Search

Pourquoi suis-je sur terre ? 4 Points pour comprendre le but de notre existence.

Dans Proverbes 16 :4 la Bible déclare que Dieu fait toute chose pour un but. Chaque être humain sur terre a donc aussi été créé pour un but clair et précis, contenu dans la mission que Dieu a déposée dans son cœur depuis le commencement des temps, au sujet de laquelle il rendra des comptes. Soit le jour du jugement dernier, pour tous ceux qui mourront loin de Christ, ou soit le jour d’attribution de récompenses, pour ceux et celles qui seront morts dans le Seigneur. Aussi, dans 1 Corinthiens 3 :13-15 (LSG) la Bible déclare : « L’œuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’œuvre de chacun. 14 Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. 15 Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu ».

Chacun de nous doit donc s’assurer de travailler efficacement dans le couloir de sa destinée, en rapport avec sa mission et son appel, pour pouvoir produire beaucoup de fruits à la gloire de Dieu. Dans Jean 6 :27-29 (LSG) le Seigneur Jésus a pu dire : « 27 Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. 28 Ils lui dirent : Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu ? 29 Jésus leur répondit : L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en Celui qu’Il a envoyé ».

En sondant les écritures, nous nous rendons compte que le travail pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle tourne donc autour de 4 volets. 4 volets qui symbolisent en fait les 4 tiges imbriquées les unes dans les autres, des extensions de la même branche, qui elle est à son tour rattachée au tronc principal qu’est le Seigneur Jésus, qui attend de chacun de nous de porter beaucoup de fruits (Jean 15 :1-8).

Voici donc les 4 volets de notre mission sur terre, les raisons pour lesquelles l’Eternel a créé chaque être vivant, peu importe ses origines. Avoir ces 4 points bien inscrits dans nos cœurs, nous aidera à garder le cap vers l’accomplissement de notre mission au quotidien.

1. Pour Le servir

Dieu nous a d’abord créés pour Le servir. En effet, Dieu nous a « délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de Son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés » (Colossiens 1 :13-14 LSG), d’abord pour Le servir. Comme Il l’a jadis fait avec les enfants d’Israël qui étaient retenus en esclavage pendant près de 430 ans en Egypte, Dieu avait enjoint Moise de demander au Pharaon de libérer Son peuple pour qu’il aille Le servir (Exode 7 :26 LSG). Aussi dans Jean 12 :25-26 (LSG), le Seigneur Jésus a dit : « Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera ».

Servir implique la notion du serviteur. Un serviteur c’est celui qui sert, qui administre les biens de son maitre. C’est celui qui remplit les fonctions de ministre. Servir vient du grec « Diakoneo (Strong n °1247) » qui signifie : Servir, assister, aider, service, ministère, accomplir, soins, rendre, rendre des services, dispensateurs.

Dans Matthieu 4 :11 (LSG), il est question de diakoneo : « Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient (diakoneo) ». Dans Matthieu 20 :28 (LSG) aussi : « C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi (diakoneo), mais pour servir (diakoneo) et donner sa vie comme la rançon de plusieurs ». En enfin dans Jean 12 :26 : « Si quelqu’un me sert (diakoneo), qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert (diakoneo), le Père l’honorera ».

Ainsi, servir le Seigneur consiste à répondre à l’ordre de mission qu’Il nous a donné. En effet, dans Actes 1 :8 (LSG), le Seigneur Jésus a dit aux disciples : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre ». Ensuite dans Matthieu 28 :19-20 (LSG) Jésus dira aussi : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ». Et enfin dans Mars 16 :15-16 (LSG), Il finira par dire : « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné ».

Nous sommes donc appelés à être le sel de la terre, la lumière du monde (Matthieu 5 :13-16) afin d’attirer les nations vers Christ et Son royaume, pour que la gloire de Dieu éclate sur toute la surface de la terre, jusqu’au retour du Seigneur Jésus. Et le meilleur moyen de servir Dieu, consiste d’abord à L’adorer.

2. Pour L’adorer

Le Seigneur nous a ensuite crées pour L’adorer et Le glorifier; pour Lui rendre toute la gloire, pour proclamer Sa gloire, pour l’exalter par des adorations et des louanges, pour célébrer avec éclat Son saint nom, etc. Dans Jean 4 :23 (LSG) la Bible déclare : « Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande ».

Nous retrouvons deux mots principaux, qui désignent l’adoration en hébreu. D’abord il y a « SHACHAH » qui signifie se courber, se prosterner, s’abaisser, faire obéissance. Dans Genèse 22.5 (LSG) par exemple, la Bible déclare : « Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l’âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer (shachah), et nous reviendrons auprès de vous. ».  Ils partaient adorer, faire obéissance à Dieu. Ensuite, il y a le deuxième mot qui est « ABODAH » qui signifie servir un supérieur. On le trouve dans Esaïe 61.6 (LSG) où la Bible déclare : « Mais vous, on vous appellera sacrificateurs de l’Éternel, on vous nommera serviteurs (abodah) de notre Dieu; vous mangerez les richesses des nations, et vous vous glorifierez de leur gloire »

Dans le Nouveau Testament, il y a deux mots principaux en grec qui désignent aussi l’adoration : « PROSKUNEO » qui signifie tomber à genoux, tomber face contre terre. On le trouve dans Apocalypse 5:14 (LSG) où la Bible déclare : « Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent (proskuneo) et adorèrent. ». L’autre mot c’est « LEITOURGIA » qui signifie servir. Dans Hébreu 8.6  la Bible déclare : « Mais maintenant Il (Christ) a obtenu un ministère (leitourgia) d’autant supérieur qu’Il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses».

Dans 1 Corinthiens 10 :31 (LSG) la Bible déclare : « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu ». Et enfin dans Esaïe 43 :21 l’Eternel a dit : « Le peuple que je me suis formé publiera mes louanges (ma gloire) ».

Au travers de ce qui précède, nous comprenons donc que l’adoration comprend deux dimensions au-delà de la louange : La soumission et le service. Il s’agit donc de louer Dieu, de vivre dans Sa présence, en allant au-delà du parvis, au-delà du lieu saint, pour s’abandonner totalement devant Son trône de grâce, et ainsi s’offrir entièrement à Dieu pour Le servir de tout notre cœur. Dans Actes 13:2-3 (LSG) la Bible déclare : « Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’oeuvre à laquelle je les ai appelés. 3 Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir ».

Servir Dieu consiste donc aussi à L’adorer, à porter le fardeau de Dieu dans les jeûnes et prières, mais aussi dans le ministère. C’est ainsi que la tige du service s’imbrique avec celle de l’adoration. Et les deux vont de pair avec le fait de connaitre Dieu.

3. Pour Le connaître

Le Seigneur nous a aussi créés pour Le connaître le plus profondément et le plus intimement possible. Le Seigneur Jésus dira dans Jean 17 : 25 (LSG) : « Père juste, le monde ne t’a point connu; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé. 26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux ».

Connaître vient de l’Hebreux « Yada », et du grec « Ginosko ». Dans Jérémie 31 :33-34 (LSG) l’Eternel dit : « Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Eternel: Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Celui-ci n’enseignera plus son prochain, ni celui-là son frère, en disant: connaissez l’Eternel! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, dit l’Eternel; car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché ». On connait Dieu par Sa parole, qui est esprit et vie. Dans Philippiens 3 :8 (LSG)  Paul dira donc tout naturellement : « Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ ». Dans Philippiens 3 :10 (LSG) l’Apotre Paul dira encore : « Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort ». Dans 1 Jean 2 :3 (LSG) l’Apotre Jean aussi dira : « Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu ».

Connaître Dieu signifie connaître Sa parole, la méditer chaque jour et la mettre en pratique (Jean 1 :1-3 ; Josué 1 :8 ; Jacques 1 :22-25). Aussi dans 2 Pierre 1 :8 (LSG) la Bible déclare : « Car si ces choses (…) sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ ». Et cette connaissance de Dieu et de Sa parole doit emmener à la foi (Romains 10 :17), ensuite à l’amour. En effet l’amour du Christ en nous est la plus précieuse de toutes les connaissances, selon que dans Ephésiens 3 :17-19 (LSG) la Bible déclare : « En sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, 18 vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, 19 et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu ».

Ainsi quand on sert Dieu, et qu’on passe beaucoup de moments à L’adorer, notre connaissance de Lui aussi augmente. Maintenant, les tiges sont ensemble. Mais, le summum de toutes les connaissances c’est l’amour de Christ.

4. Pour L’aimer

Dieu nous a enfin crées pour l’aimer. Il a commencé par nous aimer en premier pour nous montrer la dimension et la puissance de l’immense amour qu’I manifeste pour nous. En effet dans Romains 5 :8 (LSG) la Bible déclare : « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous ». Dans Jean 3:16 (LSG) la Bible dit aussi :  » Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle »

Alors nous aussi avons comme commandement d’aimer le Créateur de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre force, et de toute nos pensées. C’est-à-dire de tout notre être, avec notre esprit, notre âme ainsi que notre corps. En effet, dans Luc 10 :27 (LSG) la Bible déclare : « Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même ». Ceci est le premier et le plus grand des commandements.

Cet amour de Dieu ne devient palpable que quand on le manifeste concrètement dans la vie de notre prochain. C’est ainsi que le deuxième commandement, celui d’aimer notre prochain comme nous nous aimons nous-mêmes, devient manifeste. L’apôtre Jean dira dans 1 Jean 4:20 (LSG) :  » Si quelqu’un dit: J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur; car celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas? ».

L’amour dont il est question ici est l’amour divin qui vient du grec « Agapeo (Strong n°25) ». Il ne se manifeste en nous que par le Saint-Esprit. En effet, dans Romains 5 :5 (LSG) la Bible déclare : « Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné ». Cet amour consiste à obéir à Dieu, à se soumettre à Sa parole, à Ses commandements. En effet, la Bible déclare dans 1 Jean 5 :3 (LSG) que « l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles ».

Voilà comment nous pouvons alors démontrer, hors de tout doute, que nous aimons Dieu. Quand nous marchons dans l’obéissance à Sa parole et à Ses commandements, quand nous Le servons de tout notre cœur, quand nous L’adorons en esprit et en vérité, et quand nous développons une vie d’intimité afin de mieux Le connaître, Lui qui veut avant tout, être un Père pour toutes Ses créatures.

C’est donc en étant conscients de ces 4 volets du but de notre existence sur terre, que nous pouvons continuer à avancer avec assurance dans le couloir de notre destinée divine, avec la certitude d’accomplir avec dévouement le travail que Dieu attend de chacun de nous, en multipliant les bonnes œuvres, afin d’impacter et de transformer le monde, pour la gloire de Dieu.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close