Search

Philippiens 2:13 Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire

PHILIPPIENS 2:13

 

Dieu travaille en vous et il vous rend capables de vouloir et de faire les actions qui lui plaisent. (Parole de vie)

 

En effet, c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant. (Segond 21)

 

Car Dieu agit parmi vous, il vous rend capables de vouloir et de réaliser ce qui est conforme à son propre plan. (Français courant)

barrearticlebicolore

Nous n’avons rien fait pour être sauvés à part croire en Jésus-Christ. Par la suite, nous lisons la Bible, nous nous rendons compte que nous avons plein de mauvaises choses en nous et nous commençons à faire de grands efforts pour être de bons chrétiens. Nous avons peur de ne pas être à la hauteur!

 

Bonne nouvelle: nous ne serons jamais à la hauteur! Voilà pourquoi Christ est mort pour nous car nous n’étions pas capables de nous sauver de nous-mêmes. Alors qu’est-ce qui nous fait croire que nous sommes capables par nous-mêmes de mener une vie sainte ?

 

C’est Dieu qui a tout organisé pour nous sauver d’une éternité en enfer et de la même manière, c’est encore Dieu et Lui seul qui va nous transformer afin que nous puissions vivre sur terre conformément à ce qu’Il désire. En lisant ou en écoutant la Bible, si nous entendons quelque chose qui nous concerne, si notre conscience nous confirme que nous devons changer telle et telle façon de parler, de penser ou d’agir; nous ne devons SURTOUT PAS utiliser notre propre volonté et notre détermination pour changer.

 

« Maintenant c’est décidé! Je ne ferai plus jamais ça! »

« C’est terminé, je ne me mettrais plus en colère »

« Pardonne-moi Seigneur, je te promets de ne plus recommencer! »

 

Mauvaise nouvelle: vous allez échouer. Vous vous mettrez de nouveau en colère et vous ferez encore dans une ou deux semaines ce même péché que vous aviez promis au Seigneur de ne plus commettre! Pourquoi? Parce-que vous voulez changer à partir de vos capacités personnelles.

 

Ce verset nous explique que c’est Dieu qui change notre cœur. Il enlève les mauvais désirs et les remplace par les siens. Ensuite Il nous donne Sa force et Sa volonté pour arrêter de faire les mauvaises choses et commencer à faire les bonnes. Quand un changement n’est pas initié par Dieu, nous courrons droit vers l’échec. Et c’est pour cette raison que souvent nous échouons à vivre la vie chrétienne. Notre première réaction face à notre péché doit être de demander pardon à Dieu puis Lui demander de nous changer, d’enlever en nous toute espèce de saleté. Ensuite lisons beaucoup de versets qui parlent du domaine concerné, écoutons des enseignements dessus, lisons des articles sur le sujet et laissons Dieu le soin de nous transformer.

 

En faisant de ça un style de vie, un jour vous vous réveillerez et vous rendrez compte que cinq mois se sont passés depuis la dernière dispute avec votre épouse alors qu’auparavant, les querelles étaient quasi quotidienne!

 

Notre capacité de changer ne vient pas de nous-mêmes. Pour plus que nous aimons Dieu et voulons Lui faire plaisir en menant une vie irréprochable, nous courrons droit vers de grandes déceptions si nous essayons de nous changer par nos propres forces.

barrearticlebicolore

L’apôtre Paul confirme ce propos en 2 Corinthiens 3:5

 

Nous ne pensons pas que nous sommes capables de faire quoique ce soit tout seuls, mais c’est Dieu qui nous a rendu capables de faire ce que nous faisons. (Parole de vie)

 

En effet, nous ne saurions prétendre accomplir une telle tâche grâce à notre capacité personnelle. Ce que nous sommes capables de faire vient de Dieu. (Français courant)

 

Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous. Notre capacité au contraire, vient de Dieu. (Louis second 21)

4 comments

  1. Bonjour,
    Certes, nos forces ne nous permettent pas de sortir de l’ornière, et c’est bien notre Père qui nous extirpera du mauvais pas. Mais pour cela, ne faut-il pas prier, reconnaître la faute, demander pardon, et demander l’aide à notre Père aimant.
    Se pose alors la question, qui « veut » accepter de voir son péché? qui « veut » demander pardon? qui « veut » demander de l’aide? C’est bien l’homme qui est placé devant sa responsabilité, sa liberté, de « vouloir » en sortir ou au contraire, de « vouloir » rester dans sa misère.
    Ce n’est pas le père qui « produit le vouloir » se faire baptiser, « le vouloir » confesser son péché, « le vouloir » sortir de l’ornière. Si tel devait être le cas, l’homme serait totalement asservi et automatisé comme l’herbe des champs. Nous sommes responsable de nos choix, et c’est là le sens de notre histoire. C’est nous qui « voulons » bien reconnaître Christ comme notre sauveur, ce n’est pas le père qui, avec son divin joystick décide de notre vouloir initial. Nous devons être conscient de cette dangereuse liberté, de même, nous devons être conscients du fait que par nos simples forces, nous ne pouvons pas sortir de notre misère. C’est bien le père qui, répondant à nos prières, nous permettra de dépasser notre instinct et vouloir enfin prendre la décision qui paraissait si impossible avant la prière. Certes, c’est Dieu qui produit le vouloir et le faire pour sortir de l’ornière dans la mesure, et seulement dans la mesure, ou initialement, NOUS avons voulu (et ça ne vient que de nous) lui demander de l’aide.
    Si tout échappe à mon contrôle, ou est ma responsabilité? ou est ma liberté? pourquoi prier, puisque le Seigneur voit tout? S’il (produit le vouloir) veut me laisser (et le faire) tarter ma femme chaque jour, qui suis-je moi pour aller contre cela?
    Je dois être l’initiateur de la demande. Le simple fait de prier pour mon compte avec l’objectif de sortir du péché suffit. Prier pour que Pierre ou Paul ou Jean ou …. décident de combattre leurs propres péchés à l’insu de leur plein gré n’a pas de sens.
    Le texte est parfois lu simplement, dans un sens absolu qui nous dédouane de toute responsabilité. Si tel devait être le cas, à quoi bon le reste de la parole, tout serait dit ici.

  2. C’est vrai, même a mon âge, je constate que, DIEU dit vrai, l’orsqu’il nous demande de l’invoquer chaque matin, afin qu’il nous révèle des choses cachés que nous ne connaissons pas,(jeremie, 33:3) à lui soit toujours et totalement la vérité et la gloire.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close