simple et complexe à la fois. Un jour j’ai lu cette phrase « s’il y a bien une chose que nos propres défauts doivent nous apprendre, c’est faire preuve d’assez d’indulgence face aux défauts des autres ». L’amour commence parfois par-là: l’humilité. Comment accomplir les commandements par l’amour ? Quel rapport peut bien avoir l’amour avec les dix commandements ? Celui qui aime ne volera pas (Exode 20 :15). Le simple fait d’imaginer l’état dans lequel serait la victime le pousserait à se rétracter. Lorsque l’on aime on entretient la vérité (Exode 20 : 16). Mentir devient parfois un supplice. Le mensonge brise le lien de complicité et de confiance qu’il existe naturellement entre les gens. Le mensonge laisse s’installer le vice et met en question l’amour. Qui aime que l’on remette en question ce que l’on éprouve véritablement ? Personne. Il est donc important de veiller sur son cœur et sur les actes que l’on pose.

Mais nous avons une grande puissance en nous. Il s’agit du Saint-Esprit. C’est Lui qui met en nous le dépôt nécessaire afin de nous pousser à aimer Dieu à un tel point que Lui obéir devient une chose normale. C’est par le Saint-Esprit que nous aimons notre prochain comme nous-mêmes. Comment y arriver ? Par la prière.

La prière.

Mettre le genou à terre, invoquer Dieu, soupirer après Lui, sont des choses que nous a recommandées l’apôtre Paul de la part du Seigneur. Dans 1 Thessaloniciens 5 : 17, il nous exhorte à « prier sans cesse ». Ainsi, lorsqu’obéir devient un véritable challenge, nous invoquons le Nom de L’Eternel dans la prière et Lui, comme un Père fidèle, Il nous répond. Considérons un instant cette promesse de Dieu dans Jérémie 33 : 3 « Invoque-Moi et Je te répondrai » (Louis Segond 1910). La prière ne devrait donc pas être notre dernier recours, mais bien notre premier recours.

Retenons que les dix commandements ne sont pas des règles obscures, complètement inutiles que nous ne sommes plus tenus d’appliquer. Il est important d’avoir au plus profond de nous chacune de ces paroles, de les méditer nuit et jour jusqu’à ce qu’elles restent. Suivre les dix commandements au quotidien est-il difficile ? Difficile peut-être, encore que, mais certainement pas impossible. Avec l’aide du Saint-Esprit, mettons déjà en œuvre les clés dont nous disposons: le renoncement, le discipline, l’amour et la prière. S’il y a bien des choses qui nous sont impossibles, elles sont possibles à Dieu. Matthieu 19 : 26 «  Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.» Le domaine des hommes est celui du possible, mais celui de Dieu est le domaine de l’impossible. Laissons donc Dieu agir si cela semble impossible.

Que Dieu bénisse chacun d’entre nous, Lui qui a fait abonder sur nos vies, toutes formes de bénédictions. Amen.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close