Search

Par envie ou par discipline ?

Je me souviens ces jours où je n’ai pas envie de travailler ; ces matins où je préfèrerais dormir que de me réveiller pour aller au boulot. Surtout les lundis quand je dois envoyer mon article, parfois ce n’est pas facile parce que quand la chair veut l’emporter je sors des « non mais je n’en ai pas envie ». Oui, il y’a de ces jours où je n’ai pas vraiment envie de le faire.

Est-ce de la démotivation ou de la paresse ?

En lisant la Bible, j’ai découvert quelque chose dans un passage qui m’était pourtant familier ; disons que j’ai compris pourquoi à certains moments il m’arrive de ‘’n’avoir pas envie de faire des choses’’.

Romains 8 : 7 (Louis Segond révisé) Car les tendances de la chair sont ennemies de Dieu, parce que la chair ne se soumet pas à la loi de Dieu, elle en est même incapable.

Voilà qui explique tout ; je comprends mieux pourquoi franchement des fois l’envie de me mettre au travail ne vient pas. Si j’attends l’envie, je crois que je ne pourrai rien faire. Oui parce que mon corps a besoin de repos et si moi je lui demande de la permission avant de travailler, il ne va jamais accepter. Il ne va jamais accepter se fatiguer en plus de toute la fatigue qu’il ressent en ce moment.

Voilà ce qui nous arrive souvent. On veut avoir envie d’aimer les autres, envie de pratiquer le bien, envie de vivre une vraie vie de prière. Quand on voit les autres, tellement cela nous plaît mais on attend que l’envie vienne d’abord. Même Jésus à un moment donné, s’Il avait attendu l’envie je crois qu’aujourd’hui on ne serait pas là heureux d’être sauvés. Alors, s’il vous plait, laissez-moi vous dire qu’on ne fera rien de bon en attendant que notre chair adhère à nos bonnes résolutions.

Qui va avoir envie d’aimer son prochain, de prier pour celui qui le persécute et de bénir celui qui le maudit (Luc 6 : 27-28) ? Personne ne va accepter se faire du mal. La Bible déclare que nous n’en sommes pas capables du moins dans notre chair, il est impossible que nous pratiquons ces choses par envie.

La bonne nouvelle, c’est que grâce au sacrifice du Christ à la croix, maintenant nous avons la possibilité de dominer les désirs de notre chair et d’accomplir ce qui est agréable à Dieu. Le Seigneur Lui-même renouvelle nos forces quand nous sommes affaiblis ; nos limites ne s’imposent pas à Dieu. Je nous invite donc à pratiquer de la discipline dans tout ce que nous entreprenons. Apprenons à notre corps à obéir à nos engagements parce que si l’on s’en tient à son bon vouloir, nous n’accomplirons jamais rien. Pour la petite précision, il ne s’agit pas de le faire par ses propres efforts non; il s’agit d’adopter le mode de vie d’un enfant de Dieu. Voilà pourquoi la chair ne pourra jamais accepter coopérer avec nous, parce que nous voulons la détruire et la faire remplacer.

Notre chair sera toujours en désaccord avec ce qui est bien et droit aux yeux de Dieu. Mais pour nous qui avons Jésus-Christ dans nos vies comme modèle, nous avons vaincus la chair et ses œuvres; nous sommes conduits par l’Esprit de Dieu et nous ne faisons que Sa volonté.

Soyez encouragés !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close