Search

Quelle vie après le confinement ?

Nous y sommes, la vague de peur s’est apaisée, le taux de morts s’est stabilisé, celui des guéris encourageant, l’heure est au déconfinement progressif : gloire à Dieu pour cela !

Lorsque je me projette quelques semaines en arrière, je me souviens encore de cette vague d’effroi qui s’était répandue à l’échelle mondiale. Cette pandémie avait ébranlé le monde entier ; tout était quasiment à l’arrêt pendant un laps de temps. De l’économie au système scolaire, tous les secteurs d’activités ont été touchés. Bon nombre de personnes pensaient que c’était la fin du monde ; pour elles, c’était l’enlèvement, l’heure du jugement dernier était arrivée.

Des semaines plus tard, nous sommes encore là. Cette pandémie n’était certes pas la fin du monde, mais il n’empêche qu’elle reste tout de même une interpellation divine à se remettre dans les rangs ! Cette interpellation divine est valable aussi bien pour une personne n’ayant jamais accepté Christ dans sa vie, que pour un chrétien qui doit faire une auto-évaluation, un bilan par rapport à sa marche avec Christ, depuis sa conversion jusqu’à aujourd’hui.

Bien des gens pensaient que le virus exterminerait la race humaine de la surface de la Terre. Certains scénarios apocalyptiques se propageaient même sur les réseaux sociaux. Mais c’était sans compter le fait qu’il existe un Dieu suprême, Celui-là même qui a créé toutes choses.

C’est Lui qui tient le monde entier entre Ses mains. Il est le Roi des rois, le seul et unique vrai Dieu ! Il est Alpha et Oméga, Celui-là même qui a donné à la mer une limite à ne pas dépasser (Proverbes 8 : 29) ; c’est aussi ce Dieu qui a donné une limite à ce virus. Oui, ce virus a un début et il a aussi une fin. Il a fini par s’essouffler, car dans la plupart des régions du monde, le déconfinement progressif se met en place. Oui, comme toute chose, le confinement a un début et une fin. Mais es-tu prêt à cette vie après le confinement ?

Quel est ou quel sera ton bilan au sortir de ce confinement ?

Au travers de ce temps de confinement plus ou moins strict selon les régions du monde, 2 écoles se profilent :

  • La première, avec des personnes qui ont su mettre ce temps à profit pour rééquilibrer leur hygiène de vie physique et spirituelle. Ce temps leur a permis de renouer et approfondir leur relation avec le Seigneur, de mettre en place de nouveaux projets, de se former pour acquérir de nouvelles compétences.

Cette première catégorie de personnes a considéré ce temps comme une aubaine ; une occasion rêvée pour être productif, afin d’en ressortir plus équipé et consolidé qu’avant.

  • La deuxième école ou catégorie de personnes a trouvé ou trouve le temps long. Ce sont des personnes qui passent ou ont passé leurs journées à raser les murs ; leurs journées paraissaient interminables, leur rythme de vie ennuyeux et monotone. Au lieu de considérer ce temps comme une faveur, elles ont plutôt choisi de voir le verre à moitié vide. Elles étaient ou sont impatientes d’arriver à ce fameux déconfinement.

À présent qu’il se met en place dans la plupart des régions du monde, quel bilan peux-tu faire ? Estimes-tu que tu as été assez productif  ? Trouves-tu que tu as mis ce temps à profit afin d’atteindre ces fameux objectifs que tu t’étais fixés au début de l’année ?

Le confinement n’est pas la fin du monde, il y a une vie après cela. Comme on le dit communément : « la vie continue ! » Oui la vie va reprendre son cours, et ce virus ne sera plus qu’un lointain mauvais souvenir. L’eau va couler sous les ponts, les choses vont se rétablir, mais pourras-tu en dire autant de ta relation avec Dieu ? Qu’en est-il de tes relations avec ta famille ? Tes amis ? As-tu pu faire la paix avec cette personne que tu as offensée ou qui t’a offensé ?

As-tu pris le temps de prier pour les personnes qui te sont chères ? De prier et jeûner pour ta vie, tes projets, ton appel ? La vie reprendra doucement son cours normal, mais quel est ton bilan ? Comptes-tu reprendre tes bonnes vieilles habitudes comme si de rien n’était ou as-tu pu tirer des leçons de cet épisode ?

Mon frère, ma sœur, nous devons réaliser que si nous sommes en vie et bien portants, ce n’est que la grâce du Seigneur ! Notre vie n’est qu’un souffle devant Dieu. Avec ce virus, nous avons encore plus réalisé que rien n’est acquis, tout n’est que vanité et poursuite de vent. Homme comme femme, jeune comme moins jeune, riche comme pauvre, la maladie ne fait pas de tri ; il n’y a que la grâce de Dieu qui nous garde. Alors si le Dieu suprême nous fait cette grâce d’être encore en vie, nous devons considérer et valoriser ce temps en le mettant à profit.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire et tout recommencer. Cet article n’est pas là pour te juger ou te faire culpabiliser, mais plutôt pour t’interpeller et te conscientiser.

Éphésiens 5 : 16 (BDS) « Mettez à profit les occasions qui se présentent à vous, car nous vivons des jours mauvais. »

Avec cette pandémie, nous ne sommes qu’aux prémices des douleurs de l’enfantement. Et malheureusement, le monde ne va pas aller en s’arrangeant. Alors, maximisons le temps qui nous est imparti et rachetons-le ! Cherchons autant que faire se peut, à faire la volonté de Dieu et à Lui être agréable !

1 comment

  1. Les paroles très édifiant 🙏🏽🙏🏽🤝👏🏾 soit bénie ma soeur 🙌🏽❤️❤️❤️

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close