Search

Quel est le rôle du berger selon le cœur de Dieu ?

Esaïe 40. 11 (Semeur): « Comme un berger, Il paîtra son troupeau et Il rassemblera les agneaux dans ses bras »

T’es-tu déjà demandé pourquoi notre Seigneur a-t-Il choisi la relation qui existe entre un berger et sa brebis pour représenter Sa relation entre Lui et Son Eglise ?

Le rôle du berger auprès de son troupeau

Un berger est une personne qui a pour mission de prendre soin de son troupeau. Il connait chacune de ses brebis et observe l’état général du troupeau ; il est capable d’apporter des soins médicaux aux brebis quand ces dernières sont confrontées à certains malaises liés à leur état physique et mental ; il a une maîtrise non contestée de son environnement, du climat et mène son troupeau vers des pâturages sains et paisibles.

Le berger est menu d’un bâton et d’une houlette qui sert à discipliner la marche des brebis qui veulent s’éloigner du troupeau ; la plupart du temps, il est assisté d’un chien qui l’accompagne et le prévient des dangers lointains, comme par exemple,  la présence d’une bête sauvage dans les environs.

L’objectif du berger est de pourvoir à la fin, avoir un troupeau sain, capable de rendre une bonne laine, un lait sain et une bonne viande fraîche à maturité.

La brebis quant- à- elle, est un animal paisible, passif, inoffensif et facilement crédule. C’est un animal totalement dépendant de son berger et du troupeau. En effet, elle s’épanouie généralement en groupe et séparée du groupe, elle devient agitée et vulnérable. D’où sa réputation d’animal sans intelligence.

Cependant, pour un animal qui a une réputation d’inintelligente, la brebis sait reconnaître la voix de son berger parmi mille autres voix de bergers, qui pâturent auprès de son troupeau d’origine : D’où la référence biblique de Jean 10.27 (LSG) : « Mes brebis entendent Ma voix ; Je les connais, et elles me suivent ».  

La brebis se soumet à son berger et se laisse diriger dans les lieux où son maître décide de la conduire (Cf. Esaïe 53. 7).

Jésus-Christ le bon Berger

 Si nous revenons à la relation du Seigneur Jésus et Son Eglise, nous voyons que notre Seigneur Jésus-Christ est bel et bien notre bon Berger, comme le décrit si bien le psaume 23. Je nous exhorte à prendre encore du temps pour savourer et mémoriser chaque verset de ce beau poème, qui décrit si bien notre Seigneur et Ses tendres soins si fidèles envers nous. Oui, Il connait chacun de nous individuellement et prend soin de nous quotidiennement.

Mais plus qu’un berger ordinaire, notre Seigneur est le bon Berger qui met sa vie pour ses brebis (Cf. Jean 10.11). Oui, le Seigneur Jésus a laissé Sa vie à la croix pour nous sauver, nous Ses brebis perdues. Il s’est sacrifié pour toi et pour moi afin que par Sa mort nous ayons la vie et la vie éternelle. Son objectif est de « faire paraître devant Lui, cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable » Éphésiens 5. 27 (LSG).

Si toi qui me lis, tu le connais déjà comme ton Berger, Celui qui a tous les droits sur toi, alors tu es une personne bénie et comme une brebis, décide de faire aveuglement confiance à ce Berger fidèle, qui ne désire que ton bonheur. Car Il a des projets de paix et non de malheur pour toi, afin de t’assurer un avenir plein d’assurance (Cf. Jérémie 29 .11). Ne laisse plus le diable, l’ennemi de ton âme te murmurer le contraire et travaille à reconnaître la voix de ton berger entre mille et une voix.

Et si toi qui me lis, tu ne le connais pas encore comme Berger, sache qu’Il a laissé Sa vie sur la  croix pour toi aussi et Il désire te voir dans Sa bergerie. Parce que c’est en étant dans Sa bergerie que tu pourras bénéficier de tous Ses soins d’amour qu’Il réserve uniquement à Ses enfants bien aimés. Ne tarde plus, décide de venir à Lui tel que tu es et laisse Le prendre soin de toi. Il dit en Jean 6.37 (LSG) : « Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi ». La balle est donc dans ton camp ; ne remets pas à demain la décision que tu peux prendre aujourd’hui.

Le Seigneur Jésus-Christ est le Berger des bergers, c’est-à-dire de toutes ces personnes qu’Il enrôle à Son service pour paître efficacement Son troupeau.

La responsabilité des bergers établis par le Seigneur dans Son Eglise

Les bergers ou encore pasteurs, sont ces personnes qui ont reçu du Seigneur Jésus le don du pastorat. Ce sont des personnes sensibles à l’épanouissement spirituel de chaque brebis. Ils prennent soin de l’Assemblée du Christ et la nourrie quotidiennement de la Parole de Dieu.

Ils sont à l’écoute des personnes et parviennent à discerner le besoin de chaque brebis : ce sont des médecins de l’âme. Ils convainquent de pécher, prêchent, exhortent, avertissent et corrigent le peuple de Dieu par le Saint-Esprit. Parce que chaque âme compte aux yeux de Dieu, ils sont toujours à la recherche d’une brebis égarée, afin de la trouver et de la ramener aux pieds du Grand Berger.

Leur objectif, c’est d’amener chaque âme à chercher et à aimer davantage la présence du Seigneur Jésus, le fidèle Berger.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close