Search

Que produit la crainte de Dieu dans la vie du croyant ?

Il existe plusieurs groupes de personnes qui marchent avec Dieu, mais tous ne sont pas au même niveau car tous n’ont pas le même désir ni la même soif de Le connaître.

Malachie 4:2 – Mais pour vous qui craignez Mon nom, se lèvera Le soleil de la justice, et la guérison sera sous Ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d`une étable,

Pour ceux qui le craignent :

La crainte de Dieu n’a rien à voir avec la peur puisque l’amour parfait bannit la crainte (1Jn.4:18). Il s’agit plutôt de la plus haute forme de respect que nous pouvons offrir à Dieu. Avoir du respect pour Dieu c’est Le croire sur parole, c’est chercher à Lui plaire et à Lui obéir. Ceux qui craignent Dieu vont chercher à Le connaître et à entrer dans ce qu’Il a pour eux, parce qu’ils comprennent qu’avoir Dieu dans sa vie est quelque chose de précieux. Avoir  soif de Dieu et désirer le connaître, c’est le commencement d’une merveilleuse aventure qui va permettre au Saint-Esprit de révolutionner votre vie, changez votre mentalité et en transformer tous les aspects. Quand quelqu’un a cette soif et cette crainte dans son cœur, le Seigneur va se lever sur sa vie comme : « le soleil de la justice ».  Dieu a créé le soleil afin de nous éclairer. Quand nous sommes dans la lumière nous voyons où nous allons. C’est de cette manière que Jésus est venu sur cette terre.

« … Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour diriger nos pas dans le chemin de la paix » (Lc.1:78a-79).

La guérison est sous Ses ailes :

Le bord du vêtement de Jésus représente les ailes de ce verset de Malachie. Beaucoup de guérisons s’opéraient du temps de Jésus et certaines de ces guérisons se produisaient lorsque les personnes touchaient Jésus.

 » car comme Il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur Lui pour le toucher. » (Mc.3:18)

C’était une chose commune à cette époque. L’histoire de la femme qui souffrait d’une perte de sang depuis douze ans en est une parfaite illustration. Elle avait entendu parler de Jésus et elle vint dans la foule par-derrière, et toucha Son vêtement. Car elle disait :  Si je puis seulement toucher Ses vêtements, je serai guérie (Mc.5:27-28).

Aujourd’hui, Jésus n’est pas physiquement sur cette terre, mais nous pouvons « Le toucher » par notre foi. Nous avons accès dans Sa présence et nous pouvons nous approcher de Lui dans l’adoration. Il peut arriver parfois que lorsque la présence de Dieu et vraiment forte, que des personnes soient guéries sans même que l’on ait besoin de prier pour elles ou de leur imposer les mains.

Jésus, le Fils bien-aimé du Père qui manifeste le pardon et la guérison dans la vie des hommes n’a pas changé. Il est notre Soleil de justice, Celui que nous aimons et respectons par-dessus tout. Celui dont nous voulons recevoir l’enseignement ainsi que toutes les grâces et les bénédictions qui les accompagnent.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close