Search

Que faire lorsqu’on a une aversion injustifiée envers quelqu’un ?

1 Jean 4 : 7-8 (LSG) « Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. 8Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »

Il nous arrive parfois de rencontrer une personne pour la première fois et de ne pas l’aimer automatiquement. On ne sait pas exactement ce qui nous déplaît chez la personne, et encore moins ce qui nous pousse à éprouver de la méfiance et à mettre de la distance. On se dit juste : « il y a quelque chose chez elle/lui qui me dérange » ;« Mon sixième sens me dit de me méfier ». Et le plus dangereux, c’est que satan se réjouit de cette première impression. Alors, il la nourrit, il l’arrose et la fait grandir pour qu’une simple méfiance se transforme en haine et en aversion.

Alors que faire ?

Faire un petit retour en arrière

« Pourquoi je n’aime pas cette personne ? » ; « Qu’a-t-il/elle fait de mal ? » ; « M’a-t-il/elle déjà blessé ? » Essaie de te poser ces questions avec le plus de lucidité possible. Ne cherche pas à te justifier ou à protéger ton égo. Cherche à savoir le moment et les circonstances à partir desquelles tu as commencé à prendre de la distance.

Remettre en question ton interprétation des choses

Maintenant que tu as pu répondre à ces questions, tu devrais donc avoir une ou (des) situation(s) concrète(s), que tu considères comme élément déclencheur de ton aversion envers la personne. Quelle est cette situation ? Et surtout comment l’as-tu interprétée ?

« Il/elle m’a regardé de travers » ; « Il/elle ne m’a pas dit bonjour » ; « Je crois qu’il/elle est jaloux (se) de moi, il/elle n’a pas arrêté de m’observer » ; « Il/elle est orgueilleux (se), quand on a discuté, il/elle ne souriait pas. »

Tu as peut-être mal interprété le comportement de la personne. Vous n’avez peut-être pas les mêmes habitudes ou les mêmes cultures. La personne aurait pu vouloir dire une chose, alors que tu l’as interprétée de travers. Tout cela pour nous montrer que l’on peut très bien se tromper et qu’il ne faut pas se fier à sa propre sagesse pour juger ou interpréter les choses. Un simple malentendu peut nous pousser à cultiver de l’amertume et de la haine dans notre cœur ; ce qui peut aller jusqu’à détruire notre âme.

Elucider les malentendus avec la personne

Il ne suffit pas uniquement que tu te rendes compte de ton erreur ; à présent, tu es obligé d’aller vers la personne pour éclaircir les choses. Un malentendu en entraînant un autre, la personne aurait également pu se faire des idées sur toi, sur ton comportement et sur ton attitude envers elle.

Alors, fais le premier pas. Demande pardon, et essaie de réajuster les choses. Tu n’as rien à perdre ; par contre tu as tout à gagner : tu éloignes ton cœur de la haine et de l’aversion, tu deviens serein car tu as chassé toute l’amertume qui avait alourdi ton cœur. Tu as un(e) nouvel(le) ami(e), et tu as accompli la volonté de ton Papa. Sois béni(e) !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close