Search

On ne se marie pas pour avoir des enfants !

Le couple est la représentation sur la terre, de Christ et Son Église. Lorsqu’un couple s’unit dans les liens du mariage, ils deviennent une seule et même entité. C’est l’union par Dieu Lui-même, de deux êtres, en un seul cœur et une seule chair. De cette union, un ou des fruits peuvent en sortir, comme un témoignage ou un résultat de cet amour qui unit l’homme et sa femme.

Psaumes 127 :3 (OST) «Voici, les enfants sont un héritage de l’Éternel ; le fruit des entrailles est une récompense.»

Les enfants sont des cadeaux que Dieu fait aux parents, afin qu’ils prennent soin d’eux en leur inculquant les valeurs du Royaume. Mais s’il est vrai que dans le plan parfait de Dieu, un couple doit avoir des enfants, il est aussi important de préciser que le fait d’en avoir ne devrait pas être leur motivation première.

Dieu a un but et une mission pour chaque couple, en d’autres termes, un appel. Tout comme à Adam et Ève, à qui il a été donné une feuille de route ; de même Dieu confie à chaque couple, une mission. Et c’est aux conjoints qu’il incombe de jouer pleinement leurs rôles dans cet ordre de mission.

Genèse 1 : 27-29 (LSG) «Dieu créa l’homme à Son image, Il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. »

En effet, dans les plans de Dieu, l’homme et la femme doivent certes être féconds, se multiplier, et remplir la terre, mais Il leur a aussi dit de dominer et d’assujettir. Il serait tout de même dommage d’avoir une vision restreinte des paroles et des recommandations de Dieu.

Il faudrait plutôt considérer les propos de Dieu dans un sens plus large. Je m’explique : « être féconds et se multiplier » ne doivent pas être seulement compris au premier degré. Même de ce temps-là, Dieu voulait que l’homme et la femme prospèrent à tous égards. Être féconds et se multiplier dans tous les aspects de leurs vies. Dieu leur a donné la supériorité sur la terre et tout ce qu’elle renferme. Il leur a dit d’assujettir et dominer et cela à tous points de vue.

Avoir des enfants n’est pas le but ultime d’un couple. Certes, c’est une grâce et une bénédiction de Dieu qu’il ne faut pas déconsidérer, mais le Seigneur a aussi des attentes vis-à-vis des couples.

Dans un de ses livres, un Pasteur américain a dit une chose qui m’a beaucoup interpellée et après réflexions, je dois avouer que je partage son avis.

Genèse 2 : 24 (LSG) «C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.»

D’après ce Pasteur, ce n’est uniquement qu’avec la femme que l’homme devient une seule chair et vice versa. Les enfants sont certes leur chair et leur sang, ils viennent certes de leurs entrailles, mais ils ne seront jamais un seul corps et une seule chair avec leurs parents. Quel mystère n’est-ce pas ?

Il est vrai qu’il n’y a que le couple qui a ce privilège d’avoir une telle unité et une telle symbiose. Les enfants font certes partie intégrante de l’ADN de leurs parents, mais une telle connexion du corps, de l’âme et de l’esprit, n’est possible qu’entre l’homme et la femme dans le cadre du mariage. Tout comme Christ, Son désir est d’avoir cette connexion et cette symbiose avec Son Église.

Les enfants sont des dons de Dieu. Ce sont des âmes qu’Il confie aux parents afin que ces derniers leurs donnent une éducation selon les principes du Seigneur. La responsabilité des parents chrétiens est de créer un foyer rempli de l’amour du Seigneur pour qu’ils puissent évoluer dans un environnement harmonieux.

Mais, avant de devenir ou d’êtres parents, l’homme et la femme doivent garder à l’esprit qu’ils sont un couple avant tout, et ce couple doit refléter la gloire de Dieu. Il doit œuvrer et agir selon l’ordre de mission donné par Dieu. On ne se marie pas pour avoir des enfants, et en avoir ne garantit pas non plus la réussite d’un mariage. Seul Christ peut garantir la stabilité d’une union.

Il est tout de même nécessaire de préciser que la pensée ici, n’est pas de favoriser la relation de mari et femme au détriment de celle des parents vis-à-vis des enfants. Loin de là, aux yeux de Dieu, chacune de ces relations a son importance et un objectif précis dans Ses plans parfaits.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close