Search

Que représente Pâques pour le chrétien ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Dans chaque religion, nous trouvons toujours un élément qui sert de fondement à la foi, c’est-à-dire sans cette chose, leur foi serait inexistante. En lisant  Romains 10:9-10, l’apôtre Paul parle d’un élément qui fait l’objet de notre foi chrétienne. Il dit que la croyance en la résurrection de Jésus et sa confession, nous amène au salut. C’est ainsi que dans la suite des fêtes que les chrétiens célèbrent, il y a une fête qui correspond exactement à la mort et à la résurrection de Jésus que l’on a qualifié de Pâques.

Sens et origine de la pâque.

La fête chrétienne de Pâques trouve ses racines dans la fête juive de la Pâque. La fête juive et celle chrétienne portent le même nom, mais chez les Chrétiens, Pâque porte un « s » depuis le XVIe siècle, pour se distinguer de la fête juive.

La Pâque juive (Pessah en hébreu) a pour origine une fête des bergers nomades (la Pâque sacrifice de printemps) et une fête agricole (la fête des Azymes ou des pains sans levain). Du point de vue spirituel, elle commémore la libération du peuple juif de l’esclavage qu’il subissait en Égypte. Le mot Pessah signifie « passer par-dessus ou passer outre« . La fête commémore en particulier la nuit où Dieu a épargné les maisons des Hébreux pendant la 10ième plaie (la mort des premiers nés) et le jour suivant où les Israélites quittèrent précipitamment l’Egypte (Exode 12 :1-13).

Ainsi, la fête de Pessah célèbre l’intervention de Dieu qui a fait passer les Israélites de l’esclavage à la liberté. Elle évoque Dieu comme le libérateur de l’humanité, ce qui constitue un fondement de la conception de Dieu et de l’éthique dans le judaïsme. Pessah marque aussi l’anniversaire de la naissance du peuple juif en tant que nation libre.

Les chrétiens ont alors reconnu dans la mort et la résurrection de Jésus l’accomplissement de ce que préfigurait la sortie d’Égypte: la libération du péché  et de la mort et l’entrée dans la vie donnée par Dieu (2 Corinthiens 5 :17, Jean 10 :10).

En effet, la passion du Christ a eu lieu durant les fêtes de Pessah, que Jésus célébrait alors en tant que Juif. Certains symboles sont d’ailleurs communs aux deux fêtes, comme l’agneau pascal et le pain sans levain.

Alors, les chrétiens doivent non seulement passer cette saison d’un point de vue festif, mais nous devons plutôt avoir une attitude d’actions de grâce envers Dieu; d’abord sur le fait que Dieu a envoyé Jésus-Christ sur terre pour mourir pour nous, c’est-à-dire, être notre rançon pour nous libérer de la captivité dans laquelle nous étions à cause de nos péchés (Romains 5 :8). Parce que si Jésus n’était pas venu sur terre, nous allions toujours rester sous la domination du péché et bien plus que ça, s’il n’était pas mort et ressuscité, l’on ne pourrait avoir aujourd’hui l’assurance du salut. Car, c’est la mort et la résurrection de Jésus qui nous épargne du châtiment qu’on méritait (la condamnation, la mort) et nous donne gracieusement ce qu’on ne méritait pas (le salut par la grâce) Romains 3 :23-26 . Donc, la fête de pâques pour nous chrétiens, est même le pilier de notre foi; elle représente ou démontre l’amour de Dieu envers nous (Jean 3 :16).


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close