Search

Pour une bonne moisson, il faut avoir les meilleures semences. Comment les sélectionner ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

S’il vous arrivait de vouloir cultiver des légumes, des fleurs ou autres, je ne pense pas que vous iriez acheter des graines en les prenant au hasard sans vérifier ce qu’il y a sur le paquet, leur provenance, leur qualité et le résultat qu’elles sont supposées vous donner. C’est ce que font normalement les cultivateurs, surtout s’ils ont de grandes surfaces à cultiver, car celui qui cultive, se donne du mal et fait des efforts parce qu’il a en tête un résultat qu’il veut absolument obtenir.

Galates 6:7-9 : Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

Dans ce passage, l’apôtre Paul ne parle ni de pommes de terre, ni de tomates ni d’aucuns légumes ou céréales. Il parle de ce que nous semons  au niveau de nos pensées, de nos paroles et de nos actions, qui va produire des résultats dans notre vie et également, dans la vie de notre entourage.

1- Le domaine de nos pensées:

C’est le domaine de notre réflexion, de notre raisonnement, de nos désirs et des stratégies que nous pouvons élaborer avant d’entreprendre une chose quelconque.

Tout ce que nous allons entreprendre est le fruit de nos désirs et de notre réflexion. Cela naît dans nos pensées. C’est une  semence que nous mettons en terre dans notre vie, qui va grandir et porter de bons ou de mauvais fruits selon la qualité de la semence.

Il est important que nos pensées soient sanctifiées et soumises à la Parole de Dieu ainsi qu’à Sa volonté spécifique pour notre vie. Sinon nous risquons de penser des choses qui ne sont pas appropriées, que nous mettrons en œuvre, et qui ne donneront pas des résultats de grande valeur.

Utilisez la Parole de Dieu comme un tamis, ou si vous préférez comme un filtre. Tout ce qui n’est pas conforme à la Parole de Dieu est rejeté par ce filtre, si vous l’utilisez en étant honnêtes et sincères. Ensuite tout ce qui demeure doit être confronté avec l’Esprit de Dieu qui habite au-dedans de nous, afin que nous fassions la bonne chose, de la bonne manière et au bon moment:

Proverbes 19:21 – Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, Mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit (qui demeure)

Ce qui pourra vraiment vous aider à contrôler le domaine de vos pensées, de vos réflexions, c’est de sonder vos réelles motivations. La sincérité du cœur est essentielle: sincérité envers Dieu, envers les autres et envers vous-mêmes.

C’est là que réside le problème pour certains chrétiens. Souvent les gens qui ne sont pas sauvés n’ont pas honte d’avouer leurs réelles motivations, ils n’ont pas honte de reconnaître qu’ils veulent faire telle et telle chose pour devenir riches, avoir du succès, se faire admirer ou exercer un certain pouvoir.

Sous une fausse humilité religieuse, certains chrétiens se trompent eux-mêmes et se séduisent eux-mêmes en avançant que ce qu’ils veulent faire, c’est pour la gloire de Dieu, alors qu’en réalité Dieu ne leur a jamais demandé de faire ce genre de choses et s’ils veulent les accomplir, c’est pour eux-mêmes avant tout, pour satisfaire leurs intérêts personnels.

Il est possible de mentir à Dieu, d’essayer en tout cas, mais il est impossible de Le tromper, car le Seigneur connaît toute chose. C’est pour ça que l’apôtre Paul a dit:  » Ne vous y trompez pas, on ne se moque pas de Dieu… » Quand quelqu’un est dans la séduction, le Seigneur va le laisser s’en rendre compte par lui-même jusqu’à ce qu’il change, et s’il ne change pas, il aura malheureusement pour lui, gâché sa vie et sa destinée. Vous pouvez mentir aux hommes concernant vos réelles motivations, et ils peuvent vous croire et même vous suivre, mais vous aurez tôt ou tard des comptes à rendre à Dieu à ce sujet.

Se mentir à soi-même, c’est la définition de la séduction et c’est quelque chose de vraiment dangereux parce que ça peut vous éloigner de Dieu, des choses de Dieu et de Sa volonté, tout en vous laissant croire que vous êtes sur le bon chemin. C’est exactement l’arme que satan a utilisé pour séduire Ève et l’amener à désobéir à Dieu.

La Bible nous enseigne beaucoup de choses, notamment dans les évangiles au travers des enseignements de Jésus, concernant les motivations, le cœur de l’homme, le caractère chrétien que nous devons développer afin que nos pensées ne soient pas une occasion de chute et d’échec pour nous, mais au contraire, un moyen par lequel nous pourrons arriver en relation avec la Parole de Dieu, sur des sommets que nous ne sommes pas capables d’atteindre par nos propres forces.

Tous ces paramètres sont à prendre en considération afin que vous puissiez sélectionner avec succès la semence que vous allez utiliser dans le domaine de vos pensées.

2- La chair et l’esprit:

Galates 6:8 – Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.

La chair n’est pas seulement les muscles et tissus qui recouvrent nos os. La Parole de Dieu nous enseigne à propos de la chair, cette partie de nous-mêmes qui ne veut pas obéir à Dieu ni se soumettre à Sa Parole. La chair c’est le monde de l’égoïsme et de tout ce qui est corrompu et qui produira de la corruption, c’est-à-dire des choses fort désagréables dans votre vie. L’apôtre Paul en parle notamment dans cette épître aux Galates dans le chapitre 5 que je vous encourage à relire:

Galates 5:17 – Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

Nous  devons crucifier la chair et ses désirs afin de pouvoir vivre selon notre esprit qui est né de nouveau, qui connaît Dieu et qui veut accomplir de bonnes choses. Je vous rappelle que c’est de notre esprit que viennent les sources de la vie qui nous vivifient:

Jean 6:63 – C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

3-  Faire le bien:

Galates 6:9 – Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

Ce verset nous montre que si nous faisons du bien aux autres, nous moissonnerons au temps convenable  car nous sommes en train de semer quelque chose dans leur vie.  Faire du bien, c’est exprimer la nature de Christ. Le problème, c’est que beaucoup de personnes ne font du bien qu’à ceux qui leur font du bien et cela montre leur manque de maturité.

En lisant la vie de Jésus, nous voyons que Jésus faisait du bien aux pharisiens, aux romains qui s’adressaient à Lui pour répondre à leurs problèmes, comme dans l’histoire de ce centenier qui a demandé à Jésus de guérir son serviteur. Jésus faisait du bien aussi à Judas, même s’Il savait que celui-ci allait le trahir, il ne l’a pas pour autant traité de façon différente des autres disciples. Jésus faisait du bien à tout le monde sans distinction.

Ecclésiaste 11:1 – Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras

Tout ce qui nous concerne, ce que nous vivons, que ce soit dans le passé, dans le présent ou dans l’avenir a commencé par une semence. Cela va du domaine des relations naturelles à celui de notre vie spirituelle et de notre relation avec Dieu, passant notamment par le domaine des finances, de la vie professionnelle, de la réussite sociale, etc. Car, quand vous semez votre temps dans l’étude de la Parole de Dieu, dans la prière et dans la louange, vous récoltez une vie beaucoup plus profonde et beaucoup plus riche dans le domaine spirituel.

Sélectionnez donc vos semences avec soin afin d’obtenir une récolte qui va réjouir votre cœur.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close