Search

Quelle est la bonne attitude à adopter pour s’approcher de Dieu dans la prière ?

Nous ne pouvons vivre notre vie chrétienne sans communiquer avec notre Seigneur. De la même manière que Dieu désire nous parler, nous également, nous désirons communiquer avec Lui. Et pour prier, nous cherchons souvent à savoir quelle est la meilleure démarche à adopter, comment nous approcher du trône de Dieu de la manière qu’il faut. Parce que nous le savons, Dieu tient compte de notre attitude. Quelle est donc la bonne attitude à adopter pour s’approcher de Dieu dans la prière ?

Ne te vois pas meilleur que les autres

Luc 18 : 10 – 12 (Louis Segond) « Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. »

Il est vrai que dans l’ancienne alliance, le peuple de Dieu était sous la loi. Il s’agissait donc d’un système basé sur le mérite. Il fallait respecter scrupuleusement la loi pour être accepté de Dieu et ceux qui violaient la loi, étaient soumis à des conséquences désastreuses, pouvant même aller jusqu’à la mort. Dans cette optique, le pharisien était dans son rôle, en vantant ses bonnes œuvres et combien il était pieux. Toutefois, qu’est ce qui l’a disqualifié ? L’attitude de son cœur.

Le pharisien se croyait meilleur que les autres; Il était rempli d’orgueil. Il se voyait sans péché et parfait à cause de ses œuvres extérieures, quand son cœur était éloigné du cœur de Dieu. Es-ce également ton cas ? Te vois-tu comme le chrétien super spirituel ? Te vois-tu trop saint pour côtoyer tes frères et sœurs chrétiens ? Ton cœur est-il rempli d’orgueil et de jugement envers les autres ?

La bible ne dit-elle pas dans 1 Pierre 5 : 5 (Louis Segond) « …car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles ». Celui donc qui s’approche de Dieu rempli d’orgueil, comptant sur son propre mérite, Dieu lui résistera. Il se disqualifie lui-même à recevoir de Dieu.

Ne te vois pas comme un pécheur perdu

Luc 18 : 13 (Louis Segond) « Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur »

Le publicain, pour sa part, s’approchait de Dieu en toute humilité. Il reconnaissait son état de pécheur perdu, loin de Dieu. Il savait qu’il n’était pas juste et qu’il ne pouvait se vanter de bonnes œuvres. Il savait que la colère de Dieu demeurait sur lui. C’était la bonne attitude pour le justifier en son temps. Car le verset suivant le dit clairement, qu’il fut justifié, plutôt que le pharisien.

Mais pour nous aujourd’hui, nous ne sommes plus des pécheurs perdus. Nous sommes des enfants de Dieu. Dieu n’est plus en colère contre nous. Nous avons été réconciliés avec Lui à travers le sacrifice de Jésus. Nous ne devons pas nous approcher de Lui comme un pécheur perdu. Ce serait fouler à terre l’œuvre de Christ à la croix. Le publicain n’avait pas eu cette grâce, mais nous si.

La bonne attitude pour nous aujourd’hui

Matthieu 6 : 9 (Louis Segond) « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié »

Approche-toi comme un enfant s’approche de son père. Parce que tu es désormais Son enfant. Alléluia !!! N’est-ce pas merveilleux ?

Ne compte pas sur ton propre mérite. D’ailleurs tu n’en a pas ! Tu as été sauvé par grâce. Ton salut et ton statut d’enfant de Dieu est un don gratuit de Dieu. Quel est donc ton mérite ? Ne sois pas orgueilleux et ne te vois pas plus pieux que les autres, sinon Dieu te résistera. Sois plutôt simple et vrai.

Approche-toi plutôt en toute humilité. Mais ne te vois pas comme un chien mort ! Le sang du Seigneur Jésus t’a lavé. Tu as été purifié de tes péchés. Tu es revêtu de la justice de Dieu. Dieu te déclare juste désormais ! Et tu es Son enfant !!! Tu peux lever les yeux pour Le contempler et les mains pour L’adorer. Le Seigneur Jésus t’appelle même Son ami ! Tu as accès à la présence de Dieu. Le sang de Jésus a tracé un chemin ouvert pour toi.

Ephésiens 2 : 19 (PDV 2017) « C’est pourquoi vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens de passage. Mais vous faites partie du peuple de Dieu, vous en avez tous les droits et vous êtes de la famille de Dieu »

Approche-toi avec assurance !

Hébreux 4 : 16 (Louis Segond) « Approchons-nous avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins »

Tu n’es plus rejeté, tu es accepté ! Tu es aimé ! Dieu désire ta présence. Il désire que tu te laisses aimer et étreindre par Lui. Accepte désormais qui tu es et sois libre de t’approcher de ton Père et de Lui parler en tout temps et en tout lieu.

Amen !

2 comments

  1. Claire et précis. Je suis revêtue de la justice de Dieu. Je suis en Christ et une nouvelle créature.
    Merci Dédé Creppy. Que Dieu vous bénisse pour ces bonnes paroles et recommandations.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close