Search

Que faire quand son enfant se détourne du Seigneur ?

Proverbes 22.6 (LSG) Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

Notre souhait en tant que parent est de voir nos enfants sauvés et servir dans le ministère, persévérer dans la foi jusqu’à ce qu’on se retrouvent tous un jour dans l’éternité auprès de Dieu. Dans toutes les familles, ce n’est pas toujours le cas, hélas, hormis bien sûr des cas exceptionnels. Par exemple dans Actes 16.31 (LSG) Paul et Silas répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. Parce qu’ils ont cru, le geôlier et sa famille, ont reçu la promesse du salut en Jésus-Christ.

Dans ce passage, il est question de conversion personnel ; on comprend bien que le Saint-Esprit a œuvré à toucher les cœurs, de tous. Ce qui voudrait dire que nous n’avons pas le pouvoir de convertir nos enfants ni quiconque d’ailleurs (Jean 16.85).

Qu’est-ce qui peut conduire un enfant à sa foi ?

Quand un enfant se désintéresse de l’église soit après l’avoir fréquentée quelques temps sans jamais s’intégrer, soit parce qu’étant sous une mauvaise influence ou juste parce qu’il ne s’est jamais réellement intéressé à la foi de ses parents, il ne faut jamais entrer en conflit avec lui. Chercher à le comprendre, comprendre ses raisons, ce qui lui arrive serait plus utile pour lui venir en aide.

Souvent nous parents sommes investis dans nos vies professionnelles, personnelles et à l’église, et ne passons plus beaucoup de temps dans notre foyer. Nous négligeons nos enfants qui passent des heures hors de notre portée, sur le internet par exemple. Alors, une mauvaise communication peut s’installer. De plus, nous ne voyons pas à quel moment notre adolescent a changé ; il donne son avis et remet en question nos recommandations, ou même sa foi. Il commence à douter de tout et doute même de la Parole de Dieu. Le monde évolue et se transforme, les valeurs se perdent et tout ce qui est bon et précieux se banalisent au fil du temps. Nous sommes dans une société d’influence, et se sont nos enfants qui sont en premières lignes. Pour que notre enfant change ainsi, quelque chose ou quelqu’un a dû passer par là. La bible dit dans 1 Corinthiens 15.33 (LSG) que les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. Sommes-nous vigilants, attentifs, faisons-nous attention à ce qu’il regarde ou à ses fréquentations ?

De plus en plus de séries, émissions de Télé-réalités, de blogs voient le jour et notamment « les influenceuses, influenceurs », ces jeunes gens qui mettent leur vie en scène, en prônant une liberté de pensée et de vie, etc. Nous savons que c’est l’ennemi de nos âmes qui est l’auteur de ces distractions malsaines. Le fait est qu’elle peuvent avoir des dégâts au niveau des plus jeunes et réussir à les perturber voire, les désorienter. La bible dit dans 1 Jean 5.19 (LSG) que le monde entier est sous la puissance du malin et que nous nous sommes de Dieu.

Faire confiance à Dieu

Bien souvent, nous partons tête baissée dans la prière et ne prenons pas le temps d’écouter le Saint-Esprit. Or, Il est celui qui nous révèle ce qui est caché. Il ne s’agit pas de mener un combat contre la chair et le sang mais contre les esprits méchants qui agissent dans les lieux invisibles. Les armes, nous les avons dans Éphésiens 6:10-12 et Jacques 1.15 (LSG) nous dit que : « la prière du juste a une grande efficacité ». Sachant que plusieurs causes peuvent être responsables de sa rébellion, ou de son mal être, peu importe ce qui lui arrive, retrousse tes manches et saisis les armes ! Arme-toi de l’amour, la foi, l’espérance et la patience ; prie, jeûne intercède !

Cette situation permise par Dieu te permettra d’exercer tes mains au combat (Psaumes 144.1). Car rien ne lui est impossible, rien ne se fait sans qu’il l’ai permis (Romains 8.28).

Dans un premier temps, tu dois chercher à renouer le dialogue avec ton enfant. El est important de lui montrer que tu l’aimes et que tu te soucis de lui, réinstaurer la communication, pour gagner à nouveau sa confiance, en l’écoutant, et en prenant soin de prier avant et après chaque conversation. Passe du temps avec lui, et prenez du temps pour vous retrouver et partager des temps de qualités. Rappelle-lui combien Dieu l’aime, le comprends, et l’a choisi (Psaumes 86.15 ; Psaumes 136.1).

Sois un parent modèle, mais vrai !

Une famille est un don de Dieu et les enfants notre héritage. En plus de pourvoir à leur besoins, leur éducation, nous devons leur inculquer les valeurs du royaume des cieux. Mais étant vrais, partout et avec tous, que notre discours et notre façon de fonctionner soient conformes à la Parole de Dieu. Nos enfants nous observent. Soyons donc des parents engagés et solidement ancrées dans notre foi, revendiquons notre identité en Christ ! De plus, démontrons leur de manière visible, que le Saint-Esprit est notre conseiller et le socle de notre foyer.

Ensuite, que l’unité, l’amour et le pardon soient notre partage, et enfin instaurons des cultes familiaux hebdomadaires, mensuels ou de temps à autres. Engageons-nous à les maintenir, car ces échanges sont importants parce qu’ils nous permettent de nous exprimer, d’échanger et débattre de plusieurs sujets, et ainsi sonder les opinions et pensées de nos enfants, quand à leur engagement envers Dieu, ou leur position face à ce monde. Alors, nous en profiterons pour les enseigner et prier avec eux (Actes 16.14-16).

Proverbes 6.24 (LSG) Mon fils, garde les préceptes de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close